Week-end du 7 et 8 juillet 2007

J’inaugure un nouveau type d’article « le résumé de week-end », chaque semaine un des auteurs de ce blog, racontera son week-end.

Vendredi 18h

L’envie de boire est à son comble. Après avoir perçu un cheque en bois de 2 500 euros et vu notre budget travaux d’appart exploser, l’alcool semble la meilleure solution à cours terme. Hélas une visite parentale oblige à la plus grande sobriété.

Vendredi 20h
Rien de tel qu’une petite ballade sur les Berges du Rhône pour se détendre. 
Vendredi 22h
La faim commence à ce faire sentir. On s’attable, mes parents et Qyrool sur la terrasse du resto-péniche La Pie.
Deux heures, une attente interminable et une pizza quelconque hors de prix plus tard, nous retournons dans notre chez nous. Frustration.

Samedi 10h
Petit tour sur le marché place Jean Macé dans le 7eme. Achat frénétique de fruits car c’est l’été. Si, si le thermomètre dépasse enfin les 30° aujourd’hui !

Samedi 12h
Massage chez Mille et un massages…. haaaa

Samedi 15h
Détendue, affamée et rentrée au bercail je savoure une salade que Qyrool ne s’est même pas donné la peine de préparer en mon absence…

Samedi 17h

Visite guidée de l’Opéra. Occasion de découvrir le mélange ancien et moderne de cette immeuble construit au 18eme siècle et totalement revisité au 20eme. Visite assez surprenante : l’opéra s’enfonce jusqu’a 26m sous terre avec 5 sous-sol comprenant notamment une gigantesque salle de répétition. La salle de spectacle est en réalité suspendue au plafond et n’est pas supportée par le sol. Son look total noir brillant aurait fait d’elle la salle d’opéra idéale pour Dark Vador (mais on ignore s’il écoute de l’opéra). Le clou de la visite, la salle d’entrainement du ballet surplombant la Presqu’Ile et offrant la vue la plus incroyable de Lyon.

Samedi 19h
Petite bière rafraîchissante à la terrasse du Grand Hotel de la Paix. Juste à coté, le Virgin et sa devanture pleine de mangas me font de l’oeil. Je résiste.

Samedi 20h.

Je récupère un assortiment de sushis au Matsuri

Samedi 20h15
Je complète le tout par des la bouffe chinoise achetée dans le quartier chinois

Samedi 21h00
Vive la bouffe asiatique ! On se matte Ne le dis à personne , c’est plutôt sympa et sa reste honorable pour un film français.

Tiens c’est samedi, est on est pas sortie faire la fête. C’est grave docteur ?

Dimanche 11h
C’est tôt pour un dimanche, mais je sais être matinal quand il est question de nourriture, Je file au marché Quai Augagneur acheter un poulet fermier rôti.


Dimanche 12h30

La carcasse d’une volaille trône sur notre table et nos estomacs semblent être satisfait de ce résultat.

Dimanche 13h

Le café soluble, c’est vraiment pas bon.

Dimanche 17h
Le niveau de flemme atteint son comble. On annule notre projet d’aller voir Persépolis au Comédia, malgré les très bonnes critiques lu sur la blogsphère.

Dimanche 19h

Gros, très gros orage !

Dimanche 20h
Grande, très grande cruauté envers un livreur de pizza Domino’s qui va être obligé de nous livrer sous des trombes d’eau et se farcir les 4 étages à pieds…

Dimanche 22h

Qyrool a décidemment une capacité d’ingurgitation impressionnante en comparaison a la taille de son ventre.

Dimanche 23h30

La première saison de Heroes fini vraiment trop bien !