Ami stéphanois, accroche-toi à ton slip Manufrance, j’ai un scoop qui va changer ta life : Saint-Etienne est le point central du vortex hipster.

Non, tu ne rêves pas. Les premiers spécimens, les purs, les vrais, ne viennent pas de Seattle, mais de Sainté. Et les avatars tout droit sortis de chez The Kooples qu’on voit aujourd’hui arpenter les quartiers branchés des métropoles ne sont que de pâles copies du modèle d’origine.

Tu veux des preuves ?

Les mecs qui fabriquent les vélos à pignon fixe, et même les vélos tout court d’ailleurs, chers à nos amis de la hype, ils sont où ?
A Sainté.

Les designers, les architectes, les mordus d’art contemporain, ils se donnent rendez-vous où ?
A Sainté.

La culture alternative, c’est super actif où ?
A Sainté.

Les mecs qui ont toujours assumé les grosses lunettes et les barbes improbables, ils sont où ?
A Sainté.

Et l’argument qui tue : ils étaient où à ton avis les premiers moustachus badass avec un polo Coq Sportif plus vintage tu meurs ?
Ben à l’AS Saint Etienne, excuse du peu.

La ville l’a bien compris : ce dandy super chic, hipster à fond les montures en écailles, vante-t-il allez, au hasard, le quartier de la Confluence à Lyon ? Faux : le quartier d’affaires de Châteaucreux. Moi je trouve que ça claque pas mal comme pub, chapeau l’agglo.

Crédit photo : EPA Saint-Etienne

Crédit photo : EPA Saint-Etienne

Allons même plus loin : si le proto-hipster stéphanois a créé la hipstéritude de façon tout à fait logique dans une ville longtemps appelée à ne jamais devenir mainstream, il n’est que justice que la tendance y revienne bien légitimement, après avoir fait le tour du monde et s’être enrichie de toute la hipstéritude de New York, Philadelphie, Berlin, Paris, et, au hasard, Lyon…

Aujourd’hui en train de devenir the place to be, Saint-Etienne accueille donc tout naturellement la nouvelle vague du normcore, comme si elle y avait toujours existé… Tu vis à la Métare et tu as un iPhone ? Tu habites Terrenoire et tu aimes les vieux jeans les fourrures polaires ? Tu arrives à pécho Place du Peuple avec un look de punk à chiens ? Sache que non seulement tu as tout compris plus vite que tout le monde mais qu’en plus tu es au top de la tendance et que tu as de fortes chances de faire prochainement la couverture de Teknikart.

Blague à part, une preuve supplémentaire : 50 % des effectifs féminins de la team CityCrunch ont succombé au charme d’un mâle stéphanois. On est à la limite du complot, là… Bref. Tu as un potentiel de ouf. Et ça, à Lyon CityCrunch, nous l’avons bien compris. Et nous sommes verts de jalousie. A tel point que nous consacrons une semaine entière à ta ville !

Semaine Spéciale Saint-Etienne, demandez le programme :

Mardi 20 : une journée à Saint Etienne
Milie a concocté un programme culturel ET gastronomique (bah oui, c’est Milie quoi !) pour passer une journée idéale.

Mercredi 21 : bonnes adresses et idées de promenades
La Team a testé quelques bons restos et bars qui valent le détour et des promenades digestives qui vont bien !

Jeudi 22 : Quels sont les endroits les plus design de Saint Etienne ?
Réponse dans ce TOP 5 !

Vendredi 23 : Que faire ce week end à Saint-Etienne ?
Attention, faites chauffer la carte OuRa, ce week-end on se met au vert :-)

Un grand merci à l’Office de Tourisme de St-Etienne qui nous a grandement aidé à préparer cette semaine spéciale.