Ami stéphanois, accroche-toi à ton slip Manufrance, j’ai un scoop qui va changer ta life : Saint-Etienne est le point central du vortex hipster.

Non, tu ne rêves pas. Les premiers spécimens, les purs, les vrais, ne viennent pas de Seattle, mais de Sainté. Et les avatars tout droit sortis de chez The Kooples qu’on voit aujourd’hui arpenter les quartiers branchés des métropoles ne sont que de pâles copies du modèle d’origine.

Tu veux des preuves ?

Les mecs qui fabriquent les vélos à pignon fixe, et même les vélos tout court d’ailleurs, chers à nos amis de la hype, ils sont où ?
A Sainté.

Les designers, les architectes, les mordus d’art contemporain, ils se donnent rendez-vous où ?
A Sainté.

La culture alternative, c’est super actif où ?
A Sainté.

Les mecs qui ont toujours assumé les grosses lunettes et les barbes improbables, ils sont où ?
A Sainté.

Et l’argument qui tue : ils étaient où à ton avis les premiers moustachus badass avec un polo Coq Sportif plus vintage tu meurs ?
Ben à l’AS Saint Etienne, excuse du peu.

La ville l’a bien compris : ce dandy super chic, hipster à fond les montures en écailles, vante-t-il allez, au hasard, le quartier de la Confluence à Lyon ? Faux : le quartier d’affaires de Châteaucreux. Moi je trouve que ça claque pas mal comme pub, chapeau l’agglo.

Crédit photo : EPA Saint-Etienne
Crédit photo : EPA Saint-Etienne

Allons même plus loin : si le proto-hipster stéphanois a créé la hipstéritude de façon tout à fait logique dans une ville longtemps appelée à ne jamais devenir mainstream, il n’est que justice que la tendance y revienne bien légitimement, après avoir fait le tour du monde et s’être enrichie de toute la hipstéritude de New York, Philadelphie, Berlin, Paris, et, au hasard, Lyon…

Aujourd’hui en train de devenir the place to be, Saint-Etienne accueille donc tout naturellement la nouvelle vague du normcore, comme si elle y avait toujours existé… Tu vis à la Métare et tu as un iPhone ? Tu habites Terrenoire et tu aimes les vieux jeans les fourrures polaires ? Tu arrives à pécho Place du Peuple avec un look de punk à chiens ? Sache que non seulement tu as tout compris plus vite que tout le monde mais qu’en plus tu es au top de la tendance et que tu as de fortes chances de faire prochainement la couverture de Teknikart.

Blague à part, une preuve supplémentaire : 50 % des effectifs féminins de la team CityCrunch ont succombé au charme d’un mâle stéphanois. On est à la limite du complot, là… Bref. Tu as un potentiel de ouf. Et ça, à Lyon CityCrunch, nous l’avons bien compris. Et nous sommes verts de jalousie. A tel point que nous consacrons une semaine entière à ta ville !

Semaine Spéciale Saint-Etienne, demandez le programme :

Mardi 20 : une journée à Saint Etienne
Milie a concocté un programme culturel ET gastronomique (bah oui, c’est Milie quoi !) pour passer une journée idéale.

Mercredi 21 : bonnes adresses et idées de promenades
La Team a testé quelques bons restos et bars qui valent le détour et des promenades digestives qui vont bien !

Jeudi 22 : Quels sont les endroits les plus design de Saint Etienne ?
Réponse dans ce TOP 5 !

Vendredi 23 : Que faire ce week end à Saint-Etienne ?
Attention, faites chauffer la carte OuRa, ce week-end on se met au vert 🙂

Un grand merci à l’Office de Tourisme de St-Etienne qui nous a grandement aidé à préparer cette semaine spéciale.

24 commentaires

  1. Verte since forever et je n’en suis pas peu fière !
    Merci pour cette semaine spéciale et espérons que vous n’aurez pas rop de commentaires racistes de lyonnais anti-stéphanois 🙂

  2. ça sent la bonne opération promotionnelle de l’OT de Sté ça:
    Mais quand vous dites « Aujourd’hui en train de devenir the place to be », euh… comment dire… Je ne pense pas qu’un seul stéphanois soit en mesure de dire cela sérieusement…

    1. La Semaine Spéciale Sté nous pendait tous au nez depuis un moment. Avec 2 personnes de la LCC team qui y ont vécu et 3 qui sont maquées avec des Stéphanois, difficile d’y échapper.
      Du coup, on a contacté l’Office du Tourisme de Sté pour faire les choses en grand, d’où les bannières de pub sur le site et le chouette cadeau du Mardi de la Win de cette semaine.
      Quant a The To Be, je crois que, comme tout le reste de l’article, il fallait le prendre avec un peu de second degré.

  3. Dans votre journée de mardi, passez au mixeur-cité du design, vous pourrez aussi faire du bubble football et tester l’esprit d’expérimentation design-sport-bidouille cher aux hipsters du coin pour éliminer après la gastronomie (www.facebook.com/Mixeur.saintetienne) .

  4. J’imagine que c’est une grosse blague ! Car vanter les mérites inexistants de cette ville sans intérêt, c’est vraiment ridicule. Rien que le titre est une aberration, et le reste de l’article j’en parle même pas. Ou comment faire croire n’importe quoi à n’importe qui (merci Facebook qui a fait circuler votre article). Y’a de la sponsorisation dans l’air !

    1. St-Etienne, une ville sans intérêt ? C’est pas un peu caricatural ? C’est aussi cliché que de prétendre que les blogueuses mode n’ont aucun second degré…. Oh wait !

    2. Oui de toute manière à saint Étienne c est tout gris on est tous des prolos analphabètes et cosanguins vivant au fond des mines !! D ailleurs un projet de loi est en cours pour rayer saint Étienne de la carte et qu’ elle devienne le parking géant de Lyon !

    3. C’est le genre de réaction inutile qui manque cruellement de fond…C’est dommage. La critique, qu’elle soit bonne, ou en l’espèce mauvaise, n’a de réelle valeur que si elle s’appuie sur des éléments concrets.
      Du coup, c’est votre commentaire qui brille par l’absence de mérites et d’intérêt.

      Je dis ça…

      Amaury, Stéphanois de naissance, amoureux de Sainté, Parisien par obligation pro et … amateur de Lyon.

  5. Merci aux électeurs du FN lyonnais d écrire de si gentil chose sur ce blug qui pronne le rapprochement et la fin des rivalités de la région Rhône alpes, qui n as aucune culture identitaire. Je rappelle juste que c est avec des propos comme cela que les nazis on pu instaurer la choa. Au lieu de cracher sur les mineurs inculte gaga qui on fait la richesse de Lyon au péril de leur vie, vous feriez bien madame Coralie et monsieur quinby de retourner vous cultivez a l école et y apprendre le respect et la tolérance. Même si vos post était une blague sachez que elle sont de très mauvais goût.

  6. je suis d’accord nonptirobot on reste dans la bonne humeur et fier de notre belle Région !!! y a des richesses à découvrir dans toutes les villes
    après je pense que les propos de quinby sont du second degrés et que c’est un stephanois qui justement dénonce ce type de propos.

  7. Haha Lulu in the Sky +1
    Certes je m’en sers pour faire ma « pub », et je suis toujours contente quand je vois que certaines personnes organisent des events pour faire bouger cette ville (et parfois j’y participe)… Mais faut pas déconner non plus Sainté sera jamais une référence en matière de hypitude ou de style ou de jenesaisquoi. Surtout pas quand on a Lyon à 60km.

  8. Lyon, le centre du monde, l’Alpha et l’oméga…
    Je suis lyonnais d’adoption et j’aime cette ville, mais faut pas déconner non plus, sa grandeur n’est pas au point d’éclipser automatiquement une aire urbaine de 500000 habitants située à côté !
    Mon dieu, je n’ose imaginer ce que des gens comme toi peuvent penser de mon Auvergne natale et de Clermont alors…
    Je crois que tu as raison de bloguer mode, il faut rester dans son champ de compétences…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*