NewYork

Cette semaine, sur Lyon CityCrunch, les lecteurs prennent les commandes et publient des articles. Aujourd’hui, Jill (et ses charmantes tournures de phrases à l’américaine) refile aux amoureux de la bouffe made in New York quelques paliatifs lyonnais.

Si vous êtes gourmand, aventureux et passionné, une nouvelle ville est un terrain de jeu. Vous pouvez essayer des plats exotiques (cette américaine a recemment mangé un assiette énorme de boudin noir avec peut-être trop de fierté, par exemple), et vous vanter de votre nouveau régime aux amis envieux (moi: “Je mange du fromage TOUS les jours.”)

Bon. Mais c’est inevitable. Quand vous déménagez dans une nouvelle ville, même une ville hyper-jolie et intéressante, avec la cuisine célèbre, de temps en temps vous aurez des envies pour la nourriture de votre ancienne ville. Pour moi, cette ancienne ville est New York City. J’ai chassé et trouvé quelques petites substitutions pour ces moments de nostalgie. Il faut savoir que mon budget est limité – alors, rien de luxueux ici – ne me jugez pas! Voici cinq « traductions » pour apaiser des fringales New-Yorkaises :

Envie d’un “cookie” aux pepites chocolats de Levain Bakery à Manhattan… Essayez un pain au chocolat aux amandes de L’Epiaison à Vieux Lyon, pour la texture similaire de chocolat gluant avec les noix… vraiment je pense qu’il me faut remercier ces deux pâtisseries pour mes cuisses impressionnantes.
Epiaison, 1 avenue Adolphe Max, Lyon 5e

Levain
Vous avez envie d’un cookie de la Levain Backery à Manhattan…

Lepiaison
…tromper vos papilles avec un pain au chocolat de chez Lepiaison, dans le Vieux-Lyon.

Envie d’un “mocha” parfait (ni trop sucré, ni trop amer), comme à la librairie/café McNally Jackson à Manhattan…essayez celui de Café Mokxa dans les Pentes de la Croix-Rousse. “Mmm” dans une tasse. La caféine aide à brûler les calories, non?
Café Mokxa, 3 rue Abbé Rozier, Lyon 1er

Envie du falafel de Damascus Bread & Pastry Shop à Brooklyn… essayez un sandwich falafel de Yaafa (Pentes de la Croix-Rousse aussi). La sauce tahini de Damascus m’a manqué, jusqu’au moment que j’ai gouté le mélange parfait de légumes et de falafel chaud à Yaafa. Aussi, quand je déjeune à Yaafa, je n’ai pas besoin de dîner.
Yaafa, 17 rue d’Algérie, Lyon 1er

Envie du poulet curry épicé et naan d’Andaz Restaurant à Manhattan… essayez le wrap tandoori poulet à Tandoori (“Restauration Rapide”) presque à côté de Place des Terreaux. Assez piquant, et je pense à proposer le mariage à la propriétaire pour que je puisse manger le pain naan tous les jours, pour la reste de ma vie.
Tandoori, 8 rue St Marie des Terreaux, Lyon 1er

Envie des “dumplings” de Chinatown… essayez les quenelles miniatures à Giraudet. Les quenelles sont beaucoup plus chers, mais il ne faut pas jeter les coudes dans les foules de Chinatown pour les obtenir…
2 rue de Colonel Chambonnet, Lyon 2e

Il y a quelques fringales, pourtant, que je n’ai pas réussi à soulager ici: sandwich “bacon, egg, and cheese” et le vrai New York cheesecake. Si vous voyagez à New York il faut les essayer (euh, n’oubliez pas d’évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé…).  

Je rentrerai aux Etats-Unis bientôt, et je peux trouver ces gâteries facilement si j’en ai envie. Mais je sais aussi qu’après quelques semaines, j’aurai des envies pour la nourriture de ma ville française, Lyon….