Les Rues de Lyon

Chez Lyon CityCrunch, vous le savez, on adore Lyon. Mais on est aussi de grands enfants, et du coup on est fans de BD. Il n’en fallait pas plus pour que le projet du Journal des Rues nous intéresse.

A l’origine du projet, on retrouve l’Epicerie Séquentielle, un collectif d’auteurs de BD lyonnais. Créée il y a une dizaine d’années, elle a permis l’émulation et l’entraide entre les différents auteurs, avec par exemple des conférences, des ateliers, mais aussi les débuts du Lyon BD Festival (qui est depuis devenu autonome), etc… Maintenant ils se lancent dans l’édition avec un premier projet baptisé Les Rues de Lyon

Un mensuel dessiné

Les rues de Lyon sera donc un mensuel de bande dessinée qui parlera de Lyon, parce qu’ils sont tous fiers d’être lyonnais et qu’il y a un beau potentiel (et pas seulement autour du football et la gastronomie comme ils disent). On y trouvera chaque mois une dizaine de pages sur un thème, au départ historique (le premier numéro s’appelle La chute d’un pape, il a été dessiné par Benjamin Reiss), puis, quand la machine sera lancée, sur des sujets plus d’actualités, des reportages, des documentaires, des portraits de lyonnais, etc… En tout cas, ça sera toujours des histoires vraies (pas de fiction), sur Lyon, et en BD.

Au départ, les 6 premiers numéros sortiront d’un bloc à l’occasion du Lyon BD Festival qui se tiendra cette année les 13 et 145 juin et ensuite le rythme sera d’un numéro par mois. Le magazine sera disponible dans les librairies de Lyon (BD ou généralistes) et dans certains points de vente locaux.

Mais dessiner ça coute cher

Et oui, il faut bien que les auteurs de BD vivent et visiblement dans ce secteur là aussi c’est la crise. (voir par exemple cet article de Télérama). C’est pourquoi ils ont décidé de lancer une campagne de financement participatif sur le site Ulule pour les aider au lancement de cette grande aventure, et notamment pour pouvoir tirer les premiers numéros à 3000 exemplaires. A noter que seul l’auteur est payé, la diffusion se fera uniquement par des bénévoles.

Mais pas besoin d’être riche pour pouvoir les aider, car dès 5€ vous aurez droit à la version électronique des 6 premiers numéros. Pour 18€ vous aurez droit à la version papier, et l’abonnement annuel n’est qu’à 36€.

Pour finir de vous convaincre, voici un petit teaser :

Vous pouvez retrouver plus d’informations sur l’Epicerie Séquentielle sur leur site internet ou sur leur page facebook.

Et pour les soutenir, ça se passe ici.