qyrool lyonToc toc toc y’a quelqu’un ?

Mais bien sûr qu’il y a quelqu’un !
Après une semaine d’égarement dans la montagnes et les tempetes de neige, je reviens me rechauffer au coin de mon blog réconfortant.

 

Pour bien commencer cette semaine post-vacanciale, voici un petit bilan du mois de fevrier.
– 800 visiteurs hebdomadaires.
– 21 articles
– 51 commentaires
– un blog rank qui dépasse les 60
– un page rank google qui passe enfin à 1.
– un nouveau design
– une newsletter

Plutot pas mal pour un mois qui ne compte que 28 jours.
Malgré tout ça, je ne sais pas trop encore où je vais avec ce blog, ça reste encore tres eparpillé.

Pour finir ce court article, voici La minute de douceur proposée par Perlette, je l’ai un peu détournée en ajoutant quelques intrus, saurez-vous les découvrir ? :

Trois sons qui vous apaisent:
– le grincement d’un vieux fauteuil
– la chanson La femme d’Argent de
Air
– Le BIP BIP BIP BIP BIP du métro

Trois matières, trois surfaces que vous aimez caresser, dont vous aimez le contact:
– Le sable
– La neige
– La carcasse vide d’une dinde de Noël 

Trois odeurs que vous aimez capter: 
– L’odeur corporelle des gens (ou animaux) que j’aime.
– L’odeur des marqueurs quand on les décapuchonne.
– L’odeur des rues, en plein été, lors des grèves des éboueurs.

Trois gestes (vis-à-vis de vous-mêmes) qui vous détendent:
– jouer de la guitare
– dire/chanter/hurler n’importe quoi avec leSud
– me faire le maillot 

Trois gestes de la vie quotidienne que vous aimez faire :
– boire un verre en bonne compagnie (oui c’est quotidien, et non je ne suis pas alcoolique pour autant !)
– paritr du boulot
– changer la cagette de mon chat

Trois choses auxquelles vous aimeriez vous initier un jour :
– Le Kite Surf
– La fabrication du foie gras
– l’analyse de statistiques financières

Trois acitivités auxquelles vous aimeriez consacrer votre retraite:
– Aller voir tous les pays que je n’ai pas vu, tout les gens que je n’ai pas rencontré…
– Apprendre la vie à mes petits enfants en leur disant que leurs parents sont des cons.
– Vu comme c’est parti, on risque de devoir bosser jusqu’a notre mort, alors cette question clos definitivement la minute de douceur !

Comme il est de coutume, je balance ce questionnaire à qui voudra bien répondre.