relaisbascule Amis lecteurs-travailleurs de Techlid : vous qui vous désespérez chaque matin de devoir prendre le bus 6, 21 ou 61 pour aller travailler dans un bâtiment de (seconde) zone d’activité ; vous qui n’avez pas le droit aux supers restaurants à la décoration épurée et scandinave du centre-ville et qui zonez chaque midi entre le Flunch d’Auchan Dardilly, le Buffalo Grill d’à côté de Décathlon Limonest, le Paul du rond-point et la boulangerie industrielle d’à côté de Castorama ; vous qui restez tapis dans l’ombre lorsqu’en soirée, vos amis discutent des super burgers de bison de chez Tonton Gaston et des salades d’aloe-vera du dernier corner bio-sans-gluten-sans-lactose ; vous qui aviez mis beaucoup d’espoir dans l’ouverture de la Food-Truck Station qui a finalement fermé ; vous n’êtes pas seuls !!!

Je fais partie des vôtres ! Moi aussi, je dépense mes chèques déjeuners en salades Sodebo (celles avec des gressins, une éprouvette de vinaigrette et un cookie !).

Mais il faut que ça change !

Aussi, avec mes amis, nous avons d’un commun accord décidé d’ouvrir un peu plus nos horizons gustatifs. Quitte à se faire quelques kilomètres ou déborder un peu de la pause… Chaque mardi, nous tentons désormais de tester une alternative locale au sandwich pas fameux.

Pour débuter cette nouvelle rubrique, je vous propose d’attaquer directement par une aventure assez cocasse :

Le relais routier de Dardilly : même pas peur !

C’était mardi dernier, il pleuvait et Franck – qui a eu une vie de chantier avant de passer ses journées derrière un ordi – nous a proposé un nouveau défi, un peu sur le ton de la blague : « Et si on allait au relais routier de la Bascule ? ».
Un restau connu mais  en complet décalage avec notre monde de bureaucrates bobos : fréquenté essentiellement par les routiers (normal), mais aussi les gars du bâtiment et les techniciens de chez Orange (vu le nombre de camionnettes alignées !) ; il propose un menu unique avec des plats bien roboratifs dont on a plus forcément l’habitude…

Ça tombe bien : il pleut, il fait froid et on a la dalle. Je passe un coup de fil pour réserver une table pour 5, on prend le monospace de Ben et c’est parti mon kiki !

Il est à peine 12h35 : les camions sont nombreux, alignés au bord de la route, on trouve une place entre deux gros camions pour la papamobile et on entre.

C’est un nouveau monde qui s’ouvre à nous !

Un monde avec du lambris aux murs, des nappes en papier sur les tables, pas de carte et un public masculin à 97%, dont la bonne moitié porte des chaussures de sécurité et rigole bien fort !

Pas forcément super à l’aise en entrant, on ressent très vite le côté chaleureux et bon vivant des lieux : on n’est pas encore assis que le serveur nous demande si on préfère le rouge ou le rosé et pose dans la minute qui suit une grosse carafe d’un litre de rouge sur notre table.  Il faut dire qu’ici c’est menu unique à 13,80€ : entrée, plat, fromage Et dessert, quart de vin et café compris (stupéfiant non ?).

Pour l’entrée c’est buffet froid à volonté : le truc qui te fait craindre le pire …

Alors qu’en fait non, très bonne surprise : on a le choix entre plusieurs salades fraîches, bonnes et bien assaisonnées ; de la charcuterie et même du pâté-croûte, des parts de pizzas et quiches !
Bon, en fait il n’y aurait que le buffet d’entrée que ça m’irait très bien…

Mais il va falloir la jouer stratégique pour aller au bout de l’aventure… Du coup je me compose une salade à base de batavia – betteraves – lentilles pendant que mes potes perdent tout sens de la réalité…

relaisbascule2

Tout est bon, même le rouge !

On enchaîne sur les plats. Aujourd’hui c’est soit saucisson chaud avec sa sauce au vin rouge soit requin et en accompagnement on a le choix entre frites, pommes-vapeur ou haricots verts. Personnellement je choisis un « requin – frites » alors que le boys-band qui m’accompagne est au diapason sur le saucisson chaud.

Les plats arrivent vite, la cuisson de mon poisson est impeccable et c’est un très bon point (quand je vais au restaurant, j’en profite souvent pour prendre du poisson mais je suis souvent déçue sur la cuisson ; ce qui fait hurler mes copains qui se demandent pourquoi je continue malgré tout d’en commander …), mes potes sont ravis de leur saucisson chaud mais commencent à caler…
Les frites sont certainement des frites surgelées mais elles sont bonnes et bien cuites, ce que je préfère encore aux vermisseaux carbonnisés-grassouillés-mous qu’on nous sert dans pas mal d’adresses lyonnaises à la mode.

relaisbascule3

Le fromage arrive rapidement. Pour être sûrs d’aller jusqu’au bout, mes potes optent pour le fromage blanc.

Pour le dessert, nous avons un choix vaste de desserts traditionnels : crème brûlée, millefeuille, crumble aux pommes, fondant au chocolat… Pas exceptionnels, certes, mais bons quand même.

Suivi du café qui est lui aussi compris dans le menu à 13,80 Euros.

Au final, on a passé un super moment

On a bien mangé – une cuisine simple mais bonne et copieuse – , bien rigolé et découvert une ambiance conviviale où les gens saluent tout le monde en entrant et en sortant. C’est donc vrai : les routiers sont sympas !

En plus, grâce au service hyper efficace on est même pas rentrés en retard (bon, par contre la digestion et le litre de vin rouge ont quelque peu entamé la productivité de l’après-midi…).

Certes, ce n’est pas de la grande gastronomie mais clairement : pour un repas entre potes qui dépote le midi, en guise de cantine, je pense que le Relais de la Bascule va devenir un grand classique !

Et mentions + : on peut même y prendre une douche (le principe du relais-routier) (même si dans mon cas ça n’a pas tellement d’intérêt, je trouve ça plutôt rigolo) et on est à peu près certains de ne jamais y croiser un de nos boss ;-).

avis-bonne-adresseambiance-decontractetarifs-pas-cher


Le Relais de la Bascule
🏠 25 route Nationale 6, 69570 Dardilly
🚇 Bus 61 jusque Gare de Limonest
⏰ Repas servis de 12h à 14h et de 19h à 22h30. Ouvert de 6h à 23h. Fermé vendredi soir, week-ends et jours fériés.