Halloween-Lyon

Oui, le 1er novembre tombe dimanche : ce week-end est donc une grosse arnaque intersidérale.
Pour autant, ne partons pas défaitistes, hein, et donnons-lui sa chance !

A vos citrouilles !

Cela ne vous aura pas échappé, Halloween est dans la place ce week-end.
… avec son lot de controverses (fête importée, fête commerciale) (horreur malheur !), mais en même temps, ça fait bien plaisir de se déguiser et d’abuser sur la couche de fond de teint pour ressembler aux idoles métal de nos jeunes années.
On aura donc l’embarras du choix pour les soirées.
Cela dit, pour passer un Halloween différent et pas pareil nous vous proposons :

  • de patiner déguisés à la soirée Halloween de la patinoire Charlemagne vendredi, de 20h30 à 23h (3,60 € plein tarif)
  • de manger du sanguinolent au Resto Pirate ou à l’Instant Gourmand, samedi soir.
  • de décréter que la citrouille, c’est has-been, et que ce sont les aubergines qui sont vraiment flippantes : grosse projection de l’Attaque de la Moussaka Géante à l’occasion d’une soirée Crazy Moussaka à l’Iron Straw
  • de filer à la FNAC ou chez Gibert acheter vos 4 tomes des True  Blood, et vous dire, qu’au final, ça doit être pas mal de sortir avec un vampire.

Un peu de douceur dans ce monde de morts-vivants

1. On se remet de nos émotions en allant au salon du chocolat, du goût et de l’image CHOKOGOU (30 octobre – 1er novembre) à l’Espace Double Mixte de Villeurbanne.
Conférences, démos et dégustations pour 7€ l’entrée, 10€ pour deux !

2. Et pourquoi pas passer un après-midi bien régressif en allant voir des films pour les zenfants ?
Le festival « Les Toiles des Gones » touche bientôt à sa fin !
Panda Petit Panda « donne envie d’aller courir dans les champs en criant des bêtises » dixit les Inrocks. Je prends !
– Quant à Panique au Village, la bande annonce fait bien marrer à elle toute seule « Plus terrifiant que Psychose, plus impressionnant que la Tour Infernale, plus romantique que la Leçon de Piano… » on vous laisse voir la suite ici ! Avec, en prime, les voix de Benoît Poelvoorde et Jeanne Balibar !

3. Et pour lutter contre la dépression du dimanche soir, on se met en mode « Carnaval Do Brasil » et on court danser la samba à la Marquise! (10€ pour les non adhérents, à partir de 20h)

Bon week-end tout le monde !