table-althusser-syrien2

Aujourd’hui sur CityCrunch, on va parler de la Syrie. Rassurez-vous, on ne va pas vous effrayer en vous racontant les horreurs qui s’y déroulent mais plutôt vous faire saliver en vous présentant le resto syrien où on a mangé ce midi.

On cherchait un lieu et une cuisine chaleureuse en ce vrai premier jour d’automne et c’est presque par hasard qu’on a poussé la porte de La Table d’Althusser située dans le 3ème arrondissement de Lyon.

Déco sans chichi et musique improbable…

En rentrant on est frappés par la sobriété du lieu. La Table d’Althusser ne joue pas la carte de la tradition avec un décorum kitch, ni celle du lieu faussement branché. Non ici la sobriété est de mise. Des tables quelconques recouvertes de nappes transparente, un grand comptoir… Et une affiche de la Fête de l’Humanité qui semble s’être échappée d’un bistrot alternatif des Pentes de la Croix-Rousse ! (Mais quand on sait qui était Althusser, ça se tient…).

En fond sonore, une musique à base d’ocarina nous rappelle plus l’Amérique du Sud que l’orient, mais n’étant pas experts en musique syrienne, on ne se permettra pas de donner nos avis sur la question (bon c’était très bizarre en fait).

table-althusser2

Cuisine méditerranéenne gourmande

Nos yeux n’ayant pas l’occasion de s’attarder sur la déco, on les plonge sur la carte qui s’avère beaucoup plus intéressante. Entrées froides et chaudes se disputent notre appétit. Finalement on se décide pour un assortiment d’entrées (7€ les 3) suivi d’un Kubbé à la viande pour les filles et d’un Chiche Taouke pour les garçons.

Nos mezzés arrivent très rapidement et on prend un vrai plaisir à déguster les classiques falafels, humus et feuille de vigne, comme les plus inédits : un délicieux caviar de Noix, du fromage de vache frit (et très salé) et le Mukhachkaché (essayez donc de le prononcer à haute voix pour voir ?).

table-althusser3

La suite arrive tout aussi rapidement, le poulet s’avère fin et la sauce qui l’accompagne subtilement relevée. Le Kubbé à la viande n’est pas un plat light puisqu’il s’agit d’un gros falafel (frit donc), fourré de viande et accompagné d’une sorte de sauce tahini (crème de sésame). Les frites n’étaient pas très croustillantes mais avaient un bon goût de fait-maison. Quant à la petite salade orientale, elle apportait fraîcheur et acidité (il faut aimer le citron).

table-althusser1

Pour terminer les plus courageux d’entre nous ont tenté le café syrien (les peureux ont pris un espresso, bouuuuuuh !), un jus bien dense qu’il faut laisser reposer pour ne pas se retrouver avec des grains de café entre les dents. Costaud mais plutôt savoureux. Avec une petite pointe de sucre c’était la parfaite touche finale.

Notre repas terminé, on passe à la caisse. La note reste très raisonnable :  7€ pour l’assortiment d’entrées et 10€ pour les plats.

Verdict

❤ On a aimé :
– Les bons plats faits maison
– le choix de plats végétariens
– La gentillesse et le sourire du serveur (et ses beaux yeux)
– Les prix corrects

☁ On a moins aimé :
– Le cadre
– Le prix du vin (18€ le pot de vin libanais : outch !)

Au final un très chouette lieu pour découvrir un type de cuisine orientale assez méconnue. L’amabilité de l’équipe vous assurera de passer un bon moment.

avis-allez-yambiance-decontractetarifs-raisonnable


La Table d’Althusser
🏠 43 Rue Paul Bert, 69003 Lyon
☎ 06 11 36 40 64
 Ouvert du lundi au samedi, midi et soir
💻
 Suivez La Table d’Althusser sur Facebook