Mais c’est pas possible, il ne font que manger mes petits copains de CityCrunch ? Heureusement que je suis là pour diversifier un peu tout ça et vous proposer des sorties un peu moins caloriques. Alors c’est parti pour ma petite sélection de concerts à ne surtout pas rater en mars à Lyon.

King Gizzard and the Lizard Wizard le vendredi 2 au Transbordeur

King Gizzard and the Lizard Wizard, quel nom étrange pour ce groupe australien qui fait bien parler de lui depuis quelques temps, aussi bien pour leur rock psychédélique endiablé que pour leur façon de partager leur musique : ils ont sorti 5 albums l’année dernière, dont un, Polygondwanaland, qui est gratuit mais que le groupe encourage les fans à faire graver en vinyle (ou même en K7).

Ils seront au Transbordeur dans le cadre du Festival Transfer aux côtés de plein de supers groupes comme (entre autres) Zombie Zombie, BRNS ou KCIDY le vendredi et Trisomie 21, Dollkraut, ou Le Villejuif Underground le samedi.

Plus d’infos sur le site internet du festival et sur King Gizzard and the Lizard Wizard sur leur page facebook.

Erotic Market le vendredi 9 au Marché Gare

Après deux ans d’absence, 2018 sonnera le grand retour d’Erotic Market, désormais emmené seulement par la front-woman Rosemay Martins, qui s’est entourée de la fine fleur des beats locaux. Le résultat est un RnB futuriste et sulfureux disponible dans l’album Queendoms sorti en janvier et qui sera célébré ce soir-là.

Plus d’infos sur la soirée ici, et sur Erotic Market sur Facebook et Soundcloud.

The Soft Moon + Jessica 93 + Helm le vendredi 16 à l’Epicerie Moderne

Soirée Dark ce soir à l’Epicerie Moderne avec la venue de 3 groupes, dont les californiens de The Soft Moon et leur dark wave endiablée, les parisiens de Jessica93 et leur dark indie rock, et le londonien Helm avec sa musique dark expérimentale.

Plus d’infos sur la soirée ici, sur The Soft Moon sur facebook, sur Jessica93 sur facebook et sur Helm sur facebook aussi.

Bagarre le vendredi 23 au Ninkasi

J’ai failli vous parler d’Eddy de Pretto qui sera ce soir-là au Transbordeur dans le cadre du Festival des Chants de Mars, mais comme le concert est complet presque un mois à l’avance, ça risque d’être compliqué (#getyourfactsstraight comme nous a dit quelqu’un un jour). Du coup, j’ai une super alternative pour vous, avec le groupe Bagarre, véritable OMNI (Objet Musical Non Identifié), qui oscille entre hip-hop, électro, punk, house, clubbing, etc… Leur énergie est tellement contagieuse que le Sonic tanguait dangereusement lors de leur dernier passage à Lyon.

Plus d’infos sur la soirée ici et sur Bagarre sur facebook.

Otis Stacks et Charlie and the Soap Opera le jeudi 29 au Jack Jack

Le Jack Jack est plus connu pour sa programmation bien rock, mais Otis Stacks est un duo de soul moderne (malgré un son résolument vintage) formé par un producteur danois et un chanteur californien. En Première partie, retrouvez le funk groove de Charlie and the Soap Opera.

Plus d’infos sur la soirée ici, sur Otis Stacks sur leur page facebook et sur Charlie and the Soap Opera sur leur page facebook.

Et comme d’habitude, cette liste est volontairement réduite, donc n’hésitez pas à proposer vos concerts coup de cœur pour le mois de mars.

Zoom sur les festivals Lyonnais qui vont faire du bruit dans les prochains mois

Nuits Sonores

Ca y est, l’équipe d’Arty Farty a annoncé la totalité de sa programmation et ils ont gardé le meilleur pour la fin. Le Closing Day verra s’associer le pape de l’électro française, Laurent Garnier à la nouvelle déesse indie des platines The Black Madonna au cours d’un B2B qui s’annonce d’ores et déjà légendaire. Cette folle journée sera aussi l’occasion de se trémousser au son de Clémentine, Juliana, KiNK, Motor City Drum Ensemble, Pablo Valentino et Henri Wu.
Voir la programmation complète

Démons d’Or

Le festival qui nous emmène dans les Monts d’Or pour danser toute la nuit vient lui aussi de boucler sa programmation et elle est carrément sexy. Au programme : du hip-hop avec Lomepal, Moha La Squale, Josman, L’Or du Commun et le 77. De la pop avec l’Impératrice, Lucien & The Kimono Orchestra et Pendentif, de la dub avec Dubkasm, Maasai Warrior, Panda Dub et High Tone, de l’électro avec Darius, Zomboy, Omar Souleyman, Acid Arab, Ghetto Kumbé et DJ Marfox.
Voir la programmation complète

La Playlist du mois

Puisque vous avez été sage, on vous a préparé une playlist des artistes passant ce mois-ci à Lyon.

C’est par ici !

 


Quoi?! Vous ne suivez pas encore Lyon CityCrunch sur Instagram? Oh lala ! C'est par ICI.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*