Tout d’abord, je vous invite à brancher vos super enceintes Harman/Kardon HKTS 11 à lancer la petite musique ci-dessous pour vous mettre dans l’ambiance.

C’est fait ? Très bien, je vais pouvoir vous raconter ma soirée de jeudi qui était placée sous le signe du jazz. J’ai eu l’honneur d’être convié, en tant que blogueur lyonnais, au concert de Al Jarreau à l’Amphithéâtre (ou salle 3000) en ouverture du Printemps de Pérouges.

Pérouges, ce n’est pas que cité médiévale et galettes au sucre, c’est aussi un festival musical assez éclectique qui prend ses aises et élargit son périmètre d’action puisque certaines dates ont lieu à Lyon intra muros.

Mince, Qyrool, tu as été invité pour parler des plaines de l’Ain ?

Non pas du tout. Si j’étais là, c’était pour l’intronisation d’Al Jarreau en tant que nouvel ambassadeur OnlyLyon.

Le jazzman américain apprécie particulièrement notre ville et c’est à l’occasion de cette énième visite à Lyon, que Gérard Collomb lui a remis ce titre honorifique.

Mais c’est quoi Ambassadeur de Lyon ? Cela signifie-t-il distribuer des Ferreros rochers au gout de rosette ?

ONLYLYON est la marque internationale de Lyon (un peu comme le I NY ou le IAMSTERDAM avec une similitude dans le choix des couleurs… ), chargée de promouvoir la métropole lyonnaise, ses atouts et ses valeurs.
Les ambassadeurs ONLYLYON sont donc un réseau de personnes issues de divers secteurs économiques dont le but est de porter la bonne parole et de promouvoir Lyon.

Au final, super soirée : un petit cocktail appréciable suivi d’un concert exceptionnel. Al Jarreau, du haut de ses 70 ans, fait partie de ces rares artistes qui ne semblent pas blasés par ce qu’ils font malgré les années passées.  Un plaisir d’être sur scène partagé par un public enthousiaste (ce qui est plutôt rare à Lyon, alors soulignons-le ! ). Accompagné de musiciens talentueux et d’une pétillante choriste, le jazzman, dans un enchainement de tubes et de reprises, nous a fait parcourir, en un peu moins de deux heures, un demi siècle de jazz.

La soirée s’est conclue par la remise d’un béret (le chapeau fétiche du jazzman!) aux couleurs d’OnlyLyon des mains du maire, en petit comité. L’occasion idéale de dégainer mon iPhone (de prêt).

image-27

Je suppose que la ville de Lyon ne va pas en rester là et va bientôt nous dégotter quelques ambassadeurs de haut-rang. Les pronostics sont donc ouverts dans les commentaires : qui verriez-vous comme ambassadeurs OnlyLyon ?

En savoir plus sur le Printemps de Pérouges :
www.festival-perouges.org

En savoir plus sur le réseau OnlyLyon :
www.onlylyon.org/role-et-avantages-17-1.html