Coucou les chatons !

Apparemment vous êtes quelques uns à apprécier nos petites balades autour de Lyon.

J’avoue que ça me rassure un peu. Mes copains chroniqueurs étaient très surpris de constater que nos lecteurs aiment AUSSI prendre le grand air et se dégourdir les jambes le week-end !
Je ne vais pas citer de nom mais y’en a même qui avaient l’air de dire que « La randonnée, en général, ça intéresse surtout les vieux, non ? ».

rando Quincié beaujolais3

Eh bien non, je m’insurge !
Déjà parce qu’après une semaine en ville, à passer 12 heures par jour sur un écran (avouez que vous aussi vous allumez votre portable avant même d’être sortis de votre lit !), à vivre dans des petits appartements où on entend la télé du voisin, à manger des plats bien bons mais pas forcément équilibrés et à sortir tous les soirs du jeudi soir au samedi soir ; le dimanche on a le choix entre : buller gentiment avec un programme jogging/marché/brunch/ciné/sieste crapuleuse/crêpes/bouquin ou… déprimer sérieusement avec un programme plutôt gueule-de-bois/ménage/ranger les papiers/appeler maman/regarder 25 séries !

Alors qu’on vit dans une super chouette région !

Ce serait dommage de rester en ville tout le temps alors que les alentours sont magnifiques !

Rando Quincié beaujolais

Cette fois, je vous propose d’aller découvrir les vignobles du Mont-Brouilly.

Nous y sommes allés hier alors que le temps était vraiment couvert mais c’est un magnifique parcours qu’il faudra refaire au printemps ou à la fin de l’été, au moment où les vignes auront poussé.

Le départ se fait de Quincié-en-Beaujolais, un joli petit village à une cinquantaine de kilomètres de Lyon.

rando Quincié beaujolais2

Ce parcours de 14 km est appelé « Circuit des trois châteaux »

Comme son nom l’indique, il passe par trois belles propriétés (privées malheureusement) (mais apparemment privatisables ; si vous avez des projets de mariage…).

Il faut 3 bonnes heures pour boucler les 14 km et il y a un peu de dénivelé – 360 mètres – juste ce qu’il faut pour faire chauffer les cuisses et les fesses ! (vous nous remercierez cet été).

Il y a également 2 tables de pique-nique sur le parcours.

rando Quincié beaujolais4

La carte est disponible en pdf sur le site www.beaujolaisvignobles.com et ensuite il suffit de suivre le balisage mis en place sur les poteaux en bois avec les plaques comme sur la photo ci-dessous.
Le circuit est parfaitement balisé : aucun risque de vous perdre !

rando Quincié beaujolais

Le départ se fait sur le parking près de la caserne des pompiers (nous l’avons un peu cherchée, elle est juste à côté de la place du village, près de l’église et du cimetière).

Ensuite, il suffit de suivre les directions : Les Jacquets > les Vayvolets > le Souzy > Croix des Forces > les Metrats > Château de Varenne > Pont de Cherves > Château La Palud.
Enfin, vous bouclez en récupérant le village.

rando Quinicé beaujolais1

On y a vu : un vieux tracteur (façon « Magic Bus » dans Into the Wild), des châteaux donc, la Croix des forces (on pensait qu’elle nous donnerait des super pouvoirs pour le Lyon Urban Trail mais apparemment, c’est surtout un lieu de pélerinage…), une vieille chapelle en ruines, un ruisseau, des étangs, des petits chevaux, des jonquilles sauvages, des tonneaux et surtout…

Des vignes à perte de vue !

On a pas pu s’arrêter dans les caves pour les traditionnelles dégustations et achats de bouteilles (un autre plaisir de la randonnée : goûter le vin du vignoble traversé !) (hey, c’est aussi ça, découvrir le patrimoine !) car c’était dimanche et que tout était fermé.
Mais c’est encore une bonne raison pour revenir plus tard !

On retiendra également que Quincié-en-Beaujolais est la ville d’origine de Bernard Pivot et que le Monsieur y a une propriété.
Entre Mont-Brouilly et dictées je pense qu’on va pouvoir y envoyer certains chroniqueurs en stage ;-).

rando Quincié beaujolais5

Bonne semaine à tous !

🏠  Quincié-en-Beaujolais, parking à côté de la caserne des pompiers
🚇 Accès à Quincié-en-Beaujolais : Apparemment il est possible de prendre un TER Lyon-Belleville puis les bus 235 de la gare de Belleville jusque Quincié-en-Beaujolais mais la voiture reste tout de même beaucoup plus simple (A6 direction Paris sur une trentaine de kilomètres, sortir à Villefranche Nord puis suivre la D43, D337 et D9 pour arriver à Quincié).
💻 Plan et indications : en téléchargement sur ce site

 

Quelques conseils, toujours valables même sur une petite randonnée (on est jamais à l’abri de se perdre ou de rallonger le parcours…) :
– On vérifie la météo juste avant de partir (on est jamais à l’abri d’un orage…).
– On imprime la carte (non, on ne compte pas uniquement sur son smartphone : en rase campagne ou en montage il y a encore de nombreuses zones non-couvertes par le réseau…).
– On part avec le téléphone chargé à bloc.
– On prend TOUJOURS de l’eau et de la nourriture avec soi (biscuits, fruits secs…).
– Personnellement, j’ai également un sifflet sur mon sac (pour l’instant je m’en suis surtout servi dans les zones où on entend les fusils des chasseurs…), un k-way et une lampe-frontale. Pas parano : prévoyante !