Ce sont parmi les endroits les plus sympathiques de Lyon.

Et pourtant, personne n’y va jamais. Je parle bien-sûr des bars d’hôtels.
J’ai déjà, à travers plusieurs articles, dit tout le bien que je pensais de ce type de bars, mais je pensais que le sujet méritait un article à lui tout seul. Alors voici quelques bonnes raisons d’adorer les bars des hôtels.

C’est classe

Soyons clair, il est question ici d’hôtels hauts de gamme. N’allez pas imaginer que je prend mon pied à aller boire le café sorti du distributeur d’un Ibis (brrrr !). On parle bien ici d’hôtels à la décoration soignée et à l’ambiance un peu raffinée. Si le prix des chambres fait que je n’y dormirais probablement jamais, je prends quand même un certain plaisir à poser mes fesses dans l’un des (toujours) confortables fauteuils de leur bar.

La plupart des bars de ce type propose souvent une ambiance sans faute : déco travaillée et plaisante, fond sonore agréable et parfaitement dosé et service impeccable. En bref, on s’y sent extrêmement bien.

Dans cette catégorie, le bar le Ciel de Lyon (bar du Radisson  un hotel très sympa de Lyon, grâce à sa vue), situé tout en haut de la tour Part-Dieu (aka le Crayon) fait très fort. Trop peu de lyonnais ont eu la curiosité d’emprunter l’ascenseur pour le 32ème étage. Pourtant, c’est l’endroit idéal pour impressionner sa copine ou son mec. La vue à la tombée de la nuit est absolument incroyable. Calez-vous dans un sofa près du vide et laissez-vous envouter par le contraste saisissant de la sérénité du lieu au dessus de la frénésie urbaine une centaine de mètres plus bas.


Source photo : www.lyon-france.com

C’est ouvert à tous

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce genre de bars est ouvert à tous. La clientèle de ces hôtels est malgré tout assez hétéroclite (bien que généralement friquée) et on ne vous refusera jamais l’entrée. Même habillé en tongs et shorts, on se montrera aimable avec vous. Vous pourriez très bien être un américain ayant réussi dans la net économie et adepte du look Zuckerberg.

Les bars des hôtels, malgré leur coté classe, sont beaucoup moins élitiste ou exigeants que certains établissements de la Presqu’Ile ou des beaux-quartiers de la rive gauche. J’y vais souvent dans mon traditionnel combo jean-basket-hoodies, je ne m’y suis jamais senti pas à ma place (et on ne me l’a jamais fait remarquer non plus).

C’est tranquille

Un samedi pluvieux de novembre, à la Confluence. Le Centre Commercial est blindé (qui ose encore dire que ce lieu est un flop ?), la queue pour avoir un caramel macchiato au Starbucks s’allonge jusqu’en dehors de la boutique.

Pas de panique. Nous connaissons le bon plan qui nous permettra d’échapper à cette ambiance digne d’une fourmilière. Situé juste au dessus du centre commercial, le Novotel dispose un bar avec une vue bucolique et apaisante.

Nous sommes seuls, on s’enfonce dans les sofas moelleux. On commande des chocolats chauds. Qu’est-ce qu’on est bien! Et dire qu’en bas, certains attendent encore leur Caramel Macchiato.

C’est plein de surprises

Les bars des hôtels sont des lieux magiques, car vous pouvez tomber sur n’importe qui. Vous n’êtes pas à l’abri de faire une rencontre qui changera votre soirée, votre semaine ou votre vie.

Je me souviens d’une nuit incroyable passé au ciel de Lyon. Je l’avais raconté sur ce site : un moment improbable comme un parenthèse enchantée volée à une journée pourtant bien sombre.

Les hôtels sont des lieux de brassages et de chassés-croisés incroyables, à mille lieux des bars classiques et leur clientèle d’habitués.

C’est pas si cher que ça

Oui, les tarifs des bars des hôtels sont beaucoup plus élevés qu’au PMU du coin. Mais ils ne sont pas plus élevés que ceux des établissements branchouilles de Brotteaux ou de la Confluence. Le rapport extraordinarité(!) / prix est imbattable.

Et si les 33cl de bière vous coutera 5€ au Sofitel, certains autres établissements se montreront bien plus abordables. Le chocolat chaud du Novotel Confluence est , par exemple, à 3€. Difficile de trouver moins cher dans le quartier.

De plus, la tendance des hôtels chics mais pas chers commence à gagner la ville de Lyon. La fameuse chaine d’hôtels Mama Shelter designés par Philippe Stark va bientôt ouvrir ses portes dans le 7ème arrondissement.  Je m’y vois déjà en train de passer de bonnes soirées.


Le Mama Shelter de Paris

En conclusion : les bars des hôtels, c’est cool, et pis c’est tout !