previous arrow
next arrow
Slider

Je sais que la presqu’île ne fait pas l’unanimité dans le cœur des blogueurs de Lyon 69, mais moi j’m’en fiche, c’est là que j’habite et j’aime bien. Sauf que pour boire un verre, souvent c’est au choix : la peau des fesses ou bien c’est archiplein.

Franchement, à quelle heure faut-il arriver à la terrasse du Broc Bar pour avoir une place et un plaid ? hein, vous le savez-vous ? Parce que moi dès que je me dis « tiens allons boire un coca au broc, c’est sympa et pas cher« , j’ai cette brillante idée environ mille ans après les autres qui ont tous une place et je me retrouve au Candy Cookie, que j’aime bien, mais qui n’est pas un bar.

Autour de chez moi, vers Cordeliers ? Même pas la peine d’y penser, c’est cher et plein de lycéens qui dilapident la fortune familiale ( Cintra, je te vois toi et ton coca à 4€80) ou de touristes qui s’arrêtent là parce qu’ils ne connaissent pas le reste ( Bar Américain).

Bref, quand je veux me poser et boire un coca, soit par miracle j’ai une place au Broc’, soit je vais jusqu’à Ainay, qui est plein de bar sympas qui n’attirent pas encore trop les moins de vingt-ans hyper branchés qui te regardent de haut si tu n’as pas de frange ou de polo Ralph Lauren. Dans les bars d’Ainay, pas de dress code, alors que c’est un des quartiers les plus chics de la ville.

Celui que je fréquente le plus souvent, c’est le Troquet des Sens, à l’angle de la rue Auguste Comte et de la Rue des Remparts d’Ainay. Calme, vaguement bobo ( le café est bio) avec des serveurs agréables et pas condescendants. J’y ai encore jamais croisé aucun  » relou des bars » ( Mais si vous savez, ces grandes gueules qui trouvent que c’était mieux avant et qui le disent bien fort, ou alors le type chelou qui te drague, la femme de soixante ans vaguement hippie qui t’explique que si tout va mal, c’est parce que les gens mangent de la viande, more to be added…)

L’après-midi, on peut s’y arrêter pour manger une part de tarte aux pralines, le midi il y a des planchettes de charcuterie et même un brunch bio le week-end.  Et les soirs d’été, la micro terrasse a souvent tendance à se remplir d’une population jeune et dynamique des plus sympathiques. En fait, ça ressemble à la Croix Rousse, à cent mètres de la place Bellecour. Et c’est mon bon plan bar sympa dans le quartier.

Cherry on top : le barman n’écoute pas Cherie FM ou les Grosses têtes l’après-midi.

Le Troquet des Sens
34 rue des Remparts d’Ainay
69002 Lyon

13 commentaires

  1. Eh mais euh, Myrtiiiiiiille, Qyrool, Le Sud, c’est pas là qu’on s’est retrouvés l’autre jour où c’était trop bon et trop sympa ? Youhou, Presqu’Ile rules! 🙂

    (et sinon, les petits chats contents, ils sont où….??! …oui, je connais la réponse !)

    1. \o/ oui c’est là bas et c’est vrai qu’on s’est régalés, même en arrivant à 14h …
      Vive les Ardéchois !!!! (non rien)

      Oui et moi aussi je veux les petits chats !!!! miahou !

  2. Tout pareil que Camille, ça avait l’air bien et pas trop cher… Pas comme ces voleurs du Café de la Cloche >;)

    Sinon c’était juste pour dire au Webmestre que le lien « Suivre sur Twitter » en haut dans le bandeau droit (rubrique « A propos de cet article ») fait une boucle sur la page de l’article consulté…

  3. C’est drôle, la première(et dernière) fois que j’y suis allé il n’y avait que des messieurs dans la quarante, cinquantaine genre motard et je me suis dit que ça ne devait pas être un bar pour des jeunes et je n’y suis plus allé malgré le cadre et l’intérieur me plaisait bien. Il faudra que je rééssaye…

    1. Ah bah le bar accueille tout le monde, moi je dirais que je croise beaucoup de gens autour de la trentaine. Peut être qu’il y avait un congrès de motards dans le coin ce jour là 😀

  4. Testé ce weekend totalement à l’impro. Très sympa, et woua : le demi à 2€20 et la pinte à 4 €.
    Un DJ nous a passé du twist et du rockabilly. On pouvait danser sur un petit tapis rouge installé dans la rue, (jusqu’à 19h car la police est venu faire le ménage)
    Bonne surprise donc et bonne ambiance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*