DSC_1504

Vous cherchez un nouvel endroit où bruncher le dimanche matin?! Et pourquoi pas le Monkey Club ?

Je vais être sincère avec vous : jusqu’à aujourd’hui, je n’avais jamais, au grand jamais, testé de brunch. Parce que bon, le café et le thé : mon homme sait bien faire, les tartines et les croissants : mon boulanger sait bien faire, du muesli et de la confiture, j’en ai plein mon placard et ce que j’aime le dimanche, c’est trainasser en pyjama pour prendre mon petit-déj la tête ébouriffée (j’ai pas dit enfarinée !).

Mais je reste une aventurière de l’extrême, prête à tous les sacrifices pour le bien de la communauté (bon, ok, je suis super gourmande aussi…) alors quand Qyrool m’a envoyé tester le brunch anglais du Monkey-Club, cet étrange bar victorien à la décoration chic et surranée, j’ai répondu “Yes, sir ! Allons boire du thé dans des tasses en porcelaine en mangeant des haricots à la sauce tomate et de la jelly qui bouge toute seule : ça va être drôlement rigolo !” tout en appréhendant un peu parce que le Monkey-Club le matin, ça risquait d’être chiquissime et bien fréquenté (et moi le dimanche matin, je suis tout sauf chiquissime…).

Dimanche matin donc, l’appel du devoir : ne pas traînasser pour traverser la Presqu’Île et rejoindre la place Tolozan.
Lyon est encore endormi (les chauffeurs de tramway aussi…) et nous arrivons donc les premiers dans un Monkey-Club qui s’affère pour recevoir les brunchers (le 1er service est à 11h00, le deuxième à 13h30 et il faut réserver !).

DSC_1495

Il y a de jolies nappes, de grandes tasses blanches et des fleurs fraîches sur les tables, la salle principale est éclairée par une chouette lumière naturelle et le service, hyper accueillant, nous met tout de suite à l’aise.

Décor chic mais ambiance décontractée : bon point !

Le menu brunch est très copieux (surtout, ne mangez rien avant !).

Au programme, notamment : thé (forcément) ou café, délicieux smoothies, tartines terribles, viennoiseries et scones avec différentes confitures dont une marmelade de malade, muesli, oeufs brouillés, bacon grillé, sandwich-muffins, champignons et haricots (ah, ah, les voilà, les fameux “beans”!)… Quelques pancakes pour terminer ?

Tout était très bon. Franchement.

DSC_1516

Si je veux pinailler deux secondes histoire de faire comme les critiques blasés je dirais qu’il ne manquait qu’un peu de yaourt et quelques fruits frais (MAIS j’avoue : pour me faire une bonne bouillie muesli-banane-yaourt. Je conçois : j’ai des habitudes alimentaires étranges, même s’il y a une jolie nappe et des tasses en porcelaine : on est pas chez mémé ; et après ma bouillie je pense que je n’aurais plus eu faim du tout pour le reste…).

La salle se remplit au fur et à mesure. Il y a des tablées de 4 à 6 personnes et du gangsta-rap en fond sonore (?) mais l’ambiance reste tout de même propice au réveil en douceur, sympa et bon enfant.

Nous ressortons repus et ravis et décidons de rentrer à pied (dans le vent lyonnais) pour digérer un peu (oui, oui, c’est bien copieux, je vous l’ai déjà dit ?).

Alors, le brunch du Monkey-Club ? Yes sir ! Very good, sir ! (Bon, sauf que je vais avoir envie de bruncher tous les dimanche moi maintenant…).
catsmile4sur5

The Monkey-Club
19 place Tolozan
Lyon 2ème (métro Hôtel de ville)

Ils ont un site web, une page Facebook et, pour bruncher le dimanche de 11h00 à 15h00, pour 23€ par personne, il faut réserver en appelant le 04 78 27 99 29 ou en envoyant un mail à contact@themonkeyclub.fr.