Attention, ce lieu a fermé ses portes depuis la publication de cet article.
N’hésitez pas à consulter nos articles restos pour trouver un lieu similaire.

Restaurant Catering à Lyon (source i-canut)

Restaurant Catering à Lyon (source i-canut)

Ça faisait bien longtemps que ce blog n’avait pas accueilli un article « resto ».
Notre motivation à nous préparer nos propres repas aurait-elle enfin pris le dessus sur notre flemmardise doublée d’une gourmandise aigüe ?

Pas hier soir, en tout cas ! Nous avons donc pris la direction le Catering, petit restaurant ouvert récemment sur la rive gauche du Rhône. Et oui, car contrairement à ce qu’on pourrait croire, la Presqu’île Lyonnaise n’a pas le monopole de la bonne bouffe (sauf si vous êtes du genre à aimer payer plus de 7 euros une salade avec des croutons qui se battent en duel avec des lardons rachitiques et trop gras).

A peine installés sur la terrasse située entre la rue St Jérôme et une avenue Jean Jaures complètement désertée en ce moins d’aout, nous avons flashé sur la déco. Tout en étant hyper simple, nous avons pas pu nous empêcher de distinguer les petites touches design (des chaises rigolotes, du pains servis dans des minis égouttoirs, une lampe-lampadaire étrange…).

La grosse angoisse, quand on va dans ce genre d’établissement un peu tendance, c’est de constater que le restaurateur s’est plus appliqué dans le design de son établissement que dans la qualité des produits préparés dans les casseroles.

Ce qui arriva dans nos assiettes ôta toutes nos craintes !

La qualité ? Oui madame !

Que se soit les plats simples ou plus sophistiqués, la qualité des produits est au rendez-vous. La salade est fraiche et croquante, la viande est tendre et le poisson moelleux.
Aucun fausse note de ce coté là.

L’originalité ? Oui monsieur !

Est-il possible de faire simple en étant original ? De faire de la cuisine inventive sans chichi ? Le Catering répond « Oui » avec son incroyable Saumon aux fraises en papillote. L’assortiment est osé, mais nos papilles sont ravies !

En dessert, le fondant au chocolat maison s’avère aérien, bien loin du traditionnel et bourratif fondant.

L’accueil ? Oui mes enfants !

Je ne sais pas si cela était du à la quiétude du mois d’aout, au nombre réduit de clients, mais il flottait ce soir là une ambiance détendue et tranquille. Le personnel était prévenant et nous avons même eu droit à un florilège de blagues pleine d’auto-dérision du patron, au moment de payer l’addition.

Mes pauvres amis, vous avez du raquer…

Justement en parlant d’addition, ce fut un peu la bonne surprise de là soirée. En arrivant à la caisse et sans avoir trop consulter les prix, le verdict tombe 70€ à 4 avec 1 plat et 1 dessert chacun, plus une bouteille. Soit 17,50€ par tête de pipes. Mon porte-monnaie était ravi.

Verdit final !

Enfin un restaurant qui a compris qu’on peut faire de la cuisine sophistiquée tout en restant simple. C’est bon, ça change, c’est sympa, c’est pas cher. Nous avons passé un super moment, pas prise de tête, avec des discussions détendues et ouvertes ponctuées de « mmmmmhhh, tu devrais gouter ça ».