Attention, ce soir je fais mon billet de rentrée sur le blog. J’ai longuement réfléchi à ce dont j’allais pouvoir parler (au moins deux minutes, vous connaissez tout le sérieux de ce blog) et puis j’ai eu un éclair de génie : et si je faisais, à la manière des séries américaines, un retour dans le temps et rappel de la saison précédente ?

Oh, pas n’importe quoi dans la saison précédente, mais un petit flashback sur mon billet épisode le plus polémique de la saison 5 : j’ai nommé « J’aime pas les concept-stores… à Lyon » ! Publié le 6 janvier 2010, 106 commentaires, 15 mails d’insultes et à peu près autant de débats différents lancés dans les commentaires. Le concept de l’article (s’il y en avait un) : « je ne vais pas dans les concept stores lyonnais parce qu’ils ne m’attirent pas. Et vous ? »

10ème-arrondissement-Lyon-2

Bon, on ne reviendra pas sur le fait qu’à l’époque on m’avait dit que ma définition du « concept store » était fausse, mon article bancal et biaisé, etc, etc. J’assume tout ça (qui a dit que ce blog était objectif ?) et je vous invite à lire ou relire les commentaires du billet initial, il y a des perles !

Alors finalement, les choses ont-elles changé pour moi et pour vous sur le plan du shopping « concept » à Lyon ?

Dans la saison précédente, je présentais les concept stores que j’avais repérés à Lyon. Pour rappel, voici ce que j’en disais :

> As It Is : typiquement, je n’y suis jamais allée !

> Downtown Market : le petit dernier, et là non plus, je n’ai pas craqué.

> Le 10ème Arrondissement : tout pareil, malgré les efforts de Vu Quan, son propriétaire !

> 55-555 : idem!

> French Fries : trop bébé-rockeur pour moi, no way!

> U and I : le seul où je vais régulièrement, en fait ! J’aime beaucoup. C’est un peu cher, forcément, mais les collections sont chouettes et l’ambiance chaleureuse, contrairement à ce que j’imagine d’autres concept-stores lyonnais. Ici, on n’a pas l’impression d’avoir la vendeuse sur le dos, en gros !

Effectivement, c’était assez lapidaire ! Mais alors, 9 mois après, les choses ont-elles changé pour moi ? Cet article m’a-t-il ouvert les yeux ? A-t-il fait naître chez moi un désir nouveau de shopping à Lyon ?

> As It Is : eh bien j’y ai mis très brièvement les pieds, histoire de me refaire un avis, mais je n’y suis pas retournée ensuite. Toujours pas mon style de boutique.

> Downtown Market : ah là, on a bien rigolé ! Je pense que tous les blogs lyonnais ont du recevoir un jour ce message du Downtown Market : « Bonjour, mon nouveau concept store (Downtown Market) est sortit à Lyon et j’aurais aimé savoir s’il était possible de transmettre des informations sur votre blog en direction de client à partir de votre site. » (sic) Je me retiendrai de tout commentaire, mais sachez que j’ai répondu, poliment, que je n’avais pas tout compris à la demande, et qu’on m’a renvoyé un copier-coller de la présentation de la boutique en réponse. J’ai préféré éviter d’y mettre les pieds.

> Le 10ème Arrondissement : Attention, le cœur du débat de l’an dernier, qui n’est « pas un concept-store » ou plutôt qui est un « autre concept store », mais que je classe ici tout de même, encore cette année ! Eh bien j’y suis allée, sous la contrainte d’un vilain « troll » qui avait décidé de me laisser des commentaires incendiaires jusqu’à ce que j’y mette les pieds. J’y ai passé, en toute honnêteté, une chouette après-midi troc entre blogueuses et une chouette soirée macarons-créations avec de jeunes créatrices lyonnaises… Le lieu est beau (voir les deux photos de cet article), sobre, intéressant, mais je n’y ai toujours rien acheté. Ce n’est tout simplement pas mon style de boutique, et le fait qu’elle soit à Lyon ou ailleurs n’y change rien, en fait. Mais c’est joli, en tout cas !

> 55-555 : Là aussi, j’ai fini par y mettre les pieds. Puisqu’on m’avait dit dans les commentaires que je disais n’importe quoi et que ce n’était pas du tout un concept store mais (je cite) « un bazar de gadgets et cadeaux », je me suis dit que ce serait peut-être plus à mon goût (assumant mon mauvais goût), et surtout à portée de mon budget. J’y ai trouvé une boutique effectivement jolie de l’extérieur mais plutôt fouillis à l’intérieur, MAIS contenant des produits de beauté Kiehl’s (et ça, ça vaut tous les défauts du monde !).

> French Fries : je trouvais ça « trop bébé-rockeur pour moi » l’année dernière. Avec un an de plus dans les dents, je persiste sur ma lancée : no way!

> U and I : le seul où j’allais régulièrement à l’époque, je continue à y passer de temps en temps. Je ne dirais pas que j’y dépense des fortunes. A peine un produit soldé de temps en temps ou un cadeau, mais j’aime les collections et l’ambiance pas trop prise de tête.

Et sinon, est-ce que j’ai découvert de nouvelles boutiques « à concept » depuis janvier à Lyon ? Non, et je vais vous dire une chose, je n’ai même pas essayé, je crois…!

C’est donc là que vous intervenez : allez-y, partagez, dans la bonne humeur, vos bons plans shopping « à concept » à Lyon, donnez votre avis, battez vous, émerveillez nous, je suis sûre que j’ai raté plein de choses ces 9 derniers mois !