rock portes du soleil

Cette année, il n’y a pas eu trop de neige dans les Alpes et pourtant on n’a jamais eu autant envie d’aller à la montagne. A croire qu’il est devenu plus cool de partir faire la fête en altitude que de rester à Lyon s’encanailler sur les Berges du Rhône.

Il faut dire que les stations de ski se plient en 4 pour proposer autre chose que de la descente de pistes.

Les DJ ont remplacé les moniteurs de ski

« Alors, il y avait de la neige? »
« Non mais il y avait du son ». 

Voici ce que me répondait un de mes potes de retour du ski dimanche dernier. Il venait de passer 1 semaine de vacances à Crans Montana. Cette station suisse proposait pendant 8 jours un chouette festival au pied des pistes. Au programme des petits concerts gratuits en fin d’après-midi, des belles têtes d’affiche en soirée (Keziah Jones, IAM, Grand Corps Malade) et du gros son dans la nuit (Gesaffelestein, Carl Cox, Jeff Mills, …).

Mon pote n’avait certes pas beaucoup skié mais il avait bonne mine et le sourire aux lèvres. La preuve que la neige, le vin chaud et les concerts peuvent faire bon ménage…

Monter en station pour faire la fête le week-end va-t-il devenir un réflexe chez les Lyonnais ? C’est possible si on jette un œil sur les trucs cools qui se sont déroulés cet hiver et se préparent dans les semaines à venir.

Il y a un moins c’était les Portes du Soleil qui se mettaient au Rock. Chaque jour, dans les différentes stations du domaine, un concert au pied des pistes contre présentation du forfait de ski. Cette année la programmation était plutôt cool puisque Ben l’Oncle Soul, les BabyShambles, Breton, Mass Hysteria et The Skints ont fait danser les skieurs.

Au début du mois d’avril c’était au tour de Radio Meuh (la fameuse radio indépendante made in Roblochonland) d’investir La Clusaz pour 3 jours de concerts en moon boots. Au programme des DJ sur les pistes et même à la patinoire et un certain Laurent Garnier en guise de bouquet final.

La station de Val-d’Isère, quant à elle, termine ce week-end sa saison en beauté avec le concept Hot Ice. C’est simple: jusqu’au 4 mai c’est ski sur la neige de printemps le matin et après ski-party l’après-midi. Au programme plein de petits concerts gratuits, des DJ dans les bars et l’incontournable Folie Douce (la discothèque en plein air aux bords des pistes de ski) qui fêtera sa fermeture pendant 3 jours.

Les vacances de ski étant passées (et celle d’avril verront surement les vacanciers préférer la mer) les logements en station sont relativement abordables. Que vous louiez un chalet entre potes ou que vous preniez une semaine dans un des villages vacances de montagne du type Club Med vous devriez vous en sortir pour pas trop cher ou trouver de belles promotions.

J’ai raté pas mal de ces festivités cette année, mais l’engouement de mes amis pour les vacances-concerts au ski m’ont convaincu de surveiller ça de plus près dès que la saison reprendra.