Encore une édition de folie pour les Nuits Sonores !
Si certaines personnes dénoncent le fait que le festival avale la moitié du budget musique actuelle de la ville, on ne peut pas nier le succès :
Les pointures de la scène éléctro de la planète répondent présent
– 40 000 visiteurs venus d’un peu partout. Excellent exercice linguistique, que d’aller aux soirées, discuter avec les nombreux Espagnols, Allemands, Italiens et même Australiens rencontrés.
Du coup, les retombés médiatiques et économiques sur la ville sont excellentes et plutôt rentables pour Gérard…
 
Outres des lieux vraiment exceptionnels (Sucrière, Piscine du Rhône, Parc de la Cerisaie,…) les Nuits Sonores se sont offerts le luxe d’une programmation plus éclectique en proposant de scène un peu plus rock (Bush Tetras, Herman Düne,…).
 
Bien sur il y avait aussi la fin du Festival de Cannes et le début de Rolland Garros ce week-end pour les réfractaires au bruit.
 
Afin de clore ce petit article pour dire que les Nuits Sonores c’étaient bien voici une petit vidéo du set du Peuple de L’Herbe lors de la soirée 3 récupéré sur le site de Nerik 

http://thenerik69.free.fr/nuits%20sonores%202006/MOV01468.MPG