N’essayez pas de mentir, on vous connait, s’il vous reste un brin de conscience civique, vous avez du vous demander où est-ce qu’il fallait voter le week-end dernier. Et puis comme vous ne saviez plus très bien, vous avez peut être un peu oublié d’y aller dimanche, parce qu’il faisait beau, que vous étiez sur les quais en train de profiter de la chaleur quasi caniculaire de ce premier jour de Printemps avec une bouteille de coca zero, des amis, et des articles hyper importants sur le réchauffement de la planête et la tendance color block.

Je ne vous jette pas la pierre, moi non plus j’ai pas voté. Parce que dans mon canton, on ne votait pas. Je fais la belle comme ça, mais figurez vous que 48 heures plus tôt, je croyais qu’on votait partout à Lyon ( pas partout en France, j’avais quand même quelques souvenirs de mes cours de Science-politique, option Denis Barbet) alors que je me targue d’être au courant de ces choses là.

Bref, je suis un peu jalouse, et comme vous vous avez très certainement le droit d’aller glisser votre bulletin dans l’urne, vous allez me faire le plaisir d’y aller dimanche matin, et vous ferez ça en l’honneur de moi. (Ou en l’honneur de la Démocratie, ce qui est aussi une très bonne chose)

Dans la suite de cet article, vous saurez tout sur les élections cantonales à Lyon et en banlieue ( ce n’est pas un gros mot, des gens ici travaillent à Villeurbanne et à Vénissieux, il faut les respecter)

Allez hop, prenez des notes.

1) Un canton, un conseiller général, un département : ça sert à quoi ? Les petites mains de Gérard Colomb vous l’expliquent très bien ici. En gros, ils sont u-ti-les, même s’ils vont disparaître en 2014 au profit des conseillers territoriaux. Ne ratez donc pas cette chance unique de pouvoir dire un jour à vos petits enfants : «  tu sais, moi en 2011 j’ai élu les derniers conseillers généraux de France. C’était quelquechose, tu peux me croire. Tiens prends un wethers original »

2) J’ai rien reçu dans ma boîte aux lettres, c’est à cause de la crise ? Non, c’est parce que si vous êtes bien inscrits sur les listes de l’endroit où vous habitez, vous ne votez pas. C’est mon cas, et je suis bien dégoûtée, croyez-moi. Et oui, les conseillers généraux sont renouvelés par moitié tous les trois ans. Beaucoup d’habitants du Rhône ont donc voté en 2008, mais ne s’en souviennent plus tellement parce que c’était au moment des municipales.
Si vous avez déménagé sans vous réinscrire sur les listes de votre arrondissement, il se peut que vous puissiez voter ailleurs.

3) On vote où alors ?

A Lyon : dans les 4éme, 5éme, 6ème, une partie du 3ème (  quartiers de la Part-Dieu et de la Préfecture, partie nord de la Guillotière (Moncey, Voltaire, Mutualité), ainsi que les secteurs Danton, Bir-Hakeim et La Buire,  le quartier de la Villette, et une partie du quartier Dauphiné Sans-soucis) , et dans  le 8ème ( quartiers des États-Unis, du Grand Trou, du Moulin à Vent, et les parties ouest des quartiers deMonplaisir (Ville) et du Bachut mais aussi les quartiers Laënnec, Transvaal, Mermoz et Monplaisir-la-Plaine, y compris la cité Langlet-Santy, ainsi que les parties est des quartiers de Monplaisir (Ville) et du Bachut, et la partie sud du secteur de Grange Blanche.)

Je vous l’accorde, c’est très compliqué. A une rue près, il vous faudra rester chez vous et là, impossible de parler du changement d’heure avec la charmante voisine rencontrée à la sortie de l’isoloir !

Et comme on ne vote pas qu’à Lyon, voilà les endroits où ce sera plan-drague-friendly ce dimanche, au menu on retrouve Villeurbanne, Venissieux, Vaulx en Velin, St Priest ou encore l’Arbresle ( là où vivent les gens qui ont des familles) et Le Bois d’Oingt, que je ne connais pas, mais qui a un nom qui me plait.

4) De toutes façons, j’ai pas ma carte d’électeur.
Ce n’est pas grave, une carte d’identité suffit. Elle ne sera pas tamponnée, c’est tout. Mais c’est quand même cool de garder sa carte d’électeur et de faire des concours de tampons après.

5) J’habitais à St Etienne avant et je veux pas y retourner, je peux donc pas voter.
Mais si, tu as bien un voisin stephanois plus malheureux que toi qui as du y rester, il est encore temps de filer au commissariat le plus proche et de faire une procuration. Avant ce soir minuit, elle arrivera Samedi et ce sera parfait. Ca ne vaut pas que pour St Etienne, mais pour toutes les autres villes que vous avez quitter pour rejoindre la meilleure ville de France !

6) Que faire après le vote ?
Les plus grandes études le prouvent, après avoir voté, le citoyen se sent mieux. Il a même statistiquement plus de chance de perdre ses petits kilos d’hiver avant l’été, d’avoir une plus jolie peau et de beaux cheveux. Tout ravigoré malgré le changement d’heure, pour célébrer cette victoire citoyenne, il est conseillé d’aller bruncher sur les quais, d’aller manger des sushis en terrasse et d’aller boire un verre entre amis.

Ensuite rentrez chez vous pour rattraper cette fichue heure de sommeil en moins et ressortez profiter des jours qui se rallongent…

Par contre, pour la journée du Lundi, je vous laisse un peu de liberté, parce que c’est bon, vous êtes grands, je vais pas vous mâcher tout le travail non plus !

Ah oui, et heu, comment dire, si vous comptiez voter FN, en fait vous êtes d’office dans un arrondissement qui ne vote pas. Désolée !