fauteauxoursbar

La faute aux ours

C’est l’histoire de Boucle d’or, qui aurait décidé un beau jour de racheter son rade de quartier (dans lequel elle squatte quotidiennement car elle habite l’immeuble), pour en faire sa tanière officielle. Après de fastidieux travaux, le lieu deviendrait bientôt l’extension de son salon, dans lequel elle pourrait y mettre toutes ses bouteilles de rhum arrangé, ses potes et ses vinyles.

Ho mais quel charmant bordel résultat ! Entre la chambre d’adolescente, le vieux repère de pirate, et le dinner des année 50 où règnent plantes en plastiques, boules à facette, rats en peluches et pinup aux murs.
On s’y sent tellement bien !

Le potentiel de ce lieu m’apparait rapidement assez énorme : un bar, une petite pièce plus intimiste, un grand salon cosy à l’étage avec des  canapés et… en projet pour 2014, un billard à la cave.

Motown Soul dico funk dans les oreilles… Lovelyyy !!!
C’est pas pour dire, mais ABBA, Lou reed et supertramp en moins de 10 minutes, moi j’y vois une playliste aussi bien assumée que le look de sa patronne.

fautesauxourscharelotte

Les heures contentes

Pendant les heures contentes, la pinte de blonde de base est à 5,40€ et le cocktail glamour de la semaine passe à 5 €. Mais ici, la petite faiblesse qui vous perdra (et qui m’a perdue !), ce sont les Shooters maison (3 € l’un ou 30 € les 12.)

fauteauxours5 fauteauxours6 

La Pizza de l’amour

Heureusement pour éponger mes shooters trop rapidement avalés, la maison fait une pizza… mais pas n’importe laquelle. C’est la spécialité de Maman Ourse, pleine d’amour donc, de générosité, et de sauce tomate maison. Elles sortent toutes chaudes du four à l’heure de l’apéro pour vous remplir de félicité (4 € la portion).

Les soirées

Il n’y avait pas d’animation particulière, le soir où je suis passé, mais plusieurs clients, visiblement des habitués, m’ont vanté les mérites des soirées de la Faute aux Ours avec une once d’excitation dans les yeux.

Des Blinde-test “home made” les 1er samedi du mois, avec distribution de cadeaux débile et de cotillons.

Des soirée à thèmes ambiance Pinup et rock’n roll (costumée et déjantées s’il vous plaît !) .

Mais aussi, une petite scène de concert rock folk blues et Slam.

Je commence vraiment à me demander si La Faute aux Ours, ne serait pas la bonne alternative du quartier pour VRAIMENT faire la fête ?

fauteauxours3 fauteauxours1

La patronne

Finalement, si vous cherchez encore une seule bonne raison d’aller fauter, allez y pour rencontrer Maman Ourse, qui au final n’a absolument rien en commun avec une grosse bête bourrue à poils. A vous de juger !

Fauteauxourschaussures

La prochaine fois que vous rentrerez bourré de la Guillotière, vous aurez une bonne excuse : c’est la faute aux ours !

super chat avis 5sur5

La Faute aux Ours
4 grande Rue de la Guillotière , 69007 Lyon
09 52 95 80 41
Du mardi au samedi entre 16:00 et 01:00
www.facebook.com/pages/La-Faute-aux-Ours

21 commentaires

  1. Le lieu est chouette, sauf quand « maman ours » vire les vieux habitués de l’ancienne version du bar, certes un peu saouls, mais à coup de santiags à paillettes dans les genoux et en hurlant au tout venant qu’elle souhaite qu’il se fasse écraser par une voiture.
    Pas très bon karma…

    1. Alors « Guinguette » , merci pour le « chouette » cependant
      déjà : j’adorerais avoir des santiags à paillettes mais ce n’est pas le cas, ci dessus en photo, ce sont des bottines.
      Ensuite: « les vieux habitués de l’ancienne version du bar » qu’est ce que ça veut dire ? Friterie Marti ? Je les dégageais à coup de tabouret de bar (distance de sécurité ) et non à coup de pompes ( on peut t’attraper la jambe et te faire tomber ) et je faisais ça directement dans le ventre ( ça fait pas de trace et ça te plie un ours en deux ).
      Enfin, si jamais j’ai pu souhaité qu un jour quelqu’un se fasse écraser par une bagnole eh bien, c’est que cette personne a dû se montrer très irrespectueuse et désagréable voire dangereuse pour la clientèle.
      Etant donné les incohérances contenues dans tes propos j’en déduis que
      1-soit tu étais toi même saoul(e) au point de mélanger des choses.
      2-soit tu es quelqu’un de jaloux ( ancien employé, commerçant ayant râté l’achat de la Friterie, client frustré qui rêve d’avoir des bottines à paillettes… ) et tu écris ça à travers des éléments recomposés de réalités relatives et clairsemées.
      3-Ou encore tu n’as ni humour ni faculté d’analyse sur la situation.

      Pour finir, il se trouve qu’effectivement lorsque je n’arrive plus à virer les gens, je les asperge de laque à paillettes comme le souligne BlaBla, ET ENCORE, c’est vraiment la méthode forte ! Je peux y ajouter occasionnllement un « BARREZ VOUS POUR DE VRAI MAINTENANT » le samedi après 80 heures de boulot dans les pattes !
      Pour clore tout cela, je t’invite à monter et tenir en poum poum short et groles à paillettes un bar de nuit sur la MERVEILLEUSE COUR DES MIRACLES qu’est la place Dupont enjolivée sous son nouveau nom Gabriel Péri et si tu t’en sors en étant toujours « premier(e) d’la classe », eh bien on t’achètera une médaille du politiquement correct.

  2. Tres bon bar, tres bonne deco, tres bonne musique, tres bon cocktails et que des gens sympas derrière le bar. J’approuve l article completement! Une suggestion, si je devais en avoir une, ce serait peut etre plus de cocktails sans alcool (enfin, au moins 2!).
    Merci de participer au renouveau du quartier!!!

  3. Super adresse ! merci à Lyon City Crunch.
    J’ai testé les shooters en semaine, ça passe très très bien et cela n’empêche pas d’être lucide sur les qualités du bar : belle ambiance, super bon son, accueil chaleureux… Bref, j’y retourne ce soir.
    Bravo Maman Ours !

    1. héhé ! bien contente que tu ai apprécié le bon plan et les shooters !
      Et merci beaucoup pour ton retour, ça fait très plaisir.

      Et puis, ce soir, c’est l’anniversaire de la Faute, alors, amuses-toi bien !

  4. Je valide totalement.

    L’ambiance qui est au top, la patronne toujours souriante, et les équipes qui reflètent tellement bien ce bar.

    Ce que j’apprécie aussi c’est que le bar ne soit pas « trop jeune », on a donc moins à faire à des lutins tout saouls ingérables en fin de soirée et ca c’est le bonheur!!

    Merci pour tous ces chouettes moments et pour ceux à venir 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*