1­ Le “Rynek Glowny”, la grande place médiévale de la ville

1 (2)

La place incontournable de la ville. Elle est immense (200 mètres de côté) avec son impressionnant palais de la renaissance Sukiennice “Halle aux Draps” et sa magnifique basilique Sainte Marie. Cette place vaut vraiment le coup de s’y attarder. Les animations changent tout au long de la journée ! Vous pourrez écouter l’hymne de la ville ou assister à des concerts de jazz ou de rock en plein air sur les terrasses des très nombreux cafés et restaurants.

N’hésitez pas à visiter les stands des commerces à l’intérieur de la Halle qui proposent ­ pour la majorité ­ de l’artisanat local. Vous pourrez y acheter des bijoux en argent et en ambre à des prix acceptables ainsi que de nombreux objets en bois.

Comme chez nous, le marché de Noël se doit d’y être installé. Je n’ai jamais eu l’occasion de visiter Cracovie en hiver mais les Polonais étant très catholiques, j’imagine qu’entre la neige et les décorations, la ville doit ressembler à un décor de conte de fée !

2 ­ “Stare Miasto”, la vieille ville

2 (2)

La vieille ville est le quartier historique et le centre ville de Cracovie. Essentiellement piétonne, c’est également le quartier le plus touristique et le plus animé de la ville. Les commerces, restaurants, pubs et clubs y sont presque tous concentrés.

La vieille ville est surtout à elle seule un véritable festival d’architecture gothique, renaissance et baroque. Ne loupez pas la Porte Florianska, la Barbacane et les vestiges des anciennes remparts ; les rues Florianska et Grodzka, sur l’ancienne voie royale, où vous pourrez admirer d’incroyables palais et églises. A l’heure pile, essayez d’être dans la cour de la magnifique université Jaggelon ­ où étudièrent Copernic, Faust et Jean Paul II . L’horloge s’animera avec ses petits personnages. C’est kitsch à souhait mais ça fait toujours son petit effet.

3 ­ Wawel, le château et la cathédrale

4 (1)

Je vous ai déjà conté la légende du dragon de Wawel dans l’article d’introduction. Wawel est une colline de 228 mètres d’altitude surplombant le fleuve Wisla (Vistule en français, mais ce n’est pas un très joli mot. Vistule, ça fait penser à pustule…) au Sud de la Vieille ville.

En haut de cette colline : un merveilleux bordel mélange d’architecture renaissance, gothique… Une croyance hindouiste veut aussi que l’un des 7 chakras du monde soit planqué dans une crypte sous le château, ce qui explique peut-­être l’incroyable plénitude qui habite ces lieux. Ohmmmmmmmm.

3 (2)

Le clou du spectacle reste le château royal, un vrai château de contes de fées qui abrite les appartements royaux et des collections artistiques et historiques dont “La Dame à l’Hermine” de Léonard de Vinci. En plus d’être très jolie, la cathédrale fait également office de sanctuaire national de Pologne où sont enterrés nombre de rois, reines, poètes et héros nationaux.

Pour l’anecdote, le président Lech Kaczyński, mort dans le crash de l’avion présidentiel en 2010, y a été inhumé avec son épouse, ce qui n’avait pas manqué de créer une polémique…

4 ­ Kazimierz, l’ancien quartier juif devenu branché

5 (1)

Devenu le quartier préféré des étudiants, des artistes, des hipsters et des blogueuses mode, Kazimierz a une histoire pourtant beaucoup plus chargée que la Guillotière ;­). Entièrement vidé de ses habitants durant la seconde guerre mondiale, ce quartier où personne ne voulait venir vivre (carrément glauque vu ce qui s’y est passé…) avait fini par devenir un repère de fieffés brigands alcoolisés, bref : un endroit où ne surtout pas traîner !

6

Puis, quelques artistes viennent s’encanailler dans le coin et squatter des immeubles pour vivre la bohème. Début des années 90 : chute du régime. Spielberg vient tourner la Liste de Schindler dans le quartier. Le bar Singer ouvre sur la Place Nouvelle. Ce bar devient un lieu culte de la fête à Cracovie : décoration rétro­-avant-guerre dans laquelle on écoute du jazz, de la musique tzigane et klezmer et on danse toute la nuit à la seule lueur des bougies. En quelques années, le quartier se transforme complètement. Les étudiants et les artistes réinvestissent les lieux car les loyers sont bon marché. De nombreux pubs, clubs, galeries, restaurants prennent place. La culture juive reste néanmoins très représentée, notamment à travers la musique, l’art et la cuisine proposés ; sans oublier les cimetières et synagogues que les touristes visitent désormais.

Incroyable transformation d’un quartier hanté, devenu en quelques décennies un lieu festif, populaire et…incontournable !

5 ­ Les Pierogis !

7

Les pierogis (piérog au singulier, mais on les mange toujours par plusieurs !) ressemblent beaucoup à des raviolis (sauf qu’il n’y a pas d’oeuf dans la pâte). C’est le plat national, le plus typique de la cuisine polonaise, servis à toutes les tables même si ses origines sont plutôt paysanes. Les pierogis les plus répandus sont ceux fourrés avec de la choucroute, de la viande, des champignons ou des épinards. Les pierogis “ruskie” (à la russe) fourrés à la pomme de terre et au fromage blanc sont également très populaires. Il existe également une grande variété de pierogis aux fruits : à la prune, à la compote de pomme ou à la fraise…

Cracovie a même un festival dédié aux pierogis ! Durant ce festival, 30 000 pierogis sont confectionnés et mangés. Et dire que nous l’avons loupé de peu… Certains restaurants vous proposeront plusieurs cuissons : juste cuits à l’eau ou fris / rôtis. C’est rôtis qu’ils sont meilleurs, lorsque leur pâte est devenue croustillante. Mmmmmm !

Comment y aller ?

avionLCC

En avion, au départ de Lyon, easyJet propose 3 vols par semaine (mardi, jeudi et dimanche).
Comptez 2h15 de vol.

Informations et réservations sur www.LyonAeroports.com.

Payez moins cher votre parking à l’aéroport : le code promo BONPLANCITYCRUNCH vous donne droit à une réduction supplémentaire de 10% sur votre parking lors de sa réservation en ligne.Limité aux 200 premières utilisations, utilisable 1 fois par client.

Informations et réservations sur www.store.lyonaeroports.com

Nos bons plans

Insolites-Cracovie  bonnes-adresses-cracovie