Impossible de faire l’impasse sur ces must de la capitale danoise.

1- Tivoli

Construit en 1843 sur le modèle du Wauxhall de Londres, les jardins de Tivoli sont un véritable univers de manèges, de sucreries et de décors féeriques, où des générations d’enfants viennent s’amuser depuis plus de 160 ans. Le charme du parc réside dans son côté un peu kitsch, mais aussi dans son côté varié et harmonieux : on peut frissonner dans un manège ou, quelques pas plus loin, se prélasser dans un îlot de verdure au bord d’un plan d’eau. Ou encore s’attabler dans l’un des nombreux restaurants du parc.

Vesterbrogade 3 / Ouvert l’été de 11h à 23h tous les jours (fermeture à 0h30 les vendredis et samedis)
Entrée 85 DKK (adulte), gratuite avec la Copenhagen Card 
Plus d’infos

DSC03261

PicMonkey Collage tivoli

PicMonkey Collage tivoli2

DSC03245

DSC03239

PicMonkey Collage tivoli3

2- Christiania

L’enclave hippie de Christiania, vaste squat improvisé de bric et de broc, entre baraquements militaires graphés, stands de kébabs et plantations diverses, est en quelque sorte le Tivoli des soixante-huitards. Certains coins au bord de l’eau sont agréables pour se promener, d’autres moins, hormis pour les amateurs de substances diverses à consommer sur place. Le village est aujourd’hui davantage une attraction touristique qu’un projet politique, et si les restes de l’utopie libertaire des années 70 sont en train d’être rattrapés par l’urbanisation du quartier de Christianshavn, il mérite quand même le détour.

PicMonkey Collage chr1

DSC03170

PicMonkey Collage chr2

3- Le centre historique (« Indre By »)

Le centre historique de Copenhague s’étend de l’Hôtel de Ville au sud à l’île fortifiée en forme d’étoile au nord, en passant par le Château de Christianborg, le nouveau port (Nhyavn) et la résidence royale à l’est, et le parc de Rosenborg à l’ouest. Le « quartier latin » et les principaux musées et monuments historiques de Copenhague sont regroupés dans ce secteur. C’est également le quartier des ruelles pavée riches en boutiques, bars et restaurants, dont la plus longue rue piétonne du monde : Strøget. Quant au nouveau port (Nyhavn), on vous conseille de profiter de ses terrasses le matin, pour un petit dej ou un brunch, car dès l’après-midi et surtout le soir c’est très, voir trop, fréquenté (par les touristes mais aussi par les moustiques !).

DSC03097

PicMonkey Collage IB1

DSC03221

PicMonkey Collage IB2

DSC03185

PicMonkey Collage indreby

4-Balade en bateau

Goboat

Rien de tel que de découvrir Copenhague par les eaux. Louez un bateau sans permis et naviguez dans le canaux du centre et de Christianshavn. C’est un peu cher (50€/l’heure) mais si vous êtes plusieurs la note par personne reste abordable. En plus le bateau dispo d’une table et vous pouvez apportez vos propres chips et bières pour un apéro flottant.
Plus d’info 

5- La Petite Sirène

Attention spoiler : il s’agit d’une petite sculpture de 1,25 m de haut posée sur un minuscule rocher près de ce qui ressemble à un port autonome. Voici ce que vous risquez de voir en vous y rendant.

DSC03301

Elle demeure toutefois un incontournable symbole de la ville et, surtout, elle a une énorme valeur dans le coeur des Danois. L’effigie de l’héroïne du conte d’Andersen, érigée en 1913, a connu de multiples (més)aventures : décapitée, dynamitée, peinte, ou encore déménagée à plusieurs reprises.

Mais bon, comme le dit Sébastien le Homard en version danoise, « la mer, c’est chouette » !

Comment y aller ?

avionLCC

En avion, comptez 1h53 depuis l’aéroport de Lyon Saint Exupéry avec easyJet.
Informations et réservations sur www.LyonAeroports.com.

 

Payez moins cher votre parking à l’aéroport : le code promo BONPLANCITYCRUNCH vous donne droit à une réduction supplémentaire de 10% sur votre parking lors de sa réservation en ligne.Limité aux 200 premières utilisations, utilisable 1 fois par client.

Informations et réservations sur www.store.lyonaeroports.com

Nos bons plans

resume-weekend  microbrasserie-copenhague  sortir-copenhague  copenhague-astuces  Inspiration