u and i lyon

Ce soir, c’est billet mi-figue, mi-raisin. Un billet un peu coup de gueule à la Myrtille, mais pas que. En fait c’est plus un constat : je n’aime pas les concept-stores. Ou plutôt : à Lyon, je n’aime pas les concept-stores.

Quand je suis en voyage, j’adore les boutiques aux concepts marrants, décalés, design, innovantes. A Lyon, je trouve juste ça trop cher, trop branchouille, trop prétentieux. C’est purement psychologique, c’est certain, mais je n’y vais jamais, oui, moi qui suis « censée » être la référence shopping de Lyon69… (Ou comment se tirer une balle dans le pied, en une leçon !)

Le but de cet article du jour va donc être de voir si vous réussissez à me convaincre (ou non) de trainer mes guêtres dans les concept-stores de Lyon !

Selon vous, en valent-ils la peine ? Y a-t-il de vraies perles à découvrir ? Ou bien finalement, est-ce la même chose que partout et fais-je donc bien de passer mon tour à Lyon pour y aller plutôt à Barcelone, Stockholm ou Londres ? (Oui, il fallait que je le case, pour l’image bobo-branchouille qui voyage à donf de la team Lyon69 !)

Dans les concept stores que j’ai repérés à Lyon pour le moment :

> As It Is : typiquement, je n’y suis jamais allée !

> Downtown Market : le petit dernier, et là non plus, je n’ai pas craqué.

> Le 10ème Arrondissement : tout pareil, malgré les efforts de Vu Quan, son propriétaire !

> 55-555 : idem!

> French Fries : trop bébé-rockeur pour moi, no way!

> U and I : le seul où je vais régulièrement, en fait ! J’aime beaucoup. C’est un peu cher, forcément, mais les collections sont chouettes et l’ambiance chaleureuse, contrairement à ce que j’imagine d’autres concept-stores lyonnais. Ici, on n’a pas l’impression d’avoir la vendeuse sur le dos, en gros !

Alors, et vous, ils vous parlent,
ces « concept-stores » à la lyonnaise ?
J’en ai raté ?

Photo : U and I (tous droits réservés)