boutique vêtement dépôt vente Lyon

Mon quartier – le 7ème – a beau être formidable, il faut admettre qu’il lui manquait quand même l’essentiel : une boutique de vêtements (qui ne vende pas que des culottes pour vieille dame).

En un mois d’ouverture, je suis déjà devenue une cliente fidèle de ce dépôt-vente de vêtements pour femme.
Ici, je peux à la fois assouvir mes pulsions d’achat sans me ruiner, offrir une deuxième vie à ma garde robe sans passer par la fastidieuse case “le bon coin” et accessoirement me faire un peu de sousous.

Du shopping sans culpabiliser.

boutique vêtement dépôt vente Lyon

La boutique

On se sent bien dans cette petite boutique décorée simplement et avec soin.
A l’étage, 2 cabines et un grand miroir permettent de faire les essayages à l’écart de la boutique et de la vitrine. C’est cosy !

boutique vêtement dépôt vente Lyon

La propriétaire des lieux ne se jette pas sur moi et demande poliment à distance si tout va bien sans en faire des caisses.
Je suis autonome et je prends mon temps. Ce qui ne m’empêchera pas de lui demander son avis. Son honnêteté m’impressionne d’ailleurs. Quand elle sent que je suis pas super à l’aise dans une tenue (buste trop étroit et bras trop serrés), elle ne me pousse pas à l’acheter et j’échappe avec soulagement aux discours hypocrites de vendeuses trop poussives.

boutique vêtement dépôt vente Lyon

A ma deuxième visite, je me fais plaisir. La plupart des pièces sont des basiques, mais dans le lot, je trouve des choses un peu plus originales. Une robe très Noël, une tunique verte déstructurée et un boléro brodé noir (que même ma grand maman en serait jalouse). C’est ce qu’on appelle un craquage.
Mais ma CB reste tranquille.

boutique vêtement dépôt vente Lyon
Il y a aussi de beaux bijoux de créatrices très locales, comme la ligne d’accessoires brodés de la styliste Nancy Waille.

Le dépôt-vente

A mon troisième passage, je ne viens pas les mains vides. J’ai pris soin de téléphoner pour prendre rdv et j’ai mis de côté quelques vêtements que j’aime mais dans lesquels certaines parties de mon corps refusent de rentrer. Et ça semble définitif.

boutique vêtement dépôt vente Lyon

Mes vêtements sont propres, repassés et en parfait état (pas de taches, pas de boutons manquants, pas de manches élimées). Ils doivent également être de saison. Les vêtements printaniers attendront le mois d’avril.

Au niveau des marques, il vaut mieux donner dans la gamme intermédiaire.
– Zara, Morgan, Nafnaf, Manoukian : PARFAIT !
– Pimki, Jennifer : BOF ! (ou alors tout neuf)
– Maje, Sandro : grand max, mais pas au dessus. Les prix mis en boutique ne suivront pas et il faut bien avoir en tête que les clientes sont là pour faire des affaires.

Mes vêtements passent maintenant sous le regard acéré de Léonie qui sait ce qui va se vendre. Par exemple, certainement pas mes bottines mongol en cuir taille 36 et ma tunique skunck funk, trop hippies pour le style de la boutique (et d’ailleurs, si ça intéresse une lectrice, je fais passer les photos en MP). Elle me présente alors les montants que je toucherais lors de la vente.
Tout est fait dans une totale transparence. On commence par créer mon dossier (cela me coûtera 5€ une fois pour toute). Elle m’explique ensuite qu’elle rajoutera un coefficient d’environ 2,8 du prix pour les frais, les taxes, et son salaire.

Par exemple, ma petite jupe en laine (celle qui est devenue très courte depuis l’hiver dernier) : prix pour moi : 8€, prix de vente en boutique : 22€.
Dans 2 mois, elle me recontactera pour me dire ce que j’ai vendu. Si tout va bien, je repartirais avec un chèque (ou un bon d’achat ou une carte cadeau) de 42€. Pas mal non ?
S’ils ne se sont pas vendus, je les récupère ou elle les donne à un organisme caritatif lyonnais.

boutique vêtement dépôt vente Lyon
Il y a aussi quelques chaussures, en très bon état.

Un lieu de vie

A l’étage, la grande table en bois accueillera des ateliers de coutures/tricots, et fabrication éco-responsables (coton démaquillants, lingettes…). Des troc-parties et des vide-dressings en mode petit dej le samedi, ou after work en semaine sont aussi prévus pour très bientôt.

A noter qu’actuellement la Chouette Curieuse recherche des modèles pour des prises de vues. Le seul critère physique étant de mesurer 1.70cm minimum.


La Chouette Curieuse
🏠 123 rue Sébastien Gryphe 69007 LYON
🚇 Métro B – Jean Macé
⏰ Ouvert du mardi au samedi de 11h à 19h
☎ 04 28 29 07 87
💻 Plus d’infos sur le fonctionnement du dépôt-vente
💻 Suivre la Chouette Curieuse sur Facebook

8 commentaires

  1. Merci pour ce chouette article! (Héhé) ravie de trouver des adresses dans le 7ème. J’aimerais beaucoup voir une photo de ces fameuses bottines ! 😇

  2. Merci pour l’adresse. Mais il n’y a pas que des boutiques qui vendent pas « des culottes pour vieille dame » dans le 7ème.
    Il y a aussi la boutique BE HAPPY au 69 Avenue Jean Jaurès. Super boutique multi-marques (i-Code ; fiancée du pirate ; Yaya ; .. ) : vêtements, bijoux, sacs, articles pour la maison. Cathy vous accueille avec un grand sourire et elle a toujours une super collection.

    1. Bonjour Hélène, je suis moi même cliente de Be Happy, et c’est vrai qu’elle a une très belle collection. J’y vais plutôt pendant les soldes, parce que c’est beau, mais pas donnés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*