entrée

Ce week-end, on a eu le droit à un grand soleil pour accueillir comme il se doit le printemps (c’est vrai que l’hiver a été très rude cette année …). J’aurais pu lézarder à une terrasse de bar, mes lunettes de soleil et ma crème solaire dans le sac, ou encore me tenter à une 1ere séance de bronzage comme la plupart des lyonnais. J’aurais pu … sauf que j’ai décidé d’aller m’enfermer à Eurexpo pour aller tester la Foire de Lyon. Outre le côté « institution », c’est surtout que je m’étais engagée auprès de la team CityCrunch à écrire un article ce lundi et que le samedi je n’avais toujours pas de sujet.

Le pourquoi du comment

exposition foire

Cette année, la Foire de Lyon fête ses 100 ans, la 1ere édition ayant eu lieu en 1916 quelque part sur les quais du Rhône. Centenaire oblige, les visiteurs pourront apprécier la petite expo rétrospective sur l’historique de cet évènement, les affiches, les lieux, les anecdotes …une petite plongée en arrière vraiment trop petite à mon goût.

Ouais bon c’est sympa mais concrètement ça sert à quoi de venir à la Foire ? Outre l’idée de déambuler entre les stands pour admirer les dernières innovations et les tendances à suivre, la Foire c’est censé être l’occasion de profiter de bonnes affaires sur de nombreux articles, ameublements, habitat puisque les commerçants se doivent (normalement) d’afficher des prix spécial « Salon ». Et bien évidemment de pouvoir goûter à plein de produits du terroir.

Qu’est-ce qu’on y voit ?

aperçu

Pas mal de choses ! La Foire ça commence toujours par l’espace « Piscine et jardin ». Je déambule entre les salons de jardin, les piscines et les jacuzzi XXL, toutes les choses que je ne verrai jamais entrer dans mon petit T2 de 35m² (même en poussant un peu les meubles). Oui la Foire de Lyon, ça sert aussi à nous vendre du rêve. Une fois la partie Dream passée, arrive l’espace ameublement. Les canapés vintage, en cuir, design, contemporain, les salons que tu ne vois pas à Ikea ou Conforama. Bref, là encore ça envoie du pâté, c’est beau, c’est tendance. Côté prix, il y a un peu de tout, mais surtout du cher.

Quand vient le hall « véhicules d’occasion », mon acolyte masculin commence à voir l’intérêt de la sortie. Question voiture, je n’y connais pas grand chose mais il semblerait que l’on peut faire de bonnes affaires ici. S’ensuivent les stands bien-être où je me fais harponner par les vendeurs :  « Pour vos cheveux rebelles, il vous faut absolument ce lisseur tendance ! ». Ils sont très bien mes cheveux, non mais !

Entre deux démonstrations façon Télé shopping du dernier éplucheur à légumes révolutionnaire ou du nettoyant vapeur pour vitres, je m’attarde au village médiéval pour suivre une initiation aux danses médiévales. Oui, bon j’avoue, le maistre d’armes était plutôt craquant et depuis que je me suis mise à Game of Thrones, le côté troubadour ça me plaît (John Snow, I love u!). Pour ceux qui préfèrent les époques contemporaines, sachez que les animations changent chaque jour, avec notamment des concerts électro, jazz …

Il est midi, j’ai faim !

nourriture

Selon moi, l’intérêt principal de la Foire de Lyon c’est sa partie Gastronomie. Un hall immense où se côtoient étals de charcuterie, épices, fromages, vins … Producteurs italiens, corses, espagnols, bretons, basques … donnent de la voix pour vous faire goûter leurs produits et bien sûr vous faire acheter. Si ces séances de dégustation n’ont pas suffi à remplir vos estomacs, vous avez toujours la possibilité de vous poser aux restaurants éphémères. Cuisine brésilienne, tahitienne, alsacienne, gastronomique, marocaine, le plus dur reste à faire son choix.

Côté prix, ce n’est pas donné. Il faut compter au minium 18€ pour un plat unique, beaucoup plus pour des menus. Bon j’avoue, j’ai honte, malgré tout ce panel, je me suis contentée d’un kebab frites et d’un cornet de glace de Charente, ayant loupé de peu le sandwich au foie gras sous la pression de l’estomac de mon camarade.  Bilan de l’opération : 15€ pour ce menu diététique qui ne casse pas 3 pattes à un canard.

Les nouveautés de cette année

Comme chaque année, la Foire de Lyon promet des nouveautés à son public. Parmi les nouveautés, il y a notamment :

  • l’espace « Made in France » pour vous inciter à acheter des meubles, de l’artisanat bien de chez nous (et ça c’est quand même mieux)
  • Pour les sportifs, l’espace « Village sportif » met à l’honneur 3 sports peu connus : la boule lyonnaise (Michel, tu tires ou tu pointes ?), le Padel (du tennis qui n’en n’est pas)  et le Bubble bump (du foot pour les cochons d’Inde).
  • Ayant fait l’impasse sur ce dernier espace, j’ai filé direct vers la dernière nouveauté : le Village des Tropiques. Bar à cocktails, cours de salsa et lagon artificiel, c’est ma copine Christina Cordeliers qui va être contente !

Les petits insolites qui font plaisir ;)

Enfin, la Foire de Lyon c’est aussi l’occasion de rire un peu ! Vous imaginez bien que je ne me suis pas contentée de prendre en photo l’espace coquin …

les insolites

Bilan de l’opération

Au final, est-ce que ça vaut le coup d’aller à la Foire ? Oui si vous ne l’avez jamais fait ou que vous avez des projets d’aménagement en tête. Mais à part le hall gastronomie, il n’y a pas grand chose d’accessible pour les bourses moyennes.  Pour moi on y va pour l’ambiance, pour prendre des idées mais pas pour acheter.  Retour de mon acolyte masculin novice en la matière : « c’est un peu comme aller dans un Ikea de luxe mais avec de la bonne bouffe en plus » ;)  … sans commentaire.

La Foire de Lyon
🏠 Eurexpo, Avenue Louis Blériot, 69686 Chassieu
🚇 Métro D – Grange Blanche puis T5 – Eurexpo
⏰ Du 18 au 28 mars, de 10h à 19h non stop. Nocturne jusqu’à 22h le 18, 22 et 25 mars
🐱 Tarifs :  de 5€ à 7€50 + parking payant
💻 http://www.foiredelyon.com