Aujourd’hui pas de bons plans restos ou bars, mais un bon plan transport en commun.

En effet, vendredi après-midi, on a eu le privilège de tester en avant-première le Vaporetto, navette fluviale qui permettra de relier Confluence au centre de Lyon et en plus ce jour là il faisait très beau.

Première surprise en montant à bord : le look du Vaporetto. On s’attendait un peu à retrouver le style des navettes qui circulent déjà actuellement avec des rangées de sièges blancs, fonctionnel mais pas forcément très esthétique. Le sol en teck, les entourages des fenêtres en acajou, les accastillages en inox poli donne au bateau de transport des allures de petit yacht.

Peu à peu le quartier de Confluence s’éloigne et aux places intérieures plutôt confortables, on préfère le petit vent frais à l’arrière du bateau en partie découvert. Seconde bonne surprise : pas d’odeur prégnante de gazole. L’embarcation est étonnamment stable, on évite ainsi l’équation fatale remous + odeur de mazout = vomito.

A peine 10 minutes plus tard, le Vaporetto arrive au premier arrêt prévu sur le trajet avant de repartir vers les Terreaux. Le bateau est stable, le bruit du moteur plutôt discret et il faut avouer qu’il est bien agréable de redécouvrir Lyon depuis le fleuve.

Encore 10 minutes avant d’atteindre le centre ville, même si le temps risque d’être un peu allongé dans des conditions réelles (c’est à dire quand le bateau sera rempli et qu’il faudra attendre que tout le monde descende), le temps de trajet est à peine supérieur à celui effectué en métro et tram et plus agréable…au moins quand il fait beau.

Tout, tout, tout, vous saurez tout sur le vaporetto :

Des allers retours quotidiens: Le vaporetto circulera tous les jours de 10h à 21h 30 du 5 avril au 31 décembre. Il y aura trois haltes sur le trajet :

– Saint Paul – Hôtel de Ville : quai de Bondy en rive droite

– Bellecour : quai Tilsitt en rive gauche

– Confluence : place nautique ou quai Rambaud en rive gauche

Durée du trajet : la navette partira de Saint-Paul / Hôtel de ville toutes les heures et durera moins de 30 minutes

 Le prix : 1.50 euros le trajet (gratuit pour les moins de 4 ans et pour les porteurs de la carte fidélité du centre Confluence montrant une preuve d’achat du jour même à Confluence)

 Capacité d’acceuil : 70 places à bord, possibilité de stationner 10 vélos sur l’arrière du Vaporetto le temps du trajet.

Pour savoir à quelle heure vous pouvez emprunter le Vaporetto,  consultez notre page sur les horaires du Vaporetto.

Verdict

Vous l’aurez compris en mode avant-première sans trop de monde à board, on a AD-O-RE, mais on se pose quand même la question de la capacité.
Un transport moins cher que le métro, plus agréable et quasi aussi rapide ne va-t-il pas être rapidement victime de son succès ?

On imagine déjà les hurlements de gens scandalisés à l’arrêt Bellecour parce que le Vaporetto est blindé depuis Saint Paul, les cris de enfants qui n’auront pas pu monter et le mécontentement des gens entassés à l’intérieur. Et on espère très fort qu’aucune poussette ou mamie en déambulateur ne tombera à l’eau dans la cohue.

17 commentaires

  1. Enfin et dire que je parlais d’une solution de la sorte, il y a presque 3 ans http://o-x.fr/e5n.

    Cependant, on aurait aussi aimé que l’on puisse y accéder avec sa carte técely mais pour ça il aurait fallu que l’initiative soit publique et non privé (Unibail-Rodamco).

    Dommage qu’elle ne remonte pas toute la Saône jusqu’à l’Île Barbe (mais y a un monopole là dessus de Navig’inter)..

    Mais bon plan à tester très vite 😀

    1. Bon pas tellement privé que ça puisque le Grand Lyon a mis la main au porte-monnaie. Notamment en prenant en charge la création des haltes fluviales.
      A mon avis, le Grand Lyon va regarder de très prêt comment les lyonnais vont s’approprier ce vaporeto et en fonction, il ne me surprendrait pas que le maire nous propose un réseau de transport fluvial pour son prochain mandat…

    2. bonjour,deux jours seulement apres le lancement tous l equipage semble deja depassé par les evenement a 8 sur une barque pour qu elle fonctionne je vous jure que c est a voir.c est ridicule et je peu deja affirmer quand l etat niveau organisation des flux de passagers cela ne marchera jamais!impossible de monter a bord apres 45min d attente pourtant arrivés parmis les premiers ,personne pour canaliser les gens sur le quai.a la vue de la barque c est la foire d ampoigne( indiscipline typiquement francaise)tout le monde se passe devant ou dessu sans meme attendre la descente des passagers arrivants .l equipage totalement depassé fait rentré 80 personnes la plupart arrivés depuis a peine 5 minute et passant devant tout le monde;arrive notre tours et la on nous dit attendez une heure ou allez a pied a l arret suivant (20 minutes a pied)merci.on se moque du monde.pour ma part cela restera la première et dernière experience du fameux vaporetto et confluence 4 etoile .je connais des centres commerciaux 4 etoiles aux emirats ou usa mais celui la n en merite aucunes.un stage dans un vrai centre commercial 4 etoile serait utile aux responssables du centre;a bonne entendeurs!

      1. Bonjour , il me semble que les autres transports comme le train,le bus,le métro,…n’. Organisent pas de file d’attente il me semble, en plus vu le coût du ticket cela coûterait cher de mettre des personnes en plus peut être non?

  2. Je trouve que c’est l’idée de l’année pour Lyon. Faire découvrir la ville, par bateau, à nos amis touristes, sans pour autant se taper la visite guidée Navig’inter à 9€50… Je suis fan !

  3. Je l’ai vu ce midi, il bougeait ses petites pattes sur la darse. ça donne envie ! Et comme toi, je ne donne pas cher du calme et de la facilité dans les premières semaines.

  4. Cela doit être superbe de prendre cette navette! Où peut-on en prendre les renseignements? La Confluence est un site superbement moderne et vivant!
    Une Alsacienne qu iadmire votre ville et en est tombée éperdument amoureuse!

  5. Ce vaporetto serait IDEAL pour ma mini conférence de presse de 30 minutes sur un thème très marin. Quelqu’un sait à qui je peux m’adresser pour soumettre l’idée de le louer (tout ou partie) sur un trajet ? Unibail ou Grand Lyon ?

    MERCI !

  6. Destination : l’extrémité des terres lyonnaises pour une Confluence contrastée. J’embarque depuis les berges du Vieux Lyon pour me retrouver au cœur du XXIème urbain.

    Balade au cœur du nouveau quartier sur la presqu’île de Lyon qui a un effet curieux, l’écriture schizophrénique, jugez plutôt :
    « Des teintes qui accrochent, des figures géométriques qui favorisent la singularité des espaces : une rupture salutaire avec l’urbanisme plan-plan ».
    « Lorsque l’interprétation s’impose pour sauver des apparences rejetées, c’est que l’essence artistique a viré au gazole. » Cf. http://pamphletaire.blogspot.fr/2012/05/des-divergences-sur-la-confluence.html

  7. Aujourd’hui, j’ai vécu exactement la même expérience que Nadal du 07 Avril donc je ne
    vais pas faire de répétition!Je dirais seulement que certaines personnes se servent du Vaporetto-Taxi comme moyen de faire une petite croisière touristique sur le Rhône à moindre prix!
    J’ai été tellement excédée par le manque de civilité et de discipline de mes compatriotes que j’ai décidé de rentrer chez moi en tramway…

  8. Dommage que la halte quai tilsitt ne soit pas mieux signalée, et ne soit pas apparente au niveau du trottoir longeant ce quai, ça éviterait de rater le Vaporetto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*