Il y a quelques semaines de cela, deux des filles de la team Lyon69 ont testé, sans se concerter, le même restaurant. Un restaurant qui existe déjà depuis un petit moment, mais qui, allez savoir pourquoi, était passé à la trappe sur notre radar pour le moment ! Du coup, cette visite parallèle nous a donné envie d’un petit billet « avis croisés » sur ce blog !

C’est parti !

Le lieu : Le Z, rue des Petits Feuillants, sur le bas des pentes de la Croix-Rousse.

Alors, le Z, pourquoi ?

Camdess : Honte à moi, j’ai dû passer des dizaines et des dizaines de fois devant ce restaurant, en trouver le design sympa, jeter un œil à l’intérieur, le trouver trop vide à mon goût, ou trop cher, et passer mon chemin… Eh oui, ce restaurant n’est pas très loin de mes quartiers, mais je n’en avais jamais poussé la porte ! Alors ce soir de week-end, en passant devant, en avisant une carte plutôt alléchante et finalement pas si excessive, j’ai fini par me décider, assistée par Mister B-Rob. Au final, vous voulez savoir ? Le restaurant qui me semblait tout le temps vide était quasiment complet… et je n’avais jamais fait attention au fait qu’il y avait une salle à l’arrière du restaurant, bien pleine, elle !

Myrtille : Invitée pour un déjeuner « pro » par une amie du patron, j’ai pu découvrir ce chouette endroit. Aucun apriori de mon côté puisque je n’en avais jamais entendu parler auparavant ! Ce qui est certain c’est que la déco m’a tout de suite tapée dans l’œil : anciennes chaises de bureau (en bois et articulées), cuisine ouverte sur la salle, ambiance « à l’ancienne » sans que cela fasse « mémére » …

Au Z, on y mange quoi ?

Camdess : Eh bien, tout d’abord, on y mange bien ! (Ouf !) De mémoire, j’y ai mangé un très bon duo de foie gras cru-cuit (miam, miam), un plat qui était très bon, mais dont, honte sur moi, je ne me souviens pas, et un somptueux délice chocolat et châtaigne dont vous pouvez admirer la photo ici ! (Oui, depuis mon arrivée sur FoodReporter, je photographie tous mes plats, ça aide pour les souvenirs !)

Myrtille : Ouhla … Il faut que je me souvienne, il y avait du poisson, des petits pois (très bons et bien présentés) … mais surtout une fabuleuse tarte tatin et sa glace vanille !

Un petit bémol, tout de même ?

Camdess : Pour moi, cela restera tout de même le prix, mais c’est vraiment histoire de dire ! Pour tout ce que j’ai mangé + un café et un verre de vin, il m’en aura coûté une quarantaine d’euros, de mémoire, ce qui reste correct pour une soirée un peu chic, dans un cadre sympa !

Myrtille : Pour moi ce sera peut-être le confort sur ces fameuses chaises en bois, très jolies, mais pas très confortable pour un repas, à déjeuner ça va car on est souvent pressés, pour le soir j’ai un doute ! (Au passage à midi les prix sont très très raisonnable, de mémoire : plat du jour + dessert : 12 euros).

Et s’il ne fallait retenir qu’une chose ?

Camdess : Pour moi, cela sera le service, très sympathique, malgré une serveuse qui débutait le soir même, et le cadre, car le lieu était vraiment très sympa, et je n’ai pas regretté d’avoir choisi la salle du devant, près du bar, où nous avons été bien tranquilles, en tête à tête !

Myrtille : Comme je l’ai dit plus haut, moi j’ai adoré la salle de « derrière » (je crois qu’il y a une salle en haut aussi, à confirmer. Et une terrasse ombragée (ça c’est sûr)). Et effectivement le service et l’accueil étaient très agréable !

Alors, le Z… comme Zorro ou comme Zéro ?

(Désolée, désolée, désolée, c’est Myrtille qui m’a dit : « Chouette, on pourra faire des jeux de mots débiles avec le nom ! »)

Camdess : « Z comme Zorro, bien sûr, sinon je n’en parlerais même pas ! »

Myrtille : « Z comme Zorro, bien sûr, ou plutôt comme le prénom du patron ! »

Restaurant le Z