saveurp
CityCrunch se fait toujours un plaisir d’accueillir des lecteurs ayant envie de partager leur bon plan, aujourd’hui c’est Ophélie qui nous parle de son amour pour les Saveurs Partagées.
Arrivée à Lyon il y a trois ans, je me suis lancée un défi : trouver un restaurant meilleur que celui juste en face de chez moi, parce que franchement, ça serait vraiment trop fastoche… et je n’ai toujours pas réussi à le relever.

Caché dans les Pentes

Les Saveurs Partagées est un restaurant sur lequel j’imagine, pas mal de personnes tombent « par hasard ». Je me souviendrais toujours d’un touriste en train d’essayer de monter les pentes en Vélov (si, si, je vous jure qu’il y en a qui s’acharne!!) et qui a lancé tout essoufflé « Ooooh, it looks like a very nice french restaurant » (traduction pour les nuls : « Ça ressemble à un joli restaurant français »). Français? Oui, mais pas que!
« Ma cuisine est née des échanges que j’ai pu avoir avec les gens et les producteurs. Je suis du Nord de la France, mais j’ai habité dans le Sud, où j’ai appris à travailler le foie gras et le canard, j’ai aussi habité en Amérique Latine et en Grèce, j’ai goûté aux épices, appris à faire les naans avec les femmes dans la rue. »
Photographe de profession mais aussi sculpteur, Thierry m’a étonnée. Quand je lui posais des questions,  il décrivait  sa cuisine comme une continuation de son art, avec une passion que peu de gens ont encore. « Nous sommes tous fait de plein de choses », ajouta-t-il. N’est-ce pas une jolie philosophie ?
Si vous êtes artiste, sachez que le petit atelier qui est à côté du restaurant permet aux artistes d’exposer leurs oeuvres gratuitement.

Ambiance cool et cuisine surprenante

Pour vous donner une petite idée de la carte, vous trouverez : une dorade à la plancha, un sauté de Saint-Jacques et salicornes (vous savez, les cornichons bretons!!). Des mélanges tels que endives poilées, quartiers d’orange, baies rouges, des pommes de terre rattes, des patates douces etc., si on est curieux, il faut demander ce que c’est dans son assiette ! Les associations sucré salé sont très fréquentes mais super bien dosées.
Et je vous jure que vous ne tomberez pas dans un resto gastronomique, ici l’ambiance est cool et décontractée.
A noter, les vins proviennent tous de producteurs indépendants.
Essayez donc le tartare coréen, franchement je ne suis pas fan de tartare mais vous me direz des nouvelles de celui-ci :
tartare
Si vraiment c’est pas votre truc et/ou que vous êtes au régime, essayez la salade de chèvre chaud :
chevrechaud
Et pour les carnivores (mais de viande chaude !), le tournedos de magret de canard aux figues, un pur moment de bonheur :
Canard
Côté dessert, on reste plutôt dans les traditions françaises, exemple ici avec les pommes au four cannelle-chocolat:
33740_109305075800511_1836693_n
C’est bon, les prix sont très abordables et ce n’est pas bobo bien que ce soit presque la Croix-Rousse (mais les pentes, c’est pas le plateau hein, nous sommes bien d’accord !) et en prime le personnel est adorable, le menu est simple, présenté sur un tableau, comme ça on ne se prend pas la tête à feuilleter toutes les pages et à demander à ses potes/son Jules/sa nana : « Et toi, tu prends quoiiiii? »  » Ben je sais pas, et toiiiii ? » pour finalement avoir des sueurs froides au moment du  » Vous avez choisi ? ». Si, si, si, c’est sûr que ça vous est déjà arrivé.
Et là, vous allez me dire « Oui mais il faut y siffler monter là-haut sur ta colline » – Alors pour vous motiver, passez par l’adorable passage Thiaffait, regardez les boutiques, ça fait oublier les marches et ça vous économise une séance de sport (ceci dit en passant, si vous souhaitez investir dans les pentes, mieux vaut faire cet exercice avant sinon, réinvestissez tout votre capital).
super chat avis 4sur5
Les Saveurs Partagées
2 rue Camille Jordan, 69001 Lyon
Ouvert midi et soir, le lundi et du mercredi au samedi
Brunch le dimanche midi