Cette Semaine, ce sont les lecteurs de CityCrunch qui prennent les commandes du webzine !
Aujourd’hui, Charlotte, étudiante en philosophie passionnée de musique, d’écriture et de bières vous parle d’une petite adresse qui devrait plaire aux fans de bouquins.

La découverte

Alors que rien ne pouvait plus me surprendre sur le chemin mille fois parcouru entre la Manufacture des Tabacs et l’arrêt de métro Sans-Soucis, quelque chose, jeudi dernier, a pourtant attiré mon attention. Un détail attrapé du coin de l’œil qui m’a sorti de mon pas mécanique. Je ne saurais dire ce qui, de la table sur laquelle se trouvait un panier rempli de livres, des lettres à demi effacées sur la fenêtre annonçant « bouquinerie associative » ou de la grille ouverte sur le jardin, m’a le plus intriguée.

Mais, alors que d’une main je dégainais mon portable pour regarder l’heure et calculer mentalement si oui ou non j’avais le temps de m’arrêter, mes pieds avaient déjà franchi le seuil séparant la rue du jardin. Et, m’approchant de la porte, hésitant un peu tout en ne voulant pas donner l’impression de ne pas oser entrer, j’actionnai la poignée.

A l’intérieur, une petite mamie et un papi en pleine conversation me donnent le loisir d’entamer mon exploration sans me sentir observée. Les nombreuses étagères en bois qui bordent les murs de la pièce foisonnent de livres de poches aux pages jaunies, de romans un peu cornés, de policiers, d’albums de voyage, de livres pour enfants (il me semble même apercevoir un Game of Thrones perdu dans un flot d’auteurs inconnus). Mes pas me mènent dans une deuxième salle où j’aperçois un étudiant en train d’examiner minutieusement les étagères un peu poussiéreuses. J’ai l’étrange sensation de me trouver à la fois dans une maison privée, dont la cheminée et les vieilles armoires en bois me rappellent l’intérieur de chez mes grands-parents, et chez un antiquaire, où, malgré les étiquettes destinées à classer les livres thématiquement, tout se mêle en un joyeux bazar.

Dans la salle d’à côté, les voix se sont tues. Je comprends alors que le papi que j’avais aperçu en rentrant est parti et que la mamie avec qui il discutait n’est autre que la bouquiniste des lieux.  Je m’approche pour lui demander où je pourrais trouver de la philosophie et c’est en souriant, les yeux pétillants, qu’elle me répond que chaque livre est une philosophie ! Alors que nous parcourons ensemble les rayons à la recherche de livres susceptibles de me plaire, elle me raconte peu à peu l’histoire de l’association.

Le concept

Les deux livres que j’ai acheté pour 2 euros en tout et pour tout

Depuis 2008, ce local est tenu ouvert par les membres de l’association afin d’offrir aux étudiants, aux passants et à toute personne le désirant une permanence une fois par semaine (les jeudis de 10h à 18h en l’occurrence). Tous les livres disposés ici sont vendus au poids (150g pour 1 euro), comme en témoigne la balance de cuisine positionnée à l’entrée, et visent à encourager la lecture tout en prolongeant la vie de vieux livres. Plus en détails encore, elle m’explique comment son action mêle selon elle une vraie passion des livres, un désir de les rendre financièrement accessibles à des convictions écologiques. Et, alors que nous discutons toujours, deux autres membres de l’association font leur entrée.

Les trois femmes, dont l’une n’a pas l’air bien plus vieille que moi, évoquent ensemble un nouveau projet : l’installation prochaine d’un piano dans la plus grande des pièces afin qu’il soit mis à disposition tant des membres de l’association que des aventuriers en quête de livres. Très emballée par l’idée, je leur fais part de mon enthousiasme avant de leur dire au revoir et de leur promettre de repasser bientôt.

Une fois dehors, je jette un dernier coup d’œil au bâtiment, mon sac alourdi d’un nouveau butin et intérieurement ravie d’avoir découvert de quoi me surprendre sur le chemin mille fois parcouru entre la Manufacture des Tabacs et l’arrêt de métro Sans-Soucis.

Les Xanthines bouquinent
🏠 16 Cours Albert Thomas 69008 Lyon
🚇 Métro Garibaldi ou Sans Souci
⏰ Horaires d’ouverture : le jeudi de 10h à 18h
💻 bouquinerie.wix.com/lesxanthinesbouquinent

 

 

1 commentaire

  1. Bravo pour cette découverte. Ça donne envie de s’alléger les poches pour s’alourdir le sac et la tête.
    En plus c’est bien écrit ! Bravo Charlotte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*