lyon-week-end-touristique

Alors comme ça Lyon a été élue meilleure destination touristique européenne ?

Quand la nouvelle est tombée, j’ai été le premier ravi. Cela fait des années que je soûle mes amis-non-lyonnais sur le fait que la Capitale des Gaules est une ville géniale. J’avais là un nouvel argument pour les convaincre.

Mais alors que l’euphorie créée par cette récompense s’empara du web local (et même de la télé nationale, dis donc !) j’ai commencé à me dire que quelque chose n’allait pas.

Oui, Lyon est une ville géniale à vivre mais est-elle réellement une ville géniale à visiter ? Comment notre bonne vieille ville de province a pu être qualifiée de meilleure destination en Europe devant des villes comme Rome, Berlin ou Amsterdam ?  Car, à bien y réfléchir, par certains aspects, Lyon ne ressemble PAS DU TOUT à une ville touristique.

Loin de moi l’idée de dénigrer l’excellente stratégie mise en place par la ville de Lyon à travers la marque territoriale OnlyLyon, ni même de minimiser l’énorme travail accompli depuis une dizaine d’année, il n’empêche qu’il me semble que la ville manque encore d’importants atouts pour être définitivement désignée ville touristique majeure.

Si aujourd’hui, la ville peut s’avérer une agréable surprise pour les touristes qui n’en attendaient pas grand chose, elle pourrait devenir une désagréable déception pour ceux qui en attendraient trop suite à cette récompense.

Voici donc, selon moi (et selon certains membres de la team CityCrunch qui ont eu la gentillesse de m’aider pour cet article) ce qu’il manque encore à Lyon pour mériter son titre.

Des restos qui servent passé 22h30

resto-ferme
Quant tu cherches un resto à Lyon passé 23h

Je suis sûr que ça vous est TOUS arrivé. Vous faites un apéro entre amis, vous ne faites pas gaffe à l’heure, il est 22h vous avez faim et là c’est le drame ! Impossible de trouver un resto qui veut bien accueillir votre petite troupe. Il est trop tard ! Le chef est déjà parti se coucher. Une fois un serveur m’a même carrément dit qu’il ne nous prenait pas car il avait fait un suffisamment bon chiffre dans la soirée et qu’il pouvait se passer de 4 couverts de plus (#truestory). Certes, en cherchant un peu on arrive parfois à trouver une table (mais il faut bien connaitre la ville, ce qui n’est généralement pas le cas du touriste) et la situation semble un peu s’améliorer ces dernières années, mais le nombre de fois dans l’année où je finis par bouffer au Mac Do ou à la Brasserie Georges parce que c’est trop tard reste anormalement élevé.

Des métros qui circulent plus tard

dernier-metro
Le jour où on on nous annoncera que les métros circulent toute la nuit à Lyon

C’était une des promesses de campagne de Gérard Collomb en 2014 mais j’ai bien peur qu’on n’en voit jamais la couleur (les promesses n’engagent que ceux blablabla….). Caler aux moins les horaires des métros sur les heures de fermetures des bars le week-end semble être la norme dans pas mal de grandes villes européennes. Quand est-ce qu’on s’y met nous aussi ?

De l’anglais un peu partout

french-kiss
“Hello ! Do you know french kiss ?”

Ça devrait être la base ! Je dis ça avec tout le respect que je dois à ma jolie langue maternelle qu’est le français : l’anglais est LA langue universelle. Si Lyon se veut une ville touristique, il me semble qu’il y a de gros efforts à faire en la matière. A quand des annonces en anglais dans le métro, les gares, les centre-commerciaux ?

Bon et puis cours d’anglais intensif pour tout le monde (“Brian is in the kitchen… In the kitchen !!! Ça devrait pourtant parler aux Lyonnais) afin de pouvoir guider les touristes égarés.

Une Presqu’Île plus animée en soirée

presquileLa Presqu’île passé minuit

Plusieurs personnes de passage à Lyon m’ont déjà fait remarquer que la ville était assez calme le soir. J’ai d’abord cru qu’on parlait pas de la même ville et puis, en creusant, je me suis rendu compte qu’ils n’étaient pas sortis de la Presqu’Ile. Certes, le quartier reste animé avec ses nombreux restos et ses quelques bars mais on est très loin de l’agitation festive qui secoue les quartiers limitrophes que sont le Vieux-Lyon, les Berges, les Pentes ou la Guillotière. De plus, la plupart des salles de concert ne sont pas dans le centre, voire sont carrément à la périphérie. Bref aujourd’hui le touriste peut avoir l’impression qu’il ne se passe rien la nuit à Lyon en restant dans le centre alors que le reste de la ville rugit. Alors hop hop hop ! Un peu plus d’animation nocturne en Presqu’Ile, s’il vous plait (bon et puis il y a maintenant plus que des bureaux dans les immeubles haussmanniens, personne ne viendra râler #jerigolebiensurdesolesivoushabitezenpresquile)

Un lieu dédié à la street food

food-truckQuand un nouveau food truck débarque à Lyon

La street food est la tendance culinaire majeure de ces dernières années. Pourtant Lyon qui se targue d’être la Capitale de la Gastronomie semble avoir du mal à se saisir du mouvement et reste accrochée à son éternel bouchon comme une moule à ses frites. De nombreux lieux dédiés à la street-food ont ouvert un peu partout en Europe et je suis convaincu qu’une sorte d’anti-Halles Bocuse pourrait avoir beaucoup de succès auprès des jeunes touristes. Tout le monde n’a pas envie de se faire un bouchon à chaque repas !

Un vrai monument emblématique

dog-housseÇa aurait eu plus de chien, si on avait construit ça à la place du Musée des Confluences.

Demandez à n’importe quel Français l’image qu’il a de Lyon, il y a 1 chance sur 2 qu’il vous réponde le tunnel de Fourvière. On a vu mieux comme symbole de la ville. A mon sens, il manque un monument iconique et unique qui servirait d’étendard à une ville qu’on a toujours un peu de mal à définir. Le Musée des Confluences (et peut-être le Crayon à son époque) aurait pu jouer ce rôle, mais j’ai l’impression qu’on est pas allé assez loin dans le concept pour que sa renommée dépasse nos frontières. Mais il est n’est jamais trop tard pour imaginer le monument qui fera connaitre Lyon demain. Une sky tower à la Part-Dieu, un monument gonflable géant sur le Rhône, une statue géante de chat tout en haut de la Croix-Rousse façon Corcovado…

La mise en avant du cinéma

lyoncinePourquoi croyez-vous u’il y a un lion/Lyon sur le logo de la MGM ?

Lyon est le berceau du cinéma. Voilà quand même quelque chose dont la ville peut être très fière. Pourtant, ce superbe atout en matière touristique est rarement mis en avant. On a des beaux musées en la matière (Musée du Premier Film et l’excellent Musée de la Miniature et du Cinéma) mais la notoriété du Festival Lumière peine à dépasser nos frontières et surtout cela ne se ressent pas du tout dans la ville. Pourquoi une ville qui a vu naitre le cinéma a-t-elle si peu de rues ou de stations de métro nommées en l’honneur de grands réalisateurs ou acteurs ? La ville pourrait être truffée de clins d’oeil au 7ème art et les touristes pourraient s’en amuser et se souvenir que c’est à Lyon qu’est née l’une des inventions les plus féeriques du 19ème siècle.

Une meilleure valorisation des quartiers

nycLa Guillotière (le Brooklyn lyonnais) la nuit…

La chose que je préfère par dessus tout à Lyon est son patchwork de quartiers. Selon moi c’est la ville de France qui possède des quartiers les plus différents les uns des autres. On saute d’une ambiance à une autre en traversant un fleuve ou une avenue. C’est assez génial de se dire qu’on peut visiter une dizaine de petites-villes dans la grande ville. C’est un aspect qu’utilisent très bien des villes comme New-York ou Toronto. Dans cette dernière, chaque quartier s’est vu attribuer une couleur qui se retrouve sur les plaques des rues, les panneaux et le mobilier urbain. Il serait dommage que les touristes ne gardent de Lyon que l’image de la Presqu’Ile ou du Vieux Lyon. Leur faire découvrir le charme de la Croix-Rousse, l’agitation des Pentes ou de la Guillotière, les immeubles art-déco du 6ème, ou les folles constructions de la Confluence leur permettraient de voir Lyon dans toute sa diversité (et ça les ferait rester plus longtemps !).

Voilà j’ai fait mon petit cahier de doléances. Je pense que si Lyon pouvait faire quelques efforts en la matière (et je suis sûr qu’elle le fera vue la motivation des équipes en charge), la vague de touristes qui commence à enfler va se transformer en raz-de-marée (et on aura alors d’autres problèmes, mais ça sera le sujet d’un autre article ^^).

N’hésitez pas à nous dire ce qui selon vous manque à Lyon pour devenir une super destination touristique.

42 commentaires

  1. Position intéressante et bravo pour l’article.
    Par contre, ne pense tu pas qu’il serait intéressant de comparer la ville aux précédentes élues?
    Prenons par ex, au hasard (!)… Genève. Qui a gagné 2 fois le titre…
    1- Métro? Non, pas de métro à Genève. Il y a plusieurs lignes de Tram, mais qui s’arrêtent vers 1h il me semble. Y a t il le Velib, le systeme Bluely?
    2- Monument emblématique? Hum, a part le jet d’eau, je ne vois pas (mais peut être me trompe je)?
    3- La ville est elle connue pour une histoire précise ? (cf le Cinéma) A part les Nations Unis et les banques, je ne vois pas…

    Bref, à mon sens, la ville mérite ce titre au moins autant que certains autres lauréats dans le passé.
    Bien sûr des choses sont à améliorer mais bon, on peut être fiers!

    1. Merci pour l’info sur Genève.
      Après je ne remets pas en cause l’attribution, comme je le dis dans l’article, Lyon s’est vraiment bougée pour faire venir les touristes et c’est largement mérité vue le formidable travail accompli.
      Je pense juste qu’il y a quelques points que Lyon doit améliorer pour être encore plus attractive 🙂

  2. Un monument emblématique … Euh lol ? Notre magnifique colline qui surplombe tout Lyon et qui nous fiche dans la tronche sa basilique et sa tour, c’est pas suffisant ? Lyon c’est Fourviere, certes, mais la basilique, pas le tunnel !

    1. Oui, oui, je suis bien d’accord. Lyon s’est la colline de Fourvière. Mais montre la colline de Fourvière à quelqu’un qui n’habite pas dans la région et je suis sur que plus des 3/4 des gens ne pourront pas te dire où c’est.

  3. Mouais, pas trop compris l’intérêt de l’article franchement… Bien sûr Lyon ne sera jamais (et on l’espère) une grosse mégalopole, mais justement, c’est ce que les gens qui viennent à Lyon cherchent !
    Une ville à taille humaine avec de vraies ambiances de quartier et où justement, on ne croise pas des groupes de touristes à tous les coins de rue…
    De l’authentique quoi !
    En temps que lyonnais, on devrait justement être fiers de cette authenticité sans chercher à ressembler à qui que ce soit d’autre.

    1. Oh tu sais, les articles sans intérêt sont assez nombreux sur CityCrunch, alors un de plus ou un de moins 😉
      Cela étant, il me semblait intéressant, qu’au milieu de la masse d’articles dithyrambiques parus suite à l’annonce de la récompense, une petite voix s’élève poru dire que tout n’était pas parfait.
      Je n’ai jamais remis en cause l’authenticité de Lyon dans l’article. Et il me semble qu’être humain et chaleureux c’est aussi savoir accueillir les gens et les touristes.

  4. Je ne suis pas trop d’accord avec ce point de vue et je rejoint Miss Eleanor, pas tellement envie de voir Lyon se transformer en Disneyland ou chaque opportunité touristique est étudiée et marketé à outrance. Quelle déception lorsqu’on visite un endroit plein de charme et qu’on se rend compte que tout est chiqué! Peut-être que Lyon ne mérite pas ce titre à côté de Rome ou Barcelone mais franchement tant mieux c’est plus authentique et c’est peut-être aussi parce que c’est plus une ville où l’on vit justement… +1quand même pour les horaires des restos et des metros !

    1. Je rejoins les deux précédents avis, pas envie non plus que Lyon devienne Barcelone 🙂
      Après comme dit plus haut la Basilique envoie quand même du lourd niveau image de Lyon (certes c’est une image religieuse) mais bon la fête des lumières y prend son origine et je pense que cela a pas mal aidé pour le classement de Lyon 🙂
      N’étant pas assez globe-trotter, je ne peux pas comparer Lyon avec d’autres villes sur bien des points que tu as cités.
      Je pense que c’est surtout une reconnaissance marketing du travail accompli entre autres par OnlyLyon ce numero uno 🙂

    2. C’est vrai ! Personne n’a envie que Lyon devienne un Disneyland.
      Le problème c’est que la machine est lancée, Lyon va devenir un vraie destination touristique et les touristes vont continuer d’affluer. Alors soit on les accueille dignement (anglais, une vraie offre nocturne, une meilleure visibilité de toute la ville) pour qu’ils gardent un bon souvenir de Lyon, soit on le laisse repartir en pensant que Lyon c’est pas terrible.

      1. Article intéressant qui a le mérite de reconnaitre que, ce n’est pas parce qu’une ville est sympa qu’elle ne peut pas s’améliorer

        Les propos sont d’autant plus intéressants que nous sommes sur un blog qui met énormément en valeur la ville

        Totalement d’accord pour l’anglais

  5. Faut tempérer les choses bien sur mais je trouve que cet article apporte une bonne réflexion que je ne suis pas sûr de retrouver dans un autre allé “média” Lyonnais 😉

    Sans parler des touristes, mais rien déjà que pour nous les Lyonnais, il faut faire quelque chose c’est sûr pour les horaires des métros le week-end (même si y a les vélo’v etc, combien d’entre nous ont dû terminer leurs soirées à minuit, leurs “jeunes” amis devont pas louper le dernier métro…:p) …et des restos en général !
    C’est peut-être mon côté globetrotter mais je ne supporte plus d’avoir le choix qu’entre McDo ou un kebab à minuit ! Je veux du (vrai) mexicain, de l’indien, du jap, du coréen…!

    Côté animation de la presqu’île, accueil des touristes, et food, je pense que l’Hôtel-Dieu et sa future Cité de la gastronomie mais aussi le nouveau quartier Grolée et l’arrivée du Hard Rock café local (so proud :)) vont améliorer les choses !

    Niveau valorisation, c’est vrai qu’on ne voit pas assez ma foi je suis d’accord le super côté arti et culturel de notre belle ville, et que de l’art déco moderne flottant sur nos fleuves + un beau (only) lion rouge dominant la croix-rousse avec entre ses mains une fourchette et un clap ciné (jle vois déjà :p!) marqueraient tout le monde 🙂 !
    A Monplaisir, le quartier du cinéma, les noms des rues sont en forme de clap déjà, en hommage o ciné – ce serait pas mal d’améliorer la visibilité de l’identité des autres quartiers en effet, y a rien de méchant 😉 !

    Message à l’office de tourisme et Gérard, si vous nous lisez 😉

    Bises les crunchers!

    1. Ahhh ! Enfin quelqu’un qui trouve que j’ai un peu raison 😉
      En tout cas tu as vu très juste Chris, je crois qu’une bonne partie des choses qu’on aimerait bien avoir pour les touristes, on aimerait bien les avoir pour nous aussi.

      Quant à l’Hôtel Dieu ça va effectivement envoyer du lourd.

      Pour le Hard Rock Café, je crois qu’au final, c’est plus ça qui prouve que Lyon devient une ville touristique que la récompense raflée.

  6. Je suis assez d’accord sur ce qui a été dit dans les commentaires . Lyon a une taille humaine que l’on parcourt a pied ou en vélo ce qui est le plus agréable.
    Perso elle me fait penser a Zagreb , pas forcément le lieu qui attire mais une fois que l’on connait on aime on adore.
    Ce qui manque a Lyon c’est les vaporetto qui vont plus loin que saint paul … La meme chose sur le
    Rhone ca serait tellement beau l’été de voir les lyonnais le matin allant au travail. Des bars plus festif un peu underground rock reggea ska etc sans que les voisins gueulent , un lieu emblematique pour de bonnes soirées ce qui je trouve manque cruellement .
    Et en lieu emblématique les traboules tout simplement !

  7. Bien vu le métro et les restos qui ferment trop tôt, c’est vraiment dommage pour une ville de cette taille. Je ne compte pas non plus les apéros qui doivent se finir à l’inévitable Kebab… les seuls qui travaillent après 22H.

    J’ajoute à la liste les toilettes publiques qui ferment à 22H, quelle blague, je pisse dessus pour me venger de cette débilité !

  8. Et bien moi je suis tout à fait d’accord avec Qyrool. Le fait d’améliorer (je ne vois pas dans l’article là où il a parlé de transformer Lyon en Disneyland) ne veut pas dire changer l’âme de la ville. Il y a eu de nombreuses améliorations ces dernières années mais c’est vrai que point de vue animation et accueil des touristes en anglais (je rejoins particulièrement ces deux points là ) il reste du travail. Côté presqu’île c’est franchement mort et c’est dommage.

  9. Je suis d’accord….. avec toutes les personnes qui ne sont pas d’accord avec cet article!
    Alors, je commence à lire l’introduction, en me disant oui, il a raison, c’est vrai que Lyon a des lacunes ou des faiblesses face à d’autres ville mais en lisant jusqu’au bout, je me suis dis clairement: on ne vit pas dans la même ville!
    Alors, je vais développer point par point:
    Service après 22h30:
    Et bien oui, certains restos ne font pas de 3e ou 4e service et j’ai envie de dire que les gens serveurs, cuisiniers et autres membres ont aussi le droit à une vie. Bon, évidemment, si on habite le 8e et qu’on s’attend à avoir un bon resto ouvert un mardi après 22h30 c’est que vous êtes dans le monde des bisounours!
    Parce que oui, on trouve beaucoup des restos ouverts à 23h00 mais pour cela, faut aller là où il y a du monde, au coeur de la meule lyonnaise. Et j’irai même vous dire que le week-end je peux aller me chercher une bonne pizza à 4 ou 5 heures du mat’.

    2. Des métros plus tard:
    Oui, je suis comme vous et j’aimerai pouvoir partir de chez un pote à 1h00 du mat’ sans me presser pour avoir un métro. Mais j’en reviens à vous dire, vous avez qu’à proposer vos services pour conduire les métros la nuit pendant que tout le monde s’éclate… Après, Lyon c’est pas grand, tout se fait largement à pied, d’autant qu’on fut la première ville de France à lancer le VLS 😉

    3. L’anglais:
    Oui, comme partout en France, les français sont assez en retard sur ça, donc les lyonnais sont dans le même panier. Maintenant, entendre de l’anglais à tout bout de champs dans ma ville, ça me plomberait! J’aurai plus l’impression d’être, comme l’on dit beaucoup avant moi, dans l’authenticité de ma ville. Mais hey: les vélov’ sont bien en plusieurs langues et les TCL mettent des avertissements anglais pendant les fortes affluences.

    Une presqu’ile animée:
    Ben c’est comme dans toutes les villes de France ou d’Europe: la journée, certains quartiers sont animés (dont la presqu’ile) puis le soir, c’en est d’autres! La presqu’ile c’est pour le tourisme de journée avec le shopping et tout le tralala pour te pomper ton flouze puis le soir on change, on va voir ailleurs. Pour les salles de concert, c’est vrai (A part des exceptions encore: rameaux, la bourse…) mais le touriste, il vient pas voir un concert?!!! Il peut aller dans les cafés-concert s’il aime vraiment ça, et on en trouve plein sur la presqu’il, vieux-lyon, jean macé et autres!
    Et puis, entre nous, on est plus à l’age de pierre! Si on veux faire la teuf, on sort son dernier modèle de smartphone puis on cherche sur internet ou même facebook les bons plans, les festochs ou les endroits où ça brasse 😉

    La street-food:
    Alors, il me semble bien être allé au 1er festival des food-trucks de France et ça se passait à Lyon (là où il y a la passagère). Et des food-truck, y’en a en pagaille dans Lyon, faut juste connaitre les lieux et puis y’en a déjà un bon paquet le jeudi aprem quai Victor Augagneur et le Samedi quai Saint-Antoine. Alors, vous allez me dire que c’est tout le temps dans le centre ! Et je répondrai que leur but est de vendre TOUTE leurs marchandises donc ils vont là où il y a du monde;)

    Un monument emblématique :
    Euh Fourvière, c’est un monument à la base ! La basilique qui surplombe tout Lyon, ça vous parle ?
    Bon, peut-être souhaitez-vous un truc aussi moche que la photo du chien que vous avez mis ou même la tour-eiffel (oui, un tas de ferraille surplombant la ville, c’est une prouesse technique pour l’époque mais ce n’est pas beau! Son avantage est de pouvoir voir tout Paris) et bien je propose le « crayon » c’est moche mais c’est contemporain 🙂

    Le cinéma :
    Alors, il y a un paquet de complexe cinéma et encore quelques cinéma indépendant, le problème c’est que les cinémas indépendants, à force d’être déserté par les lyonnais, finissent par fermer petit à petit. Pour info, il y a encore 15 ans, il y avait 4 cinémas en plus du Pathé rue de la ré (et rue annexe), ils ont tous mis à clé sous la porte. Sinon, y’a quand même le festival lumière qui rassemble du beau monde chaque année 😉

    Meilleur valorisation :
    Pour la valorisation, assez d’accord avec vous tiens 🙂 Mais de là à le comparer à New York ou Tokyo, y’a un pas quand même ! Lyon, c’est un grand village. Vouloir en faire une mégalopole, c’est quand même légèrement extrême, nan ? D’autant que le touriste, s’il veut de l’urbanisme à tout va, ben y’a déjà Tokyo et New York justement ! On va pas se transformer tel Las Vegas en pale copie de tout. Lyon est avant tout une ville historique classé unesco en 98 et en 20 ans, beaucoup de chose ont bougé, je trouve. Saviez-vous qu’on fait parti du top 5 des villes vertes ou encore des villes culturelles…. Bref, Lyon a entièrement mérité sa place mais devra continuer ses efforts si elle veut la conserver voire devenir meilleur ville touristique d’Europe 🙂

    1. Merci Light To Me pour ce super long commentaire.
      Je me permets de répondre à tes remarques que je trouve très pertinentes.
      1 – C’est quoi ton adresse de bonne pizza à 4h du mat. (Ne me dis pas la Crise par pitié)
      2 – Bon ok je vais pas proposer mes services pour conduire le métro (mais je réponds au commentaire passé 22h). Mais juste 1 petite heure de plus les vendredis et samedis ça serait cool. En plus bientôt il n’y aura plus ques des métros et bus sans chauffeur alors… 😉
      3- Oui mais si on entendant l’anglais partout, les Lyonnais seraient peut-être un peu moins mauvais en anglais.
      4 – Bon OK. Un point pour toi
      5- Je pensais à un vrai espace dédié à la street food comme tu peux en trouver à Copenhague (Papirøen). Les touristes, après avoir découvert les bouchons et les Halles Bocuse pourraient se rendre dans cet endroit pour découvrir l’étendu du renouveau gastronomique lyonnais. Dans un premier temps, il faudrait dédier le marché du jeudi au food truck (c’est déjà presque déjà le cas) en rajoutant des tables et des chaises. Ca fera un super spot.
      6-Bon Ok peut-être pas le chien. Mais comme dit plus haut pas sur que la basilique de Fourvière soit bien connue ailleurs en France (et ne parlons pas du Monde).
      7- Ce n’est pas l’absence de cinéma mais le manque d’univers cinématographie à travers l’espace urbain. (Même si pas mal de choses ont été fait autour du quartier Monplaisir
      8- L’idée n’était pas de comparer mais de s’inspirer des villes qui s’appuient beaucoup sur la richesse de leur quartier. Le code couleur de Toronto par exemple me semble une bonne idée. Je suis sûr qu’il y a des bonnes idées à trouver et ce d’autant plus qu’à Lyon, il y a un vrai chauvinisme de quartier (coucou la Croix-Rousse).
      9 – Bon y’avait pas de numéro 9 mais je voulais finir sur un chiffre rond.
      10 – Voilà !

      1. Hello Qyrool,
        1. Tout reste complétement subjectif comme ton article d’ailleurs 😉 Je pensais à 1 camion pizza qui tourne pas mal le week-end vers le 6e et 1er, il me semble. Sinon oui, La crise fait des pizzas qui ne valent pas celles de chez “Al Dente” je te l’accorde mais à 4h du mat’ faut pas non plus faire la fine gueule 😉 Car c’est ça ou kebab ambulant (ou la sandwicherie douteuse du vieux-lyon).
        2. Les trams vont quand même jusqu’à 1h00 (selon l’endroit où tu te trouves) et y’a des bus de nuit (bon OK, ils pourraient en mettre plus à disposition). Après, faut toujours plus loin que le bout de son nez, Quand un chauffeur a fini son service, faut qu’il gare son engin, nettoie un peu et fasse 2 ou 3 choses encore…. entre 30 minutes et 1h….. donc pendant que tu cuves ton vin, lui continue de s’activer pour rentrer chez lui profiter de sa famille au plus tôt le lendemain matin 😉 Et oui, toute exigence demande à quelqu’un d’autre de se faire avoir. Et puis, je pense qu’il se cache d’autre problème derrière tout ça dont la sécurité des passagers car à 2h du mat’, c’est rarement des familles qui prennent le métro! Plutôt des ivrognes en herbe qui à la moindre incartade se transforment en Mike Tyson……. vitesse Matrix (je rappelle, ils sont saouls).
        3. Alors, je regarde presque toutes les séries et film en VO, ça ne fait pas de moi un polyglotte 😛 Oui, comme je l’ai dit, on a une génération de retard mais la nouvelle génération relève le niveau tandis que la génération d’avant (nos parents) partent petit à petit à la retraite…;) Donc, ça ne peut qu’aller mieux;)
        Mais oui, tu as raison, un étranger peut être dérouté et extrêmement déçu face à cette barrière de la langue. Après, ça va dans les 2 sens, quand je vais à l’étranger, j’essaye de m’adapter. On a toujours npos précieux smartphone sur soi quand même;)
        4. Yes, j’ai marqué un point:D
        5. Alors, le principe même du food-trucks est d’être mobile. Y’a un jeu de piste à réaliser, on cherche en vain 1 food-truck puis on tombe sur un autre… Bref, si on les entasse à 1 endroit, ça devient juste des fast-food de + 🙂 En gros, tu veux un carrefour du fast-food, quoi ! Pas sûr qu’il y ait autant de charme. (Oui, j’ai fini par te tutoyer car au fond, je t’aime bien:P )
        6. Oui, enfin en même temps, toi tu parles des gens qui passent par le tunnel de fourvière pour se rendre sur les plages…. S’ils s’arrêtaient 2 minutes, ils connaitraient sûrement. Et puis, à Marseille c’est le vieux-port, à Nice la ballade des Anglais ou à Strasbourg la Petite-France…. C’est pas non plus des monuments que l’on retient. Alors, le badaud parisien qui ne prend pas la peine de visiter la plus belle ville de France, je m’en carre un peu (oui, moi aussi je suis chauvin:P )
        7. Je te l’ai dis mais je me suis mal exprimé. Quand je parle de cinéma indépendant, je parle des cinémas qui passent régulièrement des vieux films (cultes ou non). Problème, c’est que si personne n’y va, ils ont plus qu’à fermer boutique. Mais il reste quelques résitants. De plus, on a le musée de la miniature et du cinéma. Mais tu marques un point, on pourrait développer ce point;)
        8. Je crois que c’est ce qu’essaye de faire la ville depuis plusieurs années déjà. On voit que ça bouge pas mal quand même, notamment jean macé, gerland, confluence, les berges….. Je ne sais pas quel age tu as mais pour exemple, Saint-Georges était un vrai coupe-gorge il y a 20 à 30 ans, et aujourd’hui c’est devenu très familial et touristique. Il faut laisser le temps au temps, tous les lieux cités ci-dessus deviennent plutôt agréable, Lugdunum ne s’est pas construit en 1 jour:P (chauvin aussi, je te dis ! Au passage, coucou le Vieux-Lyon)
        9. Du coup, je me servirai du 9 pour conclure et ainsi terminer sur un nombre rond;)
        Alors, ton article pose, pour la plupart, les problèmes d’un habitant de Lyon mais pas forcément d’un touriste venu pour 1 week-end. Aller aux concerts, rentrer de chez un pote à 2h du mat’, un nouveau lieu pour manger… Perso, quand je vais à l’étranger (ou même en France) pour 2 jours, je visite, je marche, je profite ; je m’amuse pas à trouver le dernier concert à la mode. Je vais te dire que mes potes en voient plein les mirettes à chaque fois qu’ils viennent me voir (visites, bars, restos à 23h -si, si je te jure- ,musées et surtout convivialité lyonnaise). Ils n’en reviennent pas de cet esprit village dans une ville qui bouge quand même. (Va à Strasbourg un vendredi soir, c’est même les bars que tu aura du mal à trouver) Mais évidemment, on peut pas comparer Lyon à la capitale ou d’autres villes du monde. Chaque ville ou pays a ses propres cultures, horaires ou histoire. Gardons notre identité tout en continuant d’avancer .;)
        10. Voilà, si tu veux, on peut aller se boire une bière pour continuer de débattre:D:P 😉

        1. Pour répondre à tes remarques 1,2,3,4,5,6,7,8,9 et 10 : c’est toujours agréable de voir qu’on peut avoir des débats posés et construits sur Internet. Quand tu veux pour la binouse 🙂

  10. Pour les horaires des restos (je dirai plutôt ceux sans services et les fast food), les métros, et les food places (rien à voir avec les food trucks…), je pense que Qyrool (si je ne me trompe pas!) et beaucoup d’entre nous pensent à ce qui se fait dans les pays anglophones, asiats ou encore latins (ou on en devrait normalement en faire partie…).

    A n’importe quel heure, on peut trouver un peu tout.
    Idem le dimanche, jour mort qui se remplit alors de vie..
    Et même dans des quartiers excentrés !
    Cela ne semble pas poser bcp de problèmes et on y comprend aussi niveau métro que beaucoup, quel que soit l’age, veulent pouvoir sortir tard et ne peuvent nécessairement marcher de longues distances, pédaler ou dépenser des sous en uber ou taxi…

    Après bon c’est lié aussi à notre culture et au contexte national, mais c’est vrai qu’on voit la différence qu’on a voyagé ailleurs et que la question se pose comme à Paris quand on veut se positionner dans le tourisme..

  11. Le fait d’avoir beaucoup voyagé me rend peut-être un peu plus exigent.
    Sans vouloir que tout soit ouvert tout le temps (je me fiche par exemple que les magasins soient fermés le dimanche), il me semble qu’on pourrait faire un petit effort sur les restos.
    Il est dimanche, tu as besoin d’acheter une fringue, tu peux attendre le lundi.
    Tu es avec tes potes, ta faim, il est 23h, tu ne peux pas attendre le lendemain pour manger, alors tu files ta tunes à Mac Do. J’aimerais tellement la filer à un vrai restaurateur…

  12. Cet article soulève des points intéressants, mais pas pour améliorer la vie du touriste mais bien pour celle des jeunes qui vivent à Lyon. Le touriste trouvera des hôtels, des plans, une office du tourisme, des musées et des balades en pagaille, des monuments, une ville très bien desservie etc..
    Le seul souci qui est évoqué là, c’est la vie de jeunes qui cherchent une vie nocturne. Des métros qui circulent tard, des restos qui ouvrent tard, des animations en ville qui durent tard, des salles de concert en centre ville.
    Après on n’a peut être pas la même vision de ce qu’est un touriste.. les jeunes qui vont en masse à Barcelone pour faire la fête, je n’appelle pas ça des touristes. Les touristes sont les gens qui viennent pour visiter et connaître la ville. A priori ils ne pensent pas à manger quand c’est 23h passés.
    Et pour ce qui est du food truck je trouve que ça perd tout son charme quand ils sont tous parkés au même endroit.

    Ensuite c’est vrai que Lyon n’est pas assez connue pour le cinéma (et il n’y a pas que le festival Lumière, il y en a des tas!) Et puis les monuments, chacun choisit celui qu’il trouve le plus représentatif. Le crayon quand même c’est quelque chose.

    Je trouve ça bien que Lyon reste un peu secrète, ça fait partie du charme.

    1. On peut aimer visiter la ville la journée et faire la fête le soir. Le profil type de city breaker est le jeune trentenaire urbain actif qui aime beaucoup sortir.
      Après tu soulignes un point intéressant dans ta dernier phrase, la particularité de Lyon repose beaucoup sur ce coté mystère et secret. Comment garder cette ambiance en étant sur le devant de la scène ?

  13. Ouh la laaaa. Quelle déception City-Crunch… Pourquoi cet article racoleur et faisant preuve d’une telle mauvaise foi ? Honnêtement, on pourrait vous croire aigris…
    Par ailleurs, vous mélangez tout et faites preuve d’une terrible méconnaissance du sujet qui aboutit à certains amalgames douteux. Lyon n’a pas été élue meilleure destination européenne (c’est Saint-Pétersbourg qui a eu ce prix) mais dans la catégorie meilleure destination de week-end (leading city-break destination). Or, la force de Lyon sur ce segment est justement de répondre exactement aux nouvelles attentes des visiteurs : authenticité, ville à taille humaine… L’exact opposé des grandes destinations touristiques ! Les visiteurs internationaux connaissent très bien la France, ses caractéristiques, ses travers… et c’est d’ailleurs pour cela qu’ils l’aiment. Ils savent ce qu’ils viennent chercher à Lyon ! Vous voulez formater notre ville à des standards internationaux qui ne feraient que la dénaturer et à terme impacter négativement les flux touristiques. Comme d’autres ici je pense ce vos remarques concernent surtout des attentes de lyonnais et en rien celles des touristes…

    1. Mais non mais non. Point d’aigreur chez CityCrunch. On fait super gaffe à ce qu’on avale, les remontées acides sont plutôt rares chez nous.
      Point de racolage non plus, l’idée était surtout de rebondir sur une actu pour lister les choses qui pourraient être un peu mieux à Lyon (ville qu’on adore et qu’on encense à longueur d’article) et de lancer une discussion sur le sujet. Si j’en crois le nombre de commentaires ici et sur FB, c’est gagné !

  14. Je vous adore City Crunch, mais la, c’est pas possible de lire des trucs pareils…

    1 : Les restaurants ouvert apres 22h30??? Vous savez, les personnes qui vous servent ont une vie aussi. Les métiers de la restaurations sont dur et ingrats, avec des horaires pas possibles! Si le restaurant ferme a 23h, le serveur rentrera chez lui a minuit, et le temps qu’il mange, qu’il se douche etc… Il n’est pas couché avant 2h du matin! Et vous, vous voulez les faire travailler jusqu’a minuit? une heure? Pourquoi pas jusqu’a 4 h! Ils ont peut etre une famille? Des enfants? Mais c’est pas grave, privons les d’une vie correcte sous prétexte qu’on veuille bouffer une Tofu a 3 heures du mat!

    2 : Les métros c’est pareil. Meme automatique, il faut des personnes pour les faire fonctionner, et eux, ont peut être éventuellement une famille.

    3 : l’anglais.. On est en France bordel.

    4 : Une presqu’île animée? Elle est déjà bien assez animée comme ca. Et je préfère ca plutôt qu’une ville qui ne dors jamais H24!! C’est ce qui fait le charme de notre jolie ville!!

    5 : Un lieu dédié a la street food… Ai’je vraiment besoin de répondre sur ce point…? Sérieusement? Je crois que non. Comme si ca allait attiré les touriste.. Arrêtez. Un Food truck, c’est sympa, marrant, ca dépanne, mais je vous en supplie… Un lieu dédié a la street food… Je préfère m’arrêter ici.

    J’adore votre site, j’adore Lyon, mais si j’adore Lyon c’est justement parce que cette ville est comme elle est maintenant! Si elle change et copiant toutes les grandes mégalopole, ca ne sera plus Lyon! On vit ici nous, on veut pas que ca devienne l’enfer!!

    Bonne rentrée a vous!

    1. Merci pour ce long commentaire ! (Tu coups moi aussi je t’aime bien).
      Pour répondre à tes questions.
      1 – c’est juste que j’ai les boules de filer autant de sous au Mac Do parce que c’est souvent la seule option.
      2 – Oui c’est vrai. Mais tirez les horaires d’une demi heure 2 soirs par semaine se serait pas la mort.
      3 – Et la France aux Français 😉
      4 – Je ne disais pas que Lyon n’était pas animé, je disais que la Presqu’île était étonnamment moins animée que d’autres quartiers moins centraux.
      5 – Je propose ça après plusieurs expériences culinaires fantastiques de street food dans plusieurs ville d’Europe. Le cas de Paper Island à Copenhague est plutôt chouette, plusieurs chefs viennent y tester de nouveaux concepts et on y trouve pas mal de bijoux culinaires. Le tout avec une petite plage en bord d’eau…
      Ca ressemble à ça :


      Je veux pareil à Lyon !
      Et pour finir encore une fois, je ne veux pas que Lyon devienne une grosse machine à touristes : ELLE VA devenir une grosse machine à touristes. On pourra difficilement lutter contre ça. Du coup l’idée était de proposer quelques pistes d’évolution pour que les touristes puissent y passer encore plus de bons moments.

  15. Pour être franc, tu demandes à beaucoup de non lyonnais et 90% te répondent que c’est fourvière l’emblème, la cathédrale pas le tunnel.
    Et pour ce qui est de l’animation en presqu’ile, ben je t’invite à y habiter pour comprendre qu’elle est déjà bien assez animée entre les mecs complètement cuits qui rentrent du jeudi au dimanche matin des terreaux, les zouzou en voitures fenêtres baissées musique à fond jusque 6h du mat, et autres timbrés qui jouent de la musique dans la rue à 5h..

  16. Moi je l’aime bien cet article. Même si je ne suis pas d’accord avec tous les points (notamment sur l’animation de la Presqu’ile (pas besoin) et le monument emblématique). Sinon pour le reste (valorisation du cinéma, y’a autre chose que Bocuse et les bouchons dans la vie…) et dans le fond je partage. J’aurais même tendance à remettre en cause le principe même de ces prix… Est-ce qu’il n’a pas plutôt vocation à donner un coup de pouce aux destinations peu courues/connues des touristes ? Restons modestes. Même si la ville a beaucoup changé en 10 ans, il lui reste pas mal de progrès à faire pour être une ville plus moderne à la fois pour ses habitants et ses visiteurs !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*