Maison-Marcelle

J’ai toujours eu du mal avec le 6ème arrondissement.

Oui, c’est le plus beau, le plus chic et l’un des plus agréables quartiers de Lyon. Ses beaux immeubles, ses gens biens habillés et son fantastique Parc de la Tête d’Or, lui confèrent un charme indéniable. Pourtant j’ai toujours rechigné à sortir dans ce coin de Lyon.

Pour moi, sortir dans le 6ème, c’était forcément se retrouver dans des endroits trop cossus avec des gens un peu trop clinquants et aimant démontrer leur valeur en un claquement de carte bleue. Bref, du bling-bling m’as-tu-vu un peu surfait à mon goût…

Mais ça c’était avant !

Avant que je ne tombe sur un petit coin de convivialité et de bons produits planqué au détour d’une rue du coté des Brotteaux : la Maison Marcelle.

Chez Marcelle, on s’met à l’aise

La première fois que j’ai poussé la porte de cet établissement, j’ai juste pensé qu’il s’agissait d’un petit bistrot de quartier comme il y en a tant d’autres à Lyon et puis quelques détails ont commencé à dévoiler tout le potentiel du lieu.

D’abord une déco bien pensée, à la fois rétro, à la fois branchée, un peu rock, et un peu kitch mais tout en subtilité et avec de nombreux clins d’œil aux plus initiés.

Maison-Marcelle-Lyon

Ensuite une ambiance musicale assez cool, comme un écho à la déco. Du bon vieux rock et de la soul vintage qui a su garder tout son faste. On sent que lieu veut charmer autant nos oreilles que notre ventre.

Enfin le patron avec son petit coté gentleman badass qui sait prendre soin de ses clients.

Conquis, je décidai de caler le premier apéro de rentrée avec la team de chroniqueurs de CityCrunch, ici.

Orgie à la caillette et aux frites

C’est donc par un soir de septembre, alors qu’on pouvait encore profiter des terrasses estivales que notre valeureuse troupe s’attable pour ce qui restera l’un des apéros les plus mémorables que nous ayons fait cette année.

Il faut dire que la Maison Marcelle a su nous conquérir grâce à 2 arguments chocs : des frites et des caillettes tièdes.

Car oui, ce bistrot a eu l’excellente idée de proposer des frites dans sa carte de tapas. Quelle idée de génie ? Pourquoi personne d’autre n’y avait pensé ? Plutôt que de bouloter du pain vous pouvez vous gaver de super bonnes frites. Toute la team valide le concept !

Non contente de nous séduire avec ses patates frites, la Maison Marcelle nous a ensuite proposé de faire tiédir la caillette que nous avions commandée. Juste ciel, mais quelle bonne initiative ! Les Ardéchois de l’équipe se sont réjouis de voir cette tradition respectée. Car la caillette tiède, c’est la vie, surtout quand elle est servie avec du Marvin Gaye en fond sonore.

Maison Marcelle

Bien partis sur notre lancée, nous avons gouté à quasiment toute la carte de tapas. Celle-ci trouve un juste équilibre entre le classique (l’incontournable planche de fromage) et l’originalité (la caillette tiède donc) sans sombrer dans des combos trop gastro qui auraient pu nuire à nos porte-monnaie (ma banquière attend encore des explications concernant mon addiction au croque-monsieur au jambon truffé…).

Comme on avait soif, on a aussi testé pas mal de vin (avec modération… du moins au début) parce qu’à 3,50€ le verre avec une sélection qui tient la route, ça aurait été dommage de passer à coté.

Enfin, on s’est dit qu’il serait dommage de ne pas tester le sucré. Ça tombait bien il restait du gâteau du service du midi. On a pu conclure cet apéro-diner par une petite note sucrée fort agréable… Avant de recommander du vin…

C’est ainsi que, complètement bourrés repus, nous avons terminé de préparer la rentrée jusqu’à la fermeture du bar. En partant j’ai demandé au patron pourquoi le lieu s’appelait Maison Marcelle, il m’a répondu que c’était en hommage à sa maman… Pas étonnant qu’on se soit sentis comme à la maison.

Verdict final

En résumé un super lieu où l’on se sent bien, où l’ambiance est très détendue et les produits sont top (et où on vous sert des frites à l’apéro !) à mille lieux des clichés du 6ème arrondissement, c’est forcément un gros coup de cœur.

A noter que la Maison Marcelle propose aussi des plats pour le midi. Nous n’avons pas pu tester mais les échos qu’on en a eu sont très bons. Allez y !

avis-coup-de-coeurambiance-decontractetarifs-raisonnable


Maison Marcelle
🏠 89 rue Massena, 69006 Lyon
🚇 Métro Brotteaux
⏰ Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 15h et de 17h à 1h
💻 www.facebook.com/maisonmarcellelyon

 

 

7 commentaires

  1. WHY SO MEAN ! Non, non, non, je cautionne pas. Autant moi et ma vessie minuscule voulons bien passer outre le Mozzagate mais on peut pas critiquer le sixième dès la première phrase impunément, NON.
    Massena et Brotteaux regorgent d’excellentes adresses (je ne m’avancerai pas autant côté Foch) et très peu d’entre elles sont bling-bling ou tape-à-l’oeil, c’est typiquement le discours stéréotypé des gens qui n’ont pas cherché plus loin que l’arrêt de métro depuis les dix dernières années.

    Alors la team LCC, faites un peu de spéléo et aventurez-vous davantage dans les bonnes adresses du coin*, vous ne le regretterez pas.

    *Liste disponible sur simple demande
    Ce message est sponsorisé par le Comité de défense du 6ème.

    1. Haha !
      Promis on va retourner dans le 6eme car de le début de l’article, je l’ai dit « ca (notre suspicion vis à vis de cet arrondissement) c’était avant.
      Signé un mec qui a longtemps vécu aux Charpennes et qui marchait jusqu’à Massena pour trouver de l’animation 😉

      1. D’ailleurs je rappelle que la semaine prochaine, on fait une semaine spéciale lecteurs, où vous êtes invité à proposer des articles. Je dis ça, … #6EMEFOREVER(BUT7EMEFIRSTINMYHEART)

    2. SIXIEMEFOREVER : oh oui ! Initie-nous aux délices du 6ème ! Qyrool nous retient en otage dans le 7ème ! On veut sortir ! On veut voir la lumière et d’autres lieux !
      Envoie-nous ton top 5 des resto du 6 pour notre semaine des lecteurs, ce serait cool !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*