Je suis allée manger chez Mamasan… et c’était vraiment bon. Laissez-moi vous raconter…

J’avais repéré l’enseigne en lettres de néon rouge qui éclaire ce petit morceau de la rue Ferrandière peu fréquenté. Cette portion de la Presqu’île (le quartier Grolée), serait-il enfin en train de se réveiller ?

Ambiance  Miyazaki

De l’extérieur, la petite échoppe asiatique rappelle les ruelles des vieux quartiers d’Hanoï. Passé la porte, cette impression est confirmée par le décor du bar qui nous plonge dans une ambiance intime et exotique à la Miyazaki. Dépaysement immédiat !

L’accueil est chaleureux, décontracté, juste cool (voire un poil familier) et ça fait du bien. Le (charmant) jeune homme nous ouvre le passage à travers le rideau de perlottes qui sépare l’entrée de la salle du restaurant. On a l’agréable sensation de pénétrer dans un lieu secret…

On découvre un espace agréable tout en longueur, avec un mur en lambris de récup, et de belles teintes sur les murs.

Pho et Bo Bun

Commandons, j’ai super faim ! Le choix se fait vite, la carte des boissons étant plus fournie que la carte des plats, on n’a pas été trop longs pour se décider.

La cuisine est totalement orientée vietnamienne-asiatique, et c’est la belle maman d’un des associés qui veille au respect de la tradition culinaire.

L’info n’est pas très précise me direz-vous, (appelons ça un potin), mais Mamasan, avant d’être un resto-bistro vietnamien, semble surtout être un projet né d’une histoire d’amour à la sauce belle-famille.

Le résultat : des plats traditionnels assez classiques, parfaitement exécutés, où la qualité du produit est vraiment mise en avant. En entrée, nous prenons une Lap Poulet (salade de poulet), et des Pa-té-so, de délicieux petits chaussons frits garnis au porc. Suivent la soupe chaude traditionnelle Pho Ga (à la poule), simplement parfaite, parfumée et très copieuse et un Bun Bo au bœuf.

Je livre textuellement l’avis de chéri qui m’accompagnait : « c’est bien simple, c’est la première fois que je mange du bœuf bien cuit et si goûteux dans un resto asiatique ». Il est très critique le chéri… En même temps, la viande provient de la super boucherie bio Bello. Difficile de faire mieux niveau qualité.

Les prix

Évidemment, l’ambiance est un peu plus business classe-branchée que dans le quartier chinois de la Guillotière et les prix s’en ressentent. Mais la formule du midi (16€ entrée + plat) est très intéressante, surtout pour ce coin de la presqu’île. Comptez 5€ et 8,50 € les entrées, entre 13€ et 16€ les plats et 5,50€ les desserts.

En bref

J’ai beaucoup aimé l’accueil simple, chaleureux et détendu, qui laisse entrevoir dès l’arrivée que le moment sera cool. Des plats hyper copieux, la qualité des viandes savoureuses, des petits grigris à côté (oignons, pickles de légumes, sauces, pousses de soja, citron…) qui te permettent d’assaisonner en fonction des goûts…

En résumé : des arômes et de la quantité, j’ai adoré !


[twocol_one_first]Mamasan
🏠 46 rue Ferrandière, 69001 Lyon
☎ 04 78 37 44 84
🚇 Métro Cordelier
⏰ Du mardi au samedi, midi et soir
💻 Suivre Mamasan sur Facebook
[/twocol_one_first][twocol_one_last] [/twocol_one_last]


4 commentaires

  1. Ce restaurant vietnamien a l’air top ! En tout cas, l’article donne l’eau à la bouche ! Hâte de tester ce petit Mamasan ! Merci pour cette bonne adresse !

  2. L’article donne envie de tester le Bo bun ou le Phò qui a l’air d’être la version Saigonnaise.J’espère que le Bun Thit Nuong est aussi sur la carte.

  3. Bon gone, je suis grand amateur de la cuisine traditionnelle lyonnaise, mais j’apprécie aussi les cuisines du monde. Tout le monde peuvent pas être de Lyon, il en faut de partout. Pratiquant le taï-chi, j’aime les restos asiatiques et je vais très certainement faire un tour chez Mamasan.
    Portez-vous bien et tenez tati quoi que vienne.
    Amitieusement,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*