lcc
Crédit image : Poulpi

 

Les cafés de Lyon ne sont pas uniquement peuplés d’étudiants, de couples, de soiffards en tous genres, de joueurs de PMU et de touristes. Le Wi-Fi étant disponible gratuitement dans de nombreux établissements, on y trouve aussi des freelances, qui s’arrêtent pour écrire quelques mails entre deux rendez-vous pros ou qui y établissent véritablement leur deuxième bureau – voire leur premier, pour les freelances de l’extrême qui n’hésitent pas à enchaîner une journée de travail et un apéro-planche de charcute-pinte de blanche au même endroit !

Au sein de la Team LCC, nous sommes quelques-uns à avoir rejoint le côté obscur des freelances, ces créatures étranges que l’on rencontre souvent, un ordi portable dans une main et un smartphone dans l’autre, dans les espaces de coworking et les cafés (ou en pyjama à la maison si vous êtes vraiment intimes). Et il nous arrive régulièrement de passer quelques heures à travailler dans un café, que nous choisissons avant tout pour la qualité du Wi-Fi et la disponibilité des prises de courant. Non, ces deux critères ne sont pas négociables et re-non, l’offre de cupcakes n’est pas considérée comme prioritaire (mais bon, on fait quand même attention aux menus !).

Évidemment, la fréquentation des cafés est aléatoire, et l’on peut tomber sur un moment calme comme sur un groupe d’étudiant(e)s en train de papoter très très fort – désagrément facilement gérable avec un casque plein de bon son ou des boules Quiès. Voici une petite sélection de nos cafés préférés, éligibles à la mention freelance friendly, avec Wi-Fi et prises à gogo, mais aussi avec des serveurs qui ne vont pas vous jeter des cailloux si vous restez plus d’une heure en ne commandant qu’un seul café.

La classe à la Confluence

On attaque tout de suite avec du level : le freelance au top de la classitude va bosser au Café du Musée des Confluences avec sa vue imprenable sur la Saône (et l’A7). En plus si vous êtes en manque d’idées, un tour dans la salle des expos devraient vous donner  de l’inspiration.
Musée des Confluences – 86 Quai Perrache, Lyon 2 – Tram 1 Arrêt Musée des Confluences – Ouvert du mardi au dimanche

Encore plus gueudin, au bar du Novotel Confluence. Parce que c’est classe (on ne s’en lasse pas de le redire, on ne le dit jamais assez que c’est la classe), c’est pas trop cher contrairement à ce que l’on peut croire, et, surtout, l’été on peut bosser sur la terrasse avec vue sur la Saône. Avec des Ray Ban. Et c’est la classe. Ouais.

Crédit photo : www.confluence.fr

Novotel Confluence – 120 cours Charlemagne, Lyon 2 – Tram 1 Arrêt Montrochet – Ouvert du mardi au dimanche.

Les Pentes, pour prendre de la hauteur

Sinon, on aime aussi La Bicycletterie : on y vient pour bosser, mais pas que. Faire réparer son vélo, déguster une soupe, un gâteau ou un panini, écouter du bon son et reluquer du hipster. Ce qui fait finalement pas mal de sources de distraction, on vous l’accorde !
La Bicycletterie – 16 rue Romarin, Lyon 1 – Métro Hôtel de Ville – Ouvert du lundi aprem au samedi

Toujours dans les Pentes, on a récemment débusqué Le Tigre, qui présente un énorme potentiel pour les freelances intolérants au gluten.
Le Tigre – 91 Montée de la Grande Côte, Lyon 1 – Métro Hôtel de Ville – Ouvert du mardi au dimanche

La Guillotière, tout sauf galère

La Fourmilière fait également partie de nos gros gros coups de cœur : les boss sont vraiment sympas, il y a toujours de la place (près des radiateurs, pour les cancres nostalgiques), et la deuxième salle, la plus éloignée du bar, est plus calme pour travailler.
15 rue Salomon Reinach, Lyon 7 – Métro Guillotière – Ouvert du lundi au samedi

Dans le même quartier on aime aussi En Aparthépour les freelances en mode tea-time (c’est petit mais c’est cosy). Et on y déguste les meilleurs thés du quartier, voir de Lyon, n’ayons pas peur !
29 rue de la Thibaudière, Lyon 7 – Métro Saxe Gambetta – Ouvert du mardi au samedi

Mais notre chouchou du secteur c’est le Bistrot des Fauves et son ambiance musicale pour accompagner une session de travail. D’ailleurs on n’est pas les seuls à apprécier le lieu, la preuve avec cette photo remplie d’ordi portables prise à l’instant.

Fauve

29 rue Saint Michel, Lyon 7 – Métro Saxe Gambetta – Ouvert tous les jours 

Voyage, voyage…

Last but not least, Raconte-moi la Terre : parce qu’on ne part pas beaucoup en vacances quand on est freelance (surtout au début), alors on s’organise des petits voyages comme on peut…
14 rue du Plat, Lyon 2 – Métro Bellecour – Ouvert du lundi aprem au samedi

Certes, ces cafés sont confinés dans un périmètre délimité par la Guill’, les Pentes et la Confluence… on ne se refait pas… mais si vous connaissez des cafés vraiment sympa pour bosser dans d’autres quartiers, n’hésitez pas à commenter !


Quoi?! Vous ne suivez pas encore Lyon CityCrunch sur Instagram? Oh lala ! C'est par ICI.

6 commentaires

  1. Très bonne initiative cet article ! Personnellement j’aime bien bosser au Wallace à Saint Paul (bon, j’aime aussi y manger ou boire une bière mais c’est pas le sujet), en début d’aprèm quand les repas de midi sont finis c’est assez tranquille. Il m’est aussi arrivé de travailler au café d’Azium à la confluence (avant de grimper), agréable aussi (mais à éviter les mercredi car pas mal d’enfants).

  2. Sofffa Rue Sainte-Catherine est vraiment génial pour bosser, c’en est même le concept 😉
    On paye au temps qu’on y reste, et on se sert en thé/café/sirops et petites gourmandises home made comme si on était à la maison … La déco est chouette et les patrons sont au top !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*