La ville de Lyon est bien décidée à se faire connaitre aux yeux de nos voisins Européens. Preuve en est cette campagne d’affichage d’envergure, qui verra placardée dans les grandes villes Européennes cette affiche :

be-you-be-here-onlylyon(cliquez pour agrandir)

Le marketeur qui sommeille en moi (en fait, il est totalement réveillé ^^) a bien envie de décortiquer tout ça dans un j’aime/j’aime pas que je vous invite à poursuivre à la fin de l’article.

J’aime…

  • La couleur. Le rouge va finir par devenir la couleur officielle de Lyon (logo, vélo’v, bus, etc…).  Le logo OnlyLyon (gros copier coller du fameux I AMSTERDAM) commence à ancrer sa marque.
  • La symbolique. Pas mal de petits clins d’œil : la robe de la jeune fille est en soie,  son visage méditerranéen pour rappeler que Lyon est une ville du Sud et des roses rouges, symbole de la passion. Certains pousseront peut-être le bouchon jusqu’à voir dans cette rose, une ville gérée par un socialiste… (Le bras du mystérieux inconnu serait-il celui de Gérard Collomb?)
  • Le slogan. « Be You, be here » . Simple, efficace et pouvant être interprété en plusieurs sens, tous très positifs.

J’aime pas…

  • Le décor. On a vu mieux pour illustrer Lyon qu’une vue sur St Georges et le quartier d’Ainay. Bouhhh, que c’est poussiéreux. Sans pour autant faire une photo clichée en haut de Fourvière, il était très probablement possible de trouver un point de vue qui aurait illustré les différentes facettes de la ville. (Je pense notamment à une vue depuis le Pont de L’Université offrant un combo classique avec les facs, moderne avec le Crayon et détendu avec les Berges.)
  • La traduction du slogan : « ici, révélez-vous ». Aïe, aïe où sont passées la simplicité, l’harmonie des mots et la symétrie de la phrase anglaise « Be you, Be here » ? Ce dernier sonnait comme un « sois ici comme chez toi », il se transforme en Français en un incompréhensible « viens à Lyon pour te découvrir ».
  • La mise en scène. Les roses alignées font penser aux petits cailloux du Petit Poucet. Et si l’inconnu semeur de fleur, n’était en fait qu’un ogre tentant d’attirer dans sa métropole de la chair fraiche ?

Au final, je trouve que, globalement, cette campagne a de la classe. En tout cas beaucoup plus que celles que l’on peut nous pondre habituellement en local.

lyon tourisme

Des Lolcats version chiens, j’arrive pas à savoir si c’est avant-gardiste ou complètement débile.

Et vous, vous aimez ous pas ? Place aux votes et aux commentaires pour détailler vos réponses.

Le nouvelle campagne Onlylyon ?



Voir les résultats

Loading ... Loading ...