Grand-Stade-Lyon

Ca n’a pas du vous échappé, en ce moment les panneaux d’affichages de l’agglomération lyonnaise semblent avoir été colonissés par cette affiche pour mettre en avant le projet de Grand Stade de l’Olympique Lyonnais.

Sur ce blog, on aime bien décortiquer les campagnes communications lancées par les différentes instances de la ville. Cette formidable affiche « Youhou, c’est moi le Grand Stade » ne va, bien sûr, pas échapper au passage sur le grill.

A fond la forme.

Commençons donc pas la forme. Disons le tout de suite, c’est assez moche (en toute objectivité, cela va s’en dire^^). A u croisement entre l’affiche du film Final Fantasy et de celle du spectacle de Bigard au Stade de France, le visuel oscille entre SF et ringardise.

Affiche-grand-stade

L’architecture du Grand Stade se dévine à peine. On pourrait limite se croire à Gerland. Ce qui ne serait pas sans déplaire aux partisants d’un relooking du stade actuel à la place d’un déménagement.

Les lettres utilisées sont entrièrement remplies. Pas de trou dans le R, les A et les D. Histoire de dire que les décideurs ne vont pas faire dans la dentelles et passer outre les nombreuses contestations ?

Enfin le slogan « Grande Métropole, grandes ambitions », laisse un peu septique. Un stade de 60 000 places seulement pour le « grand » club d’une « grande métropole » ça fait un peu léger comparé aux autres villes-foot européenes et guère plus que les autres projets de stade en France. De plus, on a vu plus ambitieux comme architecture qu’un stade en forme de serviette hygienique géante…

Photo-projet-grand-stade-lyon

♥ Notre coup de coeur : le petit « Décines » dans le « E » de Stade. Pour bien dire que le Grand Stade se fera à Décines, mais on le dit pas trop fort quand meme, parce qu’il y a plein de gens pas contents !

On touche le fond…

Passons au fond, maintenant. J’avoue que je n’arrive pas à comprendre l’objet de cette campagne. La plus part des Lyonnais connaissent ce projet. Sa légitimité n’est pas (contrairement à son emplacement) remise en cause.

Est-ce la venue de Rama Yade, vendredi, qui a déclanché la nécessité de communiquer sur le sujet ? Les récents sondages qui indiquent un désintéret des Lyonnais pour ce projet ? Ou bien est-ce un besoin présent de faire taire les détraqeurs ?

L’autre question que l’on peut se poser, c’est qui finance cette campagne qui ne sert pas à grand chose ? Le nom des coupables sont heureusement sagement alignés en bas de l’affiche…

Personnellement, je ne suis pas opposé au projet. Il me semble même logique que les collectivités locales « aident » au financement d’un projet pour une équipe sportive qui a pas mal apporté (en terme de notoriété mais aussi économique) à la métropole ces 10 dernières années. Je trouve, par contre, cette campagne et ce besoin de communiquer complément incompréhensible.

Et vous, qu’en pensez-vous ?