Piscine-du-Rhone

La Piscine du Rhône est enfin ouverte. Après 3 ans de travaux en alternance (les bassins ré-ouvraient en été), cette vieille dame de 50 ans qui fait de l’œil aux passants du Pont de la Guillotière avec ses grandes étendues d’eau fraîche, accueille de nouveau les Lyonnais suffocants.

Chez CityCrunch, on a toujours été fan de cette piscine, même quand elle était vétuste, un peu cracra et honteusement bondée. On avait donc hâte de la redécouvrir après son opération de chirurgie esthétique.

panoplie
Panoplie du petit baigneur

Patience et longueur de temps…

queue

Comme on est fous, on y est allés dimanche dernier, en plein après-midi. Sans surprise, une longue queue s’étire le long du quai. Familles, jeunes, groupes de potes comme retraités fringants suent à grosses gouttes en attendant que le vigile daigne bien faire avancer la foule. Comme on a vraiment envie de faire trempette, on se glisse en bout de queue et on attend…. On attend encore, puis encore un peu. L’ambiance est assez détendue : on est à l’ombre, les gens semblent prendre l’attente comme un mal nécessaire et le vigile fait des blagues. On attend toujours. On continue d’attendre encore pendant un bon moment pour finalement, attendre encore un petit peu. Au bout d’1h – alléluia! – on passait enfin en caisse. Du coup, on a pris tout de suite une carte horaire, car non seulement c’est plus avantageux financièrement mais surtout, ça évite de faire la queue.

Enfin de vrais vestiaires !

vestiaire

Si on aimait le côté rétro de cette piscine, on ne regrettera pas les anciens vestiaires qui ont été source de cauchemars (et de champignons) pour plusieurs d’entre nous. Aujourd’hui, la Piscine du Rhône offre tout le confort moderne d’un centre nautique : des vestiaires individuels qui ferment, des casiers avec clés, des sanitaires dignes de ce nom. Bref, tout ce qu’il y a de plus normal pour une piscine municipale mais qui semble presque surréaliste pour quiconque a connu l’ancienne Piscine du Rhône.

Oh les jolis bassins !

On se dirige d’abord vers le bassin nord : le plus rempli. Celui-ci avait déjà été rénové il y a 2 ans, on retrouve avec plaisir les transats à bulles et les zones de remous, le couloir de courant et les toboggans. Certes, le m2 d’eau libre se fait rare et les coudes se touchent parfois mais les gens (même les plus jeunes) sont plutôt calmes, ce qui rend la baignade assez cool.

Plus au nord, la zone de jeux d’eau qui semble bouillir sous le soleil de plomb fait le bonheur des bébés.

1044958_10153041086815495_1960177321_nLa Piscine du Rhône de nos rêves : sans personne et avec un peu d’ombre…

Piscine-du-Rhone
La Piscine du Rhône en vrai

On se dirige vers le bassin olympique, la nouveauté de cette année. Il est flambant neuf et on devine le petit canal qui permettra d’accéder au bassin quand la piscine sera ouverte l’hiver (ou du moins l’automne, aucune date d’ouverture hors été n’ayant été communiquée pour le moment). Cette grande piscine de 50m sur 20m est découpée en plusieurs lignes de nage en fonction des pratiques de chacun (la brasse avec la brasse, le crawl avec le crawl et la nage avec accessoires avec les accessoires) ce qui permet une meilleure fluidité. Enfin, une bonne moitié est dédiée aux gens qui nagent n’importe comment (nous).

bassin-sud

Après 2h de barbotage, tentatives de nage papillon (respect à ceux qui y arrivent) et fous rires dans le toboggan, on quitte la piscine frais et détendu.

Et le prix dans tout ça ?

Oui, le prix de la Piscine du Rhône est un scandale pour un équipement municipal (8€ l’entrée).
Mais à titre de comparaison, c’est moins cher qu’un frappucino+cookie au Starbucks ou qu’une place de ciné. D’ailleurs, les Lyonnais ne semblent pas freinés par le prix au vu des gens qui se pressaient dans les bassins dimanche.  De plus, la carte horaire est assez avantageuse (50€ pour 25h soit 4€ l’entrée si vous y restez 2h à chaque fois).

Cette nouvelle politique de prix a fait fuir les bandes d’ados surexcités et la Piscine du Rhône a gagné en tranquillité. Mais c’est bien là le souci, si j’étais encore un ado surexcité, j’aurais vraiment aimé pouvoir profiter durant tout l’été d’un tel équipement. 8€, c’est beaucoup trop cher pour les jeunes qui ne peuvent pas forcément claquer 50€ d’un coup pour une carte.

Bref, à titre purement personnel, ces prix ne me dérangent pas mais je trouve dommage que cette piscine soit inaccessible pour certains.

Verdict final

❤ On adore :

  • Les nouveaux bassins
  • Les nouveaux vestiaires
  • Le bassin nord avec ses jets et remous
  • Les lignes de nage bien pensées pour ne pas se rentrer dedans
  • Le système de la carte horaire assez intéressant si vous n’y allez qu’1h ou 2h à chaque fois

 On aime moins :

  • Aucun coin d’ombre : mais genre vraiment aucun
  • Certaines installations déjà abîmées
  • Le prix de l’entrée à l’unité (ok pour les touristes mais pas pour les plus jeunes)

On aimait déjà la Piscine du Rhône avant, on l’aime toujours autant. Quoiqu’il en soit, ça reste un super bon plan pour se rafraîchir l’été en centre-ville de Lyon. Parfait pour piquer une tête en after-work avant d’aller prendre l’apéro dans l’un des nombreux bars du quartier.

Piscine du Rhône
8 quai Claude Bernard, 69007 Lyon
Métro D arrêt Guillotière ou Tram T1 arrêt Saint André
Ouvert le lundi de 12h à 20h, du mardi au dimanche de 10h à 20h