Le week-end prolongé et le festival des Nuits Sonores nous oblige à modifier un peu notre traditionnelle « Petite Musique du Dimanche Soir ». Du coup c’est lundi et c’est pas de la petite musique…

Une dernière parranthèse sur le festival des Nuits Sonores pour essayer d’en tirer un premier bilan :
Un excellent millésime que cette 6eme édition. Le retour des beaux jours qui coïncidaient avec le début des festivités n’est surement pas étranger à l’ambiance estival et festive qui accompagnaient chaque événements. Les lieux choisis par les organisateurs étaient parfaits. Un grand coup de coeur pour les soirées à la Patinoire Charlemagne, sur les Berges du Rhône et à l’usine SLI totalement transfigurée en lieu post apocalyptique. La programmation était encore une fois à la hauteur.
C’est assez agréable de voir que le festival commence à s’élargir à d’autres champs que la musique avec des Extras en journée comme les cours de cuisine, les dégustations, les gouters et les partie de pétanques, etc…

Globalement le festival semble arriver à un seuil.
A voir l’affluence qu’il y avait sur certains évènements, la queue qu’il fallait parfois faire pour se rendre dans un lieu et les 3 Nuits « Sold Out » (au grand désaroi de quelques festivaliers pas prévoyants qui avait fait plusieurs centaine de kilometres pour venir…). L’équipe d’Arti Farty va devoir sérieusement commencer à penser le festival de façon plus large.

Allez fini de blablater, on clos le week-end comme il a commencé avec un séquence vidéo tournée lors du live d’Underworld à la 1ere Nuit, et leur tube Born Slillpy qui avait électrifié la B.O. de Transpotting…