Restaurant okawali pot au feu

Oyé Oyé ! Comme vous le savez, les CityCrunchers sont particulièrement prompts à se rendre dans les restos japonais ! L’Okawali à Charpennes a ouvert ses portes il y a quelques jours et, après deux visites, on se doit de vous raconter tout le bien qu’on en pense ! Pourtant, tout ne commençait pas sous les meilleurs auspices. En effet, l’Okawali prend la place d’un autre resto que nous aimions beaucoup et dont nous regrettons la fermeture, l’Apetis’co.

L’Okawali, bar à ramen mais pas que…

Eh oui ! L’Okawali se présente, sur son enseigne, comme Ramen-ya ! Or, l’appellation est bien restrictive ! En effet, il y a bien quelques ramens proposés (et je passe humblement mon tour sur ce coup car je ne les ai pas goûté). Non vraiment, la carte est impressionnante de plats : gyozas bien entendu, car qui dit ramen-bar, dit gyozas, mais aussi du pot au feu japonais, du tonkatsu, du curry végétarien, des plats à base de tofu, et encore du porc grillé et un plat du jour ! Bref, des plats du quotidien à des tarifs n’excédant généralement pas 9€ à la carte. Des menus entre 10 et 12€ sont également proposés.

Même si Lyon et alentours ne sont pas à plaindre, cela fait quelques années que les restos japonais qui ouvrent dans la capitale des Gaules ne sont plus que des restos de sushis. Il faut tout de même constater que les restos « non-sushis » restaient quand même assez monomaniaques dans les plats proposés : que des okonomiyakis, que des ramens, etc. ou à la limite un ou deux plats additionnels. Bref, passé deux ou trois visites, on est lassé. Je salue donc la variété des plats de l’Okawali !

L’Okawali, un lieu charmant pour le midi !

Restaurant Okawali salle

Un bar pour les personnes déjeunant en solitaire, des couleurs sobres mais chaleureuses, du bois, des détails de déco japonaises ni kitsch ni surfaits… Bref, tout pour plaire et pour se détendre pendant la pause déjeuner. Qui plus est, à Charpennes !

En effet, les lieux où déjeuner entre la Doua et Part Dieu, et en particulier à Charpennes, ne manquent pas, mais ils ont généralement un petit côté cantine pour businessmen… Un peu de zen dans ce monde urbain et occupé n’est pas pour me déplaire. Mais, ne nous leurrons pas, la clientèle de l’Okawali est quasi-entièrement constituée des salariés travaillant à proximité, et il est parfois compliqué de trouver de la place, même si le lieu vient à peine d’ouvrir !

avis-bonne-adresse ambiance-decontracte tarifs-raisonnable

Okawali
7 rue Bellecombe
69100 VILLEURBANNE

04 78 52 50 44 (réservations possibles uniquement à partir de 6 personnes)