previous arrow
next arrow
Slider

Aujourd’hui je vous emmène au Bus Paradise, le seul bar à strip tease de Lyon…

Après vous avoir parlé du Sun et du Moon Libertin, je vais lever le rideau sur le lieu qui va réchauffer vos prochaines soirées.

Comment vous décrire ce club ?  C’est assez petit : un bar tout en longueur, des canapés, une petite scène avec une barre de pole dance. Une fois de plus mon imagination pourtant fertile a été dépassée par l’intensité de la réalité. Ici j’ai eu l’impression de perdre mes repères, d’être à l’abri de certains codes. J’ai pu papoter et boire, tranquillement installée, avec des femmes sublimes. J’ai pu oublier toutes les contrariétés de la journée et même de la semaine en un instant. J’ai compris que mon regard a du mal à se synchroniser avec mes intentions face au décolleté indécemment parfait de Tara.

Mais laissez-moi vous raconter tout ça plus en détail…

La première fois que j’ai mis les pieds au Bus…

Plus tôt dans la soirée j’étais avec des copains dans un événement style meet up d’entrepreneurs. C’était pas vraiment super, mais on avait bien bu, donc tout n’était pas perdu. Un début de soirée assez classique qui nous avait conduit dans une rhumerie sympa pour débrieffer de cette première partie, donc pas géniale, le temps d’envisager la suite et de boire encore un peu. On a parlé du Bus. J’ai parlé du Bus. Parce que, une fois encore, je connaissais l’existence de ce lieu, sans avoir jamais osé y aller. Eux connaissaient déjà bien le lieu, très bien même. Bref moment d’hésitation… nous voilà partis. La première fois que je suis allée au Bus, j’ai adoré. Je me suis dit qu’une fois encore j’avais laissé fermée longtemps la porte d’un lieu où j’aurais dû et pu aller depuis bien longtemps. Il va falloir penser à se remettre profondément en question sur cette foutue nécessité de s’interdire des choses qui nous font démesurément envie. Je suis la seule dans ce cas?

Alors j’ai tellement aimé que j’y suis retournée… La seconde fois au bus

La seconde fois nous étions au resto entre amis, on reparle de cette précédente soirée et aussitôt tout le monde est prêt pour y aller. Je ne me souviens pas d’avoir généré autant d’enthousiasme et d’impatience en proposant de découvrir un nouveau bar à vin par exemple… Nous étions cette fois un petit groupe mixte et nous voilà repartis au Bus. A savoir : où que l’on soit dans Lyon, nous ne sommes pas loin du Bus, au dessus des berges du Rhône, à la sortie du pont Lafayette, c’est difficile de faire plus central. C’était plus calme, il était plus tôt. Mais j’ai adoré, encore. Des danseuses différentes de la fois précédente, d’autres que j’ai reconnues. Des discussions super agréables avec des femmes en lingerie, accessibles et sublimes de la tête au pied. A nouveau cette impression d’arriver dans le salon douillet et feutré d’un ami et d’y retrouver tes copines, qui savent assurément bien t’accueillir, en toute simplicité, en toute sensualité. Pourrions nous en arriver à la conclusion hâtive, que l’on se sent toujours mieux accueilli quand l’hôte est au trois quart nue et en dentelle noire? OUI

La troisième fois que j’y suis allée, j’ai emmené les copains de Lyon CityCrunch, et ils ont adoré

Quand il y a un lieu que j’aime vraiment, j’ai envie d’y emmener les copains. Quand je vis de nouvelles expériences excitantes, j’ai envie de les partager. Quand je vois des corps sublimes, j’ai envie que les autres puissent les voir aussi.  Etre curieuse ça a du bon, et comme la curiosité est un trait commun à tous les chroniqueurs, ils n’ont pas été difficiles à convaincre.

Les danseuses se succèdent sur la scène et le spectacle ininterrompu nous laisse béas d’admiration. Chacun semble apprécier le lieu, pas tous pour les même raisons. Certaines danseuses ont le corps couvert de tatouages magnifiques, d’autres sont des poleuses de haut niveau, chacune a une particularité qui la rend plus désirable encore que sa voisine. Le Bus Paradise c’est le seul club de strip tease de Lyon, c’est chic et loin de tous les a priori répandus à tord sur le monde de la nuit, rien de répréhensible ni de vulgaire ne s’y passe. Les shows oscillent entre le sublime et l’excitant, les danseuses y sont nombreuses et chaleureuses, sensuelles et absolument hypnotiques.

Avant notre départ, l’un de nous profitera par surprise d’une table dance. Il ne témoignera pas ici de la promiscuité qui s’est créé entre les seins de Lou et ses yeux, mais je peux vous assurer qu’il en a un souvenir délicieux et bien ancré dans la tête.

Donc concrètement, si vous allez au Bus, que risque-t-il de vous arriver? Plusieurs choses :

  • la première : vous allez avoir envie d’y retourner
  • ensuite : vous en voudrez à vous même de ne pas y être allé plus tôt
  • vous aurez des paillettes et de la dentelle dans les yeux
  • vous rêverez des shows de pole dance pendant le reste de la nuit, et peut être celle d’après @milie?
  • vous aller avoir une voix suave dans la tête qui ne vous quittera pas de la journée (c’est un peu comme la première chanson du matin qui te reste dans la tête et passe en boucle) :  » on staaage… Looouuucy…juuuust for youuuuu… »  Ouuuuais !!! just for moi!
  • vous trouverez vos soirées et apéros suivants très fades, qui manquent de palpitant, je sais oui, ce sera difficile…

Vos copains les plus timides et les curieux vous poseront des questions. Vous n’y répondrez pas, emmenez les !

Alors bien sûr, pour anticiper les commentaires : oui, la note sera peut-être un peu plus élevée que d’habitude, mais sincèrement, quel autre endroit pourra vous proposer un tel environnement?  L’expérience vaut largement la dépense et je vous garantis que jamais un verre ne vous émoustillera autant qu’un verre au Bus!

Bus Paradise

🏠18 Quai du Général Sarrail, 69006 Lyon
🚇 Tram T1 arrêt Saxe-Gambetta ou Métro Cordeliers
⏰ Ouvert du lundi au samedi de 22h à 5h
☎ 04 72 74 40 91
💰 Entrée : 18€ /Table dance : 30€ / Lap dance en salon privé : 70€ / Salon privé 20mn : 210€ /Alcool fort et champagne : 20€ le verre / Soft : 15€ /Bouteille à partir de : 145€
🖥 www.bus-paradise.com

Info toute chaude :  » le seul bar à strip tease de Lyon » ou presque, les « Crazy Coulisses » nouveau bar-restaurant cabaret, a ouvert depuis le 7 novembre à la cité internationale, on en parle bientôt?

 

 

4 commentaires

  1. Pas sûre d’être aussi à l’aise face à un hôte aux « trois quart nue et en dentelle » avec mes bottines qui ont besoin d’un petit rafraîchissement chez le cordonnier, mon pull col cheminé (oui c’est à la mode), ma besace sur une épaule et mon féminisme sur l’autre… mdr!!
    Je ne doute pas sur l’absence de vulgarité du lieu, mais le principe me pose question….

  2. « J’ai pu oublier toutes les contrariétés de la journée et même de la semaine en un instant. J’ai compris que mon regard a du mal à se synchroniser avec mes intentions face au décolleté indécemment parfait de Tara. »

    A croire que des femmes en lingerie, de l’alcool, un décolleté permettent de passer une meilleure soirée et d’oublier ces tracas quotidiens… Décevant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*