smeeters

Ça faisait un moment que ça me démangeait de tester Smeeters, le site de rencontre en groupes d’amis.

Manque de pot, toutes mes copines sont casées et la plupart des filles de l’équipe LCC aussi. Alors, j’ai finalement lancé un petit appel aux lectrices sur notre page Facebook. C’est peu dire que j’ai été noyée de demandes.

Mes nouvelles copines

Après une petite sélection âge et feeling de mes deux « amies » le RDV est pris. On inscrit notre groupe d’amis sur Smeeters et on reçoit rapidement un mail nous indiquant la date et le lieu de notre rencontre avec un groupe de trois garçons.

Le jour arrivant, les questions existentielles se sont amassées:
– Qu’allais je porter?
– Qui seront ces garçons?

Ce que j’espérais surtout c’est que les gars soient sympas (à défaut d’être canons) histoire que l’on passe quand même un moment agréable sans trop de moments gênants à se regarder dans le blanc des yeux.

La rencontre

Je suis arrivée dans le bar, les cheveux trempés par une pluie battante. L’attention s’est un peu focalisée sur moi quelques minutes, puisque j’étais la dernière à arriver. De six le groupe est passé à sept: En effet, un des garçons avait ramené un pote de passage sur Lyon.

4841756605_0f784a0b83_b

Le bar choisi par Smeeters était « l’Évolution » un bar du quartier Cordeliers; ambiance branchée, lumière tamisée, mobilier moderne. On a choisi nos cocktails et on a continué à papoter.

T., clairement le plus exubérant du groupe de mecs, a commencé à dominer la conversation. Chez nous c’était I., une magnifique blonde du genre à ne pas garder sa langue dans sa poche. T. a décidé de nous faire énumérer un à un nos professions et hobbies. L’idée m’a semblé faussement sympathique d’un premier abord, mais finalement on s’est un peu découvert. C’est grâce à ça que le mec qui me plaisait, avons pu commencer à parler. Coool !

Les langues se sont dénouées et très vite on a décidé de changer de lieu après avoir fini nos cocktails. Week-end de pont oblige, le bar était désertique…  I. en grande connaisseuse de Lyon n’a pas hésité à nous servir de guide pour la soirée.

Le second bar s’est avéré bien plus peuplé et la musique plus entraînante. On s’est même trouvé un cocon, une grande banquette où nous sept avons réussi à nous caler.

Jusqu’au bout de la nuit

J’ai abordé mon prétendant en sortant du bar précédent, du coup on s’est installé côte à côte et avons papoté pendant que les autres -qui n’avaient pas mangé- commandaient des burgers.

Pendant que les mecs étaient partis chercher du cash, on en a profité pour faire le point entre filles: Clairement nous étions agréablement surprises de l’expérience. Les garçons n’étaient certes pas à leurs goûts, mais ils étaient plutôt charmants, marrants et avaient de la conversation…

On a fini dans un troisième bar (bar-boite) « la Maison Mère », à quelques pas des autres. Nous sommes probablement arrivés à l’heure de pointe puisque c’était vraiment bondé. On a quand même réussi à commander après avoir visité les lieux. Certains d’entre nous ont même pu se poser sur un bout de canapé, les autres eux, sont allés effleurer la piste de danse. La soirée s’est prolongée jusqu’à 2h du matin.

Verdict final

Le concept de Smeeters – rencontre ton « date » en groupe –  j’ai trouvé ça sympa. Ça change des têtes-à-têtes : Tout ou rien. Ici tu viens avec ta bande de potes et du coup si l’autre partie du groupe n’est pas à ton goût et bien au moins tes amis sont là. Super intelligent comme concept vu que clairement sur six personnes il y’a quand même de fortes chances qu’au moins… deux se plaisent.

Lors de l’inscription, j’étais assez sceptique par le peu de critères demandés: Contrairement aux sites de rencontres traditionnels, pas de sélection par centres d’intérêt ou niveau social. Ici, seuls sont demandés: Le genre d’endroits où tu aimes sortir, quels espoirs tu mets dans la soirée (de rencontrer l’homme de ta vie, à passer un moment sympa) et l’âge de la personne que tu aimerais rencontrer.

Mais après tout c’est peut être ça le truc: Arrêter avec ces critères tangibles et jouer le jeux de la rencontre sans certitude. Sans trop de matching, sans idée préconçue sur ton prétendant. Pour ma part, j’y ai rencontré quelqu’un qui partageait pas mal de points communs, même si ce n’est pas allé plus loin.

En résumé : Une très bonne soirée, de nouvelles rencontres, un nouveau cercle d’amis, des nouvelles adresses de bars à Lyon. Pas d’âme sœur rencontrée (ni de coup d’un soir pour être honnête). Les garçons voulaient juste rencontrer de nouvelles têtes. C’est ça les jeunes branchés d’aujourd’hui ? Prêt à dépenser 45 euros (15 par tête: Cocktail inclus) pour simplement rencontrer des gens. Longue vie à Smeeters!

Nous, on vous recommande d’essayer, personnellement je pense réitérer!

www.smeeters.com

smithers-and-burns