takoyaki-the-no1

En matière d’ouverture de salon de thé, c’est un peu la course au concept en ce moment.
Déco finement travaillée (vous la voyez arriver à pas de mamouth l’invasion fauteuil-rotin-plantes-caoutchouc ?), noms de boutiques bien étudiés, carte dessinée par le graphiste surdoué du quartier, fond musical issu de la playlist spotify French Indie Pop…

STOP !

C’est chouette, mais des fois c’est trop.
Et des fois on tombe sur un salon de thé avec zéro concept, une carte plastifiée, un nom… comment dire… (compliqué en terme de référencement google ?) MAIS qui est complètement dans la tendance food du moment. C’est le cas de Thé n°1.

En rentrant ici, j’ai eu comme la sensation de découvrir une petite perle.

Pourquoi ? 

Parce qu’on peut y déguster 3 gourmandises de street food très tendance qu’on ne trouve (presque) nulle part ailleurs.

Les takoyakis

Takoyaki Lyon-Citycrunch
chpouik chpouik

Non, vous ne rêvez pas. Ce sont bien de très honorables takoyakis fait maison que vous voyez sur cette photo.
Le takoyaki, est un plat de rue d’origine japonaise préparé dans un gros moule à gaufre en fonte. La pâte est composée d’une base œuf et chou, renfermant une bouchée de poulpe, avec en topping un peu de bonite séchée et d’algue Nori émiettée (et de la mayo indus’ en plus).

Au niveau goût et texture, ça ressemble bien à un okonomiyaki (l’omelette japonaise). Mais en plus moelleux et fondant.

> 7€ les 6 takoyakis (puis dégressif)

Le cheese tea

Celui qui a inventé le cheese tea est un génie. Un génie du mal par contre.
Vous prenez un thé Olong, Jasmin ou Matcha, et vous déposez par dessus l’équivalent d’un fromage frais fouetté.

En fait, au niveau goût, on est complètement sur un cheesecake.
Mais liquide. 
Je vous laisse imaginer l’amertume du thé (bien sucré) qui se mélange délicatement à la douceur du fromage (légèrement salé)… C’est délicieux, c’est crémeux et ça laisse une petite moustache blanche sur la lèvre supérieure très tendance sur instagram. 
Les étudiantes chinoises en sont folles. Moi aussi.

the-no1-Lyon-Citycrunch
Je prendrais une ampoule de thé s’il vous plaît

On a aussi goûté au thé traditionnel chinois avec un supplément bubble. Le thé au lait est sucré, bien gourmand, et ludique avec ces petites billes de tapiocas chewy qui passent dans la grosse paille.

On s’est régalé, mais n’hésitez pas à partager les breuvages, c’est ultra copieux.

> A partir de 5€ l’ampoule de thé

La gaufre soufflée

Ça, à Lyon, on connaît un peu. Croisée au détour du Lyon Streetfood Festival, ou en haut de la montée de la grande côte chez Maison Léna, la gaufre Hong-Kongaise a le vent en poupe. La petite nouveauté, c’est que chez Thé N°1, ils intègrent le parfum directement dans la pâte.

gaufre-the-no1-Lyon-Citycrunch
sans la crème

La gaufre matcha est donc légèrement verte et parfumée. C’est un dessert assez léger, si vous précisez bien que vous ne voulez pas le seau de crème fouettée par dessus.

> A partir de 5,5€ la gaufre

Verdict :

Des plats funs, bon et beaux, qu’on ne trouve vraiment pas partout à Lyon dans un lieu tout simple et tout petit (12 places max), à privilégier pour prendre à emporter, mais sans être trop pressé.

the-no1-Lyon-Citycrunch
A la carte également : bouillons de vermicelles au bœuf


Le thé n°1
🏠 67 B rue de Marseille 69007 Lyon
🚇 Tram 2 Centre Berthelot / Tram T1 Quai Claude Bernard
⏰ du lundi au samedi de 10h à 20h et le dimanche 13h30 à 21h
💻 Suivre Le thé N°1 sur Instagram

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*