Beaujo
Qui a dit que le Beaujolais Nouveau était forcément dégueulasse ?

Bon Ok à peu près tout le monde. Mais ce n’est pas très grave. Ce qu’on cherche avant tout dans la dégustation d’un vin nouveau, c’est la convivialité, le plaisir de partager quelques verres et tranches de saucisson avec des amis ou des inconnus (et si possible avec modération).

Du coup, il n’y a pas d’excuse pour bouder les festivités. D’autant plus, que CityCrunch vous a pondu une petite sélection de soirées Beaujolais.

(Si vous hésitez encore, nous vous conseillons de lire l’article Pour ou Contre le Beaujolais Nouveau, que nous avions écrit l’année dernière).

Vous aimez la foule  : Beaujol’en Scène

Dès 18h, courrez vite place des Terreaux. Sous un chapiteau monté pour l’occasion vous pourrez découvrir et déguster 12 A.O.C estampillés Beaujoulais. C’est juste qu’à 22h et ça coute 8€ avec une bouteille de Beajoulais Nouveau offerte.
Plus d’info

Vous êtes gourmand : les Halles de Lyon

Quel meilleur endroit pour gouter le Beaujolais que dans le temple de la gastronomie lyonnaise ? Les commerçants des Halles vous proposeront de nombreuses dégustations pour accompagner votre petit ballon.
Plus d’info

Vous êtes nature : Le Vercoquin

Vous aimez le vin naturel et/ou bio, filez au Vercoquin, la cave/bar à vins spécialisée dans le vin naturel. Une petite sélection de vins tenue secrète, de la bonne charcutaille et du pain de chez Luc Mano, voilà les ingrédients d’un apéro réussi. C’est toute la journée (il n’y pas d’heure pour boire)
Plus d’info

Vous êtes bonne franquette : Le Bistrot Charité

Le Bistrot de la rue de la Charité (que certains d’entre vous ont pu découvrir dans notre dernière Pochette Surprise) sort le saucisson chaud à l’occasion du Beaujolais Nouveau. Alcool + gras cuit… prise de poids et bon moment assurés !
Plus d’info

Vous êtes un aventurier : le PMU du coin

Les vrais savent. Le Beaujolais Nouveau se savoure dans un vieux rade de quartier. Dans tous les vieux bistrots de Lyon, des affichettes ou des annonces écrites à la craie sont apparues, alors pour une soirée authentique, on a pas trouvé mieux que de se réfugier dans le PMU le plus proche en se mêlant aux habitués.

On vous rappelle que le Beaujolais en particulier et l’alcool en général sont à consommer avec modération.

Et pour terminer la soirée ?

CityCrunch est partenaire de 2 événements très cools ce soir :

Sottises #1
Le tout nouveau magazine Sottises sort son premier numéro. Pour fêter ça, c’est grosse chouille au Marché Gare avec expo, présentation du mag et concerts (Thomas Barrandon, Holly Two, Satellite Jockey et Alto Clark). C’est jusqu’à 0h30 et ça coute 3€.
Plus d’info

Premier Clip #5
Vous avez envie de découvrir des nouveaux artistes, filez au Toï Toï. Nos copains du collectif Shoot!t y organise une soirée dédiée aux clips de la région. 18 groupes locaux viendront présenter leurs créations sur écran géant et le public sera mis à contribution pour élire les meilleurs clips. L’entrée coute 3,50€.
Plus d’info