voiture

Ces dernières années, la place de la voiture dans notre belle ville de Lyon a diminué au profit des modes de déplacement alternatifs (transports en commun, Vélo’v, etc.) Cela voudrait-il dire que l’on peut se passer totalement de voiture dans la Capitale des Gaules ?

Votre serviteur a testé pour vous la vie sans voiture à Lyon.

Le jour où la caisse à savon qui nous servait de voiture avec LeSud s’est fait enlever par la fourrière pour, je cite,  « abandon d’épave «  (oui, elle était très très vieille, avait la lèpre de la carrosserie et avec les fenêtres qui ne fermaient plus…), nous nous sommes demandés si cela valait le coup (et le coût surtout !) d’acheter un nouveau véhicule.

La réponse, qu’on pensait temporaire, fut non.
C’était il y a 3 ans. Et depuis, les occasions de nous voir au volant dans les rues de Lyon sont devenues très rare.

Alors, oui ! Il est possible de vivre à Lyon sans voiture. Cela demande toutefois un peu d’organisation. Voici le guide de survie du citadin dé-motorisé lyonnais.

Un quartier central tu habiteras

Il faut être honnête, si la banlieue reste desservie par les TCL, il est très probable que vous préfériez le confort et la rapidité de la voiture à la lenteur et l’approximation des horaires de bus.

Personnellement, nous avons choisi d’habiter la Guillotière. Même s’il ne s’agit pas de l’hyper centre, cela reste un quartier stratégique. La Presqu’Ile, Le Vieux Lyon, les Berges, Gerland et la Part-Dieu sont accessibles à pied en moins d’un quart d’heure et en 5 minutes en transports en commun. Seuls la Croix-Rousse et le Parc de la Tête d’Or nous obligent à prendre ces satanés bus lentissimes.

Marcher tu adoreras

Comme le dit notre blogueuse-chroniqueuse UneMolkette  « je préfère mettre 50 euros par mois dans une paire de pompes qu’à la pompe ». Effectivement, ne pas avoir de voiture va vous faire user de la semelle. Mais cela vous donnera une santé de fer ! N’oubliez pas qu’1/2 heure de marche rapide est recommandée par jour.

Aller à Ikéa en tramway, tu oseras.

En fait, la voiture vous manque surtout quand vous voulez sortir de Lyon ou aller en proche banlieue (comme la Porte des Alpes et son fameux Ikéa). Sans voiture, on se rend compte que les TCL vont quand même partout, même si cela ressemble fort au parcours du combattant. Il est donc tout à fait possible d’aller acheter son étagère Billy en TCL (même pas peur et déjà fait plusieurs fois.) Pour le trucs plus gros, la livraison existe.

La livraison tu adoreras.

La livraison justement ! Véritable art de vivre pour les sans-voiture que nous sommes. Vous vous rendez-compte assez rapidement que tout le monde propose la livraison à domicile. Ooshop et compagnie bien sûr, mais également d’autres plus inattendus. Savez vous par exemple, que la Presqu’Ile offre un service de livraison après une séance effrénée de shopping dans les différents magasins du 2e arrondissement?

Auto’lib tu adopteras.

Et comment on fait pour partir en week-end à la campagne ou aller faire la fête chez un couple d’amis récemment installé dans un pavillon dans l’Ain ?
C’est là qu’Auto’lib intervient (et que la voiture refait surface, même si dans ce cas ce n’est pas la votre). Le principe est simple, dans chaque parking lyonnais, vous avez la possibilité de prendre une voiture, d’aller faire un tour et de la ramener quelques heures plus tard. Le principe est assez similaire au Vélo’v, mais dans une version 4 roues. L’abonnement mensuel coute 12 euros à quoi s’ajoute une facturation mixte durée-kilomètre. Nous avons adopté Auto’lib il y a 6 mois et c’est un vrai bonheur.

Des économies tu feras.

Le gros avantages, outre le fait de ne pas polluer son environnement, c’est bien sûr les folles économies que vous allez réaliser. Bien sûr, vivre sans voiture à Lyon engendre quelques dépenses supplémentaires, mais comparer à ce que coûte une voiture, c’est du pipi de Mickey !
On a ressorti nos vieilles factures de notre vie d’avant et on a fait la comparaison :

TCL
Abonnement TCL :  400 (voir 200 si 50% pris en charge par l’employeur)
Autolib : 300
Livraison course et autres : 150
Taxi : 100
Train : 400
Paires de chaussures usées plus vite : 100
Total : 1450 euros par an

Voiture
Essence : 2000 euros
Contravention : 90 euros
Assurances : 1500 euros
Réparation et entretien : 700 euros
Achats divers (huile de moteur, etc.) : 100€
Remboursement achat de voiture ou amortissement : 200 euros
Parking : 50 euros
Total : 4640 euros par an

Différence : 3190 euros par an.

Le résultat est sans appel. Depuis 3 ans que nous avons abandonné la voiture, nous avons réalisé une économie de 10 000 euros.

Alors, avec ou sans voiture  ?


Quoi?! Vous ne suivez pas encore Lyon CityCrunch sur Instagram? Oh lala ! C'est par ICI.

19 commentaires

  1. Sans, bien évidemment! 🙂
    J’habite le centre, je fais livrer mes plus grosses courses, j’adore marcher, j’ai déjà ramené des tas de trucs d’Ikéa (même bien plus gros que moi) et je suis bien contente de pas avoir à gérer tous les tracas d’une vie avec voiture.

    1. bonjour,

      j’ai vendu ma voiture en mai 2011, et depuis : rien que du bonheur, je m’explique :
      ma voiture en 11 ans a fait 12230 (le livre des records), en plus avec l’entretien, je tiens à signaler que mon garagiste « m’adorait » car il me faisait des notes pharamineuses à chaque fois,
      – la vérification de la pression des pneus : j’ai eu affaire à un employé dans un garage peugeot avenue berthelot qui se faisait une joie de m’engueuler, de me hurler dessus à chaque fois que j’osais lui demander de vérifier la pression de mes pneus : il n’aurait pas pu me dire non ce khon ? Non, il préfèrait déverser sa hargne, très « bonne pub » pour son garage.
      Ma mère qui me rendait « chèvre » parce que madame, çà la dérangeait d’avoir un rendz-vous dans l’après-midi, et c’est moi qui endurait sa rengaine : je suis vieile (ad libitum jusqu’à la fin du trajet), et quand je lui rétorquai_s que j’étais fatiguée par ma journée de travail, elle me répondait : mais tois, t’es jeune, à 55 ans, on n’as pas le droit de se plaindre, ok ? Sans commentaire… depuis je n’ai plus de voiture et je me sens revivre car : plus de frais d’entretien = plus d’arnaque par les garagistes,
      – je me déplace à pied, en tram et en vélo,
      – et pour ma mère qui est âgée, je commande un taxi la veille, et il nous conduit, et elle ne peut plus faire ses caprices (ah, ces anciens !!!!), donc, c’est tout benef pour moi.

      Et je tiens à signaler que j’ai des connaissances qui se disent « amis » qui m’ont parlés de l’auto-lib : je les ai tout de suite calmés en leur disant que je n’allais pas revêtir la casquette de chaufeur pour conduire ces « messieurs-dames » en étant leur larbin, surtout qu’ils ont leurs permis, et s’il ne l’ont pas, pourquoi ne l’ont t’ils pas passés ?

      Par contre, avec mon frère, on avait un trajet assez long en voiture, il a conduit avec sa femme, et j’ai insisté pour payer le plein ainsi que les frais d’autoroute, il m’a fait un large sourire, et je lui ai dit que je trouve tout à fait normal de participer aux frais, voili, voilou, une allergique à la conduite, mais pas parasite pour autant.
      Cordialement.

  2. Evidemment, c’est possible! Comme décrit cela demande un peu (et encore, vu qu’on gagne un temps fou, on peut se permettre d’être un peu désinvolte) d’organisation, mais c’est plus facile qu’on ne le pense.
    Au fait, les 50% de prise en charge de l’abonnement TC par l’employeur sont maintenant obligatoires.
    En revanche, Ikea a mis en place un dépôt scandaleusement inaccessible sans voiture, il est situé… à Toussieu! (vécu: une tringle d’étagère à aller chercher là bas…). Au dépôt de Bron/St Priest il n’y a plus que… les cuisines (ce qui est débile vu qu’une cuisine est un vrai projet et en général réellement intransportable à vélo tandis que des meubles plus petits se mettent aisément sur un porte bagages avec les fameux « paquets plats »)… Alors certes, le débrouillard ira à Toussieu à vélo + éventuelle remorque en passant par St Priest mais ce n’est pas vraiment la porte à côté…
    Et bien évidemment ils n’offrent pas la moindre navette ou service pour aller chercher ça pour les non motorisés. Là ou Auchan & co étaient navrants, Ikea a réussi l’exploit d’être consternant, et je précise que le dépôt a ouvert cette année. A l’heure du Grenelle, ça fait tache!!

  3. Aaaaah, le retour du dépôt Ikéa!!Le débat délocalisé, from BlueBerryBlog to Lyon CityCrunch!:D

    Bon et sérieusement, je vous suis à tous les niveaux!
    Je pense qu’il faut pê nuancer le propos à partir du moment où tu te trimballes tes 3 marmots et le perroquet un vendredi soir dans le TGV Lyon-Valence…et encore. Certains en ont l’énergie ( et la carte réduc Famille Nombreuse par la mm occasion^^)

  4. Même constat pour moi, vie active et tranquille sans voiture depuis 7 ans 🙂
    A ceux qui me disent que vivre dans le centre ville coute trop cher, je réponds qu’avec les économies sur la voiture, on peut mettre plus cher dans le logement et que si on achète un appart ce n’est pas à fond perdu comme pour une voiture…
    Sans compter le plaisir de vivre sa ville et son quartier beaucoup plus intensément quand on est à pied ou à vélo que lorsqu’on est enfermé dans sa voiture. Bref pour moi qui aimait pourtant conduire, ne plus avoir une voiture a été une vraie libération 🙂

  5. Qui a des mômes ? On en reparlera 😉 Ceci étant dit l’auto bouge pas beaucoup pendant la semaine.
    Et de mon côté je n’hésite pas non plus à la prêter aux copains lorsqu’ils en ont besoin

  6. Variante : « J’ai absolument besoin d’un nouveau moyen de transport. Noir. Intérieur cuir. Extérieur cuir aussi, si possible. On se fait une session shopping chez Texto ? »
    Ne pas oublier non plus l’accessoire indispensable pour toute rando urbaine : le micro parapluie qui-se-plie-en-trois et qui reste en permanence dans le sac au cas où. Conso moyenne : un par an, en cas d’accident de baleine !

    1. Pourquoi revoir le calcul ? La comparaison se faisait sur « Vivre à Lyon sans voiture » et « Vivre à Lyon avec voiture ». Dans tous les cas on paye la taxe.
      Je veux bien rajouter mes 600 euros annuels de taxe si ça te fait plaisir (mais il faudra que tu me donnes le montant de la tienne). L’économie n’est plus de 10 000 euros sur 3 ans mais 8 200 euros. Pour que ce ne soit plus rentable il faudrait que ma taxe d’habitation soit plus élevé de 1 111 euros par an que là où tu habites…

  7. Moi aussi je vis à Lyon sans voiture depuis 2002 et je vis très bien. Je ne prive pas d’expliquer à tout mon entourage le bonheur que c’est ! Le mois dernier, j’ai reconduit pour la 1ère fois depuis 3 ans …
    Deux conditions cependant : habiter en centre-ville (vous l’avez dit), moi j’habite Jean Macé et travailler pas trop loin aussi (à le bonheur de rentrer à pied le jour des grosses chutes de neige ou des grèves …). L’escapade à Ikéa j’ai fait aussi … C’est vrai qu’il ne faut pas avoir peur de porter des tonnes et des tonnes de choses … Pour le reste : TCL, Vélo’V, SNCF ! Je vais très régulièrement à St Etienne, ma ville natale. Alors c’est sûr il faut être plus organisé et avez-vous remarqué qu’on est toujours les 1er au Rdv …
    Bref, la ville sans voiture c’est top ! On connait mieux la ville car on l’arpente de jour en jour, on profite des différents quartiers et on l’apprécie d’autant plus … surtout une belle ville comme Lyon, belle à pied mais insupportable en voiture !

  8. Abandonner sa voiture est toujours une décision difficile et pourtant on voit qu’on peut très bien vivre sans (comme pour sa télé). Néanmoins pour être juste dans vos calculs, il aurait fallu prendre en compte le fait qu’il est plus cher d’acheter de la nourriture au centre ville qu’en périphérie, dans les hypermarchés (où on ne peut se rendre qu’en voiture !).

    1. Oui, mais si on va dans un supermarché en voiture on achète plus (et surtout des choses pas très utiles, marketing oblige ! …) que si on va dans un supermarché de centre-ville avec son chariot 3 roues (le meilleur : celui qui monte les escaliers ….).
      En plus on va au marché et si on choisit bien : pour les fruits et les légumes c’est pas plus cher que le supermarché et souvent bien meilleur … Je suis persuadée que dire que dans les hypermarchés c’est moins cher est au final une illusion bien entretenue !

  9. Habiter à Lyon sans voiture ? Ça fait 10 ans que je pratique.
    J’habite dans le centre et j’ai la chance de travailler à un quart d’heure de métro. Il faut savoir de toutes façons qu’à partir du moment ou on bosse en ville, les distances en métro à Lyon ne sont jamais très longue contrairement à Paris. Dès qu’il fait beau, c’est vélo tout les jours pour se déplacer (c’est quand même plus rapide que la marche à pied). Le seul hic effectivement c’est de ne pas avoir peur de porter des charges quand on fait de gros achats. Pour les courses, si le budget le permet je fais livrer, sinon : sac de rando 70 litres et je joue à tetris en caisse. Pour sortir de l’agglomération le week-end : tcl ou vélo rebelote quand ça n’est pas trop loin. Bouger dans le département ? Les cars du rhône sont à 2€ l’aller, soit 40 centimes de plus qu’un ticket de métro.
    Donc vraiment Lyon est une ville totalement praticable sans voiture. Ah, et j’oubliais : à 30 ans je n’ai toujours pas mon permis et ma compagne non plus !

  10. Ça m’intéresse beaucoup tout ce que vous dites car je suis étudiante en troisième année et je réalise un mémoire sur comment vivre sans voiture à Lyon.
    Donc je recherche des gens qui habitent plutôt en périphérie comme Saint Priest et qui vivent sans voiture, je recherche particulièrement des familles mais tout profil est bon à prendre. J’aimerais avoir des informations sur leurs modes de vie et leurs pratiques dans la ville sans voiture.
    Donc si cela est votre cas ou que vous connaissez quelqu’un, n’hésitez pas, dites vous que c’est pour aider une étudiante
    Merci je vous laisse mon email: aurelie.fournier@univ-lyon2.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*