Haaa… Gerland, coincé entre son parc militaire d’Artillerie, sa clinique psychiatrique, et ses hordes de supporters les jours de matchs (valable pour Tokyo-hôtel et Johnny).

Drôle de champignon à Gerland
Champignon de Gerland

Un peu de sociologie pour commencer :

Gerland est tristement connu pour son manque de personnalité urbanistique ses camionnettes à bougies (importée du non moins glamour ancien quartier de La Confluence) et ses cheminées d’incinérateurs. Alors entre midi et deux, on cherche à s’évader et à changer d’air (en essayant d’oublier que Feyzin n’est pas loin).
Travaillant dans le quartier depuis 10 ans, je suis bien placée pour vous parler des erreurs à ne pas commettre et des bonnes surprises pour la pause de midi.

Les pieds dans l'herbe au Restaurant "Comme à la Maison"

Les « Je dis j’M »

Comme à la maison
Quand ? L’été pour le jardin
Avec qui ?  L’amoureux illégitime
Un lovely petit jardin caché rue de Gerland, avec chaises en plastique, hamac et… bonus ultime… brins d’herbes qui chatouillent les orteils.
Rien de tendance, c’est simple, c’est bon, c’est frais, et c’est pas cher.

menu d'été du restaurant "Comme à la Maison"

Le Vas-y Vas-y
Quand ? Hiver et mi-saison (pas de terrasse, mais un patio fumeur)
Avec qui ? La meilleure amie
Déco cocooning vintage, fraîcheur des produits, cuisine chaleureuse, recherchée mais qui ne se la joue pas.
J’adore.

Le Jols
Quand ? Automne-hiver
Avec qui ? Entre collègues, ou avec son chef (si c’est lui qui paye, optez pour les St Jacques à la carte).
Ils ont augmenté leurs tarifs depuis quelques mois, et je les déteste pour ça. Mais pour 16 €, on mange bien souvent une entrée surprenante de fraîcheur et un poisson copieux. Alors bon…

Les « j’y retourne… malgré tout»

Le Tiger Wok
Quand ? Hiver
Avec qui ? Petit comité de fillasses
Parce que le concept du « on cuisine sous vos yeux éblouis par tant de prouesses » n’est pas encore tout à fait démodé, que le casting de recrutement des cuisiniers est super pointu (beaux, métis et trop sympas) et que finalement… on y mange pas si mal.

Le Snack du Ninkasi Gerland
Quand ? Eté pour la terrasse
Avec qui ? Une grosse tablée de potes
C’est un peu comme au Macdo (pas taper). On sait ce qui nous attend. Ni exceptionnel, ni mauvais pour autant. Pour ma part : un « Ho my god » supplément emmental bacon me satisfera à coup sûr. Et puis, il y a quand même une chouette terrasse l’été.

Les « never ever »

Carnegie Hall
Parce que je me suis faite jeter à la caisse par une méchante madame : « laissez-passer les jeunes, y’en a qui bossent ! » et que vue le prix, l’accompagnement mal décongelé est nettement discutable.

La Pataterie
Parce que payer 10 € pour une pomme de terre farineuse et un dégouli de fromage gras – plus 3 feuilles de salade sauce “métro”-, ça fait mal aux fesses.

La Maison Watami
C’était bien… Il y a 5 ans… Avant l’invasion de restaurants Japonais. C’est un peu du grand n’importe quoi, mélange de sushis, de riz cantonnais, de machins frits, et de sauces grasses… A volonté…

Et vous ? vous avez des bons plans dans le quartier ?

33 commentaires

  1. Sympa cette petite sélection ! T’as oublié les incontournables vendeurs de kebabs les soirs de match 😉

    Sinon c’était juste pour dire au webmestre (qui se la coule douce encore un fois, pendant que ces petits camarades font tourner la boutique) que le lien “Suivre sur Twitter” dans le profil de l’auteur de l’article (bandeau droit en haut) fait une boucle sur l’url de l’article. C’est pas sérieux. Du tout.

  2. Les frites d’une Ninkasi sont pour moi une tuerie ! En parlant d’une Ninkasi, petit message à mon tour au tenancier de L69 : “J’ai tjrs soif :P”.
    Bon article en tout cas Milie, y a pas moyende te débaucher hein ? 😉

  3. Il est où le dessin ??? Il est où le dessin ??? Il est où le dessin ??? ^^
    Hum je ne savais même pas que tu bossais à Gerland (honte sur moi et ma descendance (si un jour j’en ai une) pour 3 générations) …
    Chouette article 😉 (et moi je suis tjrs malade après un passage au Ninkasi … qui a dit que je ne savais pas me retenir devant un saladier entier de frites ?)

    1. Moi non plus, je ne peux pas résister aux frittes du Ninkazi. Elles sont de qualité variables, mais quand elles sont chaudes et croustillantes, je m’en rend malade.

      Heuuu pour le dessin… bin… manque de temps quoi… Et pi il est beau mon champignon hallucinogène de Gerland non ?

    1. Ha oui, il parait que le pizzaïolo est excellent, mais ce n’est pas vraiment un restaurant, plutôt un petit snack avec quelques tables. A tester en tout cas.

  4. Le Fleurie, même si il n’y a plus qu’un seul plat sans supplément dans la formule entrée-plat-dessert à 14€. Même si c’est un peu bruyant. Même si c’est souvent complet si on n’a pas pris la peine de réserver.
    Parce que c’est fin, qu’il y a de la recherche, que le mélange des textures (croustilant, fondant, crémeux) est très heureux, parce que les cuissons sont très bien maîtrisées…et parce que c’est très bon!!
    Le Silo, le resto au-dessus du Ninkasi. honnête menu à moins de 15€, une vaste baie vitrée, une cuisine ouverte.

    1. Oui, le Fleurie a faillit avoir sa place dans l’article. Sauf que je n’arrive plus à y aller depuis plusieurs mois : il faudrait penser à réserver la veille.
      Et il est effectivement très bon.

      Je ne connais pas le restaurant du Ninkasi. A tester donc !

  5. Les nems du chinois “bol 2 riz” avenue Debourg sont pas mal (éviter les plats chauds).
    Si vous avez envie d’une bonne viande ou d’un menu du jour classique mais sympa et que surtout vous voulez éviter les c*** du Carnegie Hall, allez au Vallier, 205 rue Marcel Mérieux.

    1. Je me souviens y être allé il y a quelques temps. J’avais trouvé ça trop pompeux, trop cher, et pas assez conviviale. Dommage, car vraiment, la terrasse est superbe.

  6. Je recommande le Fleurie. On y va de temps en temps après un groupe de travail avec un invité. Mais effectivement, il faut réserver.
    Personnellement je n’ai jamais eu de problème avec le Carnegie Hall (malgré la mauvaise réputation de l’accueil); ceci dit, ça fait très longtemps que je n’y suis pas allé.
    La pizzeria Mamamia est tout à côté de chez moi, mais je n’ai jamais testé.

    1. C’est drôle ! j’en reviens justement de la Mamamia. Et effectivement, les pizzas sont très bonnes. L’excellente Margarita à la Mozza di Bufala n’est qu’à 8,5€ !

      L’article date d’il y a plus de 2 ans. Heureusement depuis, le quartier de Gerland s’en enrichi de resto plutôt pas mal du tout !

  7. Nouveaux habitants du quartier de Gerland (après de nombreuses années à la Guillotière), cet article m’a beaucoup intéressé. Je recommande aussi beaucoup le Vallier (super bon, super accueil) mais ouvert seulement les soirs de matches hélas. Et bien sûr Jols reste un incontournable. Pour notre part nous avons toujours eu un bon accueil au Carnegie et le tablier de sapeur est quand même excellent ! Moi je cherche des idées de restaus sympas et pas trop cher avec les enfants… Je retiens Mamamia à tester.

  8. Bonjour! Ce serait pas mal de faire une MAJ des restaus sympas de Gerland, non? (Oui ok, mon com’ est totalement intéressé^^). Pour ma part, j’ai testé il n’y a pas longtps Sidolivier grâce à un bon Groupon : petit restaurant qui se veut un peu “gastro”, pour un diner en amoureux ça passe, mais ça reste tout de même cher pour ce que l’on a dans l’assiette 🙁

    1. Oui, c’est sûr qu’on devrait refaire un article sur les bons restos à Gerland, car beaucoup ont fermés depuis. Il faut tester le Fleury qui est un peu cher, mais super bon. La Mamamia est parfaite aussi, pour faire l’apéro ou déguster une bonne pizza.

  9. Coucou la team LCC! A quand la mise à jour de cet article!? J’espère que plusieurs resto de la rue de Gerland vont faire leur entrée dans votre sélection. Notamment SidOlivier, un petit resto fort sympathique et sans prétention: papa aux fourneaux, maman et le fiston au service, accueil chaleureux, le menu du jour est aussi servi le soir au même prix. Vous l’aurez compris, j’ai trouvé mes marques dans mon nouveau quartier, moi qui habitait il y a encore peu de temps entre le waina et le kitchen café!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*