Rolling Cantine

Enfin !

Un camion à burgers vient d’ouvrir à Lyon.
On s’interrogeait il y a quelques mois s’il y avait de la place pour des food trucks à Lyon, on a maintenant la réponse.

Comme on le suggérait à l’époque, les emplacements sur les marchés pouvaient être une solution aux difficultés administratives d’implanter un camion de bouffe dans la rue. C’est donc sans surprise que le premier camion à burgers de Lyon a pris place sur  les marchés de Lyon.

Après lui avoir couru après toute la semaine (le camion devait être sur le marché de la Croix-Rousse mercredi et jeudi midi) on a enfin mis la main dessus samedi à hauteur des Berges du Rhône.

Les 12 coups de midi avaient à peine sonné que Le Piaf Fou, LeSud et moi étions devant le camion bien décidé à assouvir notre irrésistible envie de burger.

I see a red door and I want it painted black

Le Rolling Cantine, est plus une camionette qu’un camion. Comme son nom le laisse deviner, ce Food Truck, se veut un hommage aux Rolling Stone, Tout peint en noir (Paint it black), le véhicule propose des burgers aux noms inspirés des classiques du groupe : Satisfaction, Crazy Mama, Jumping Jack Flash, …. Difficile de le manquer en passant sur le marché.

food truck lyon

On passe commande. Malheur ! Le tenancier nous informe qu’il n’y a plus de frites. Il est seulement 12h10. Pas grave, on est là pour manger du boeuf pas des patates. Ce sera un Brown Sugar pour moi (mayo, oignons caramélisés, champignon, gruyère) et un Satisfaction (pickles, sauce tomate, salade, oignon rouge et cheddar) pour Le Piaf Fou et Le Sud.

Notre commande est préparée relativement rapidement. On récupère notre repas et descendons de quelques marches nous poser sur les Berges du Rhône.

photo 3

Première bouché : miam miam. Ca sent les bons produits frais. Le site web de The Rolling Cantine, confirmera cette impression : pains préparés tous les jours par un boulanger de la Croix-Rousse, légumes issus d’une ferme locale, viande du charolais et fromages artisanaux (dont de la Cervelle de Canut pour l’une des recettes
!).

L’ensemble se tient bien, les équilibres physique et gustative sont maitrisés. On est dans ce qui se fait de mieux en terme de burger à Lyon. Hourra !


burger a lyon

Seul gros bémol, notre viande est à peine cuite. C’est pas très gênant en soit, mais si elle avait était à point, on aurait atteint l’orgasme culinaire.

food porn

En terme de tarif, c’est très raisonnable. On pourrait même dire que c’est donné vu la qualité des produits. Comptez 7€ pour un burger et 10€ pour un menu avec frites et boisson.

Verdict final

On pardonne la pénurie de frites et la viande pas cuite. On va mettre ça sur le compte de l’ouverture. Le produit est TOP et on est tellement content de voir débarquer des Food Trucks à Lyon qu’on ne peut que mettre une bonne note.

avis-allez-y ambiance-decontracte tarifs-pas-cher

The Rolling Cantine
Le midi, sur les marchés de Lyon de 9h à 13h30
Le jeudi soir jusqu’à 20h, sur le marché nocturne quai Augagneur
Consultez leur site ou leur page Facebook pour savoir où le camion s’arrête.

 

Bon, au final, on a quand même mis la main sur des frites…

frites macdo

 

59 commentaires

  1. Ce moment gênant où tu réalises que le blog burger lyonnais de référence est noyauté par des apôtres du steack cuit à point.

    Je réclame la tenue urgente d’assises de la cuisson du steack à burger !

  2. Eheh, j’adore la dernière photo ! Par contre c’est vrai, ça, j’aurais juré que vous étiez adeptes de la viande saignante presque bleue dans les burgers ? Perso c’est comme ça que je la préfère, sauf si vous voulez dire qu’elle n’était VRAIMENT pas cuite (lire froide)…? Bon n’empêche, bien envie de la pister un midi aussi, si ça vous dit de retenter l’expérience, faites signe !

    1. Le burger n’était pas saignant il était PAS CUIT !!! Saignant ça aurait été top aussi. Mais la ça saignait même pas, c’était cru.
      Mais bon OK pour un conclave de la cuisson 😀

      1. Ah ouais mais non, pas cuit du tout ça va pas, on est bien d’accord ! Mais conclave le midi que tu veux ! 🙂

        Et j’ajoute ma question bête à moi : on vous avait demandé ce que vous vouliez comme cuisson ou pas, du coup ?!

          1. Mouais, moi j’aime bien qu’on me demande, c’est un gage de qualité aussi de gérer sa cuisson ! (Mon estomac se retourne encore en pensant au nombre de steaks pas bons trop cuits que j’ai dû me forcer à finir…)

  3. Mouais, le circuit est pas top, grave boycot de la presqu’ile.
    On dirait d’apres leur planning qu’ils ont elu residence sur le marché de la croix rousse, qui selon moi n’est pas la plus grosse concentration de salarymen….
    Ca laisse sous entendre que le camion ne peut pas se garer un peu partout (concurence des restos oblige)
    cantonné sur un marché pas sur qu’il trouve sa place….

    1. bonjour à tous ,

      Je peu comprendre que ça ne va pas être facile pour lui de trouver des places en dehors des marchés.

      Effectivement , nous avons connu les blocages de la mairie de Lyon pour l’utilisation du domaine public.

      Depuis trois ans déjà nous avons déposé un dossier pour une utilisation du domaine public … mais c’est bloqué , il y a 21 emplacements sur le domaine public. et la plupart des emplacements sont occupé par les Kebab ..donc aucune possibilité pour les nouveau concept puisque la DECA ne veut pas créer de nouveau emplacement ..

      C’est pénible , nous les jus de fruits frais avons du également nous reporté sur les marchés … peut être qu’un jour la ville de Lyon va se réveiller !

    2. @Delta: le marché permet de contourner l’autorisation de s’installer dans la rue. Comme le dit Christophe, on dirait que la mairie bloque tout.

      Le marché de la X-Rousse est relativement stratégique. S’il n’y a pas de Salaryman, il y a un max de gens qui bossent dans les petits agences de com des pentes.

      Alors certes ce serait top d’avoir des foodtrucks au pied de la Part-Dieu, mais en attendant demain, le camion sera place Guichard soit à 8min à pied du crayon 🙂

  4. Je leur ai écrit un mail la semaine dernière pour qu’il vienne nous sustenter à Techlid de temps en temps et effectivement, ils m’ont expliqué que c’était assez compliqué à gérer : en plus des autorisations des mairies (qui ne viennent jamais…), ils leur faut des emplacements qui n’existent pas ou sont déjà pris, ou alors des emplacements privés….
    Snif !

  5. On saura « si ya de la place » dans quelques mois s ils sont rentables et qu ils tiennent le coup. Pas aujourd hui ;-). Bande de gens d’évènementiel va !

  6. Motivés comme jamais nous nous somme rendus a l’emplacement du truck ce midi, pourtant a 20 minutes de notre lieu de travail. Et là déception, a 12h40, plus rien… Avant d’aborder le problème des emplacements peut être faudrait il aborder celui des quantités !

    1. Rhaaa zut ! Je peux comprendre que ça énerve grave !
      Mais encore une fois, ils sont tout neufs et tout le monde en parle…
      Alors d’un côté, on peut leur faire le reproche : 12h40 c’est à peine le début du rush de midi mais en même temps, il faut peut-être leur laisser le temps de se mettre en route…
      (Mais quand même, y’a vraiment des gens qui commandent des burgers à 10h30 ??? :-s)

    2. Bonjour , ce n’est pas si évident que cela vous savez … d’un coté jouez la carte de produits frais veut dire stock de marchandise … il s’approvisionne en fonction de la fréquentation ….

      Un article passe sur city crunch et voila bien plus de visiteurs qu’habituellement !

      il ne peu servir tout le monde, et là de suite des cris des larmes «  » j’ai pas eu mon burger môman «  »

      , par contre en rentrant chez lui il va se dire , la semaine prochaine il va prendre plus de marchandise , et là il n’aura personne ! donc résultat 0 voir en dessous de zéro …

      La fidélité , la confiance , ne pas suivre un effet de mode en se disant tout le monde y va donc j’y vais sans savoir pourquoi !! et surtout laisser le temps de s’installer , et arrêtez de croire que l’on vous doit TOUT bande de petit capricieux !! non mais dis donc !

      Un jus d’orange et tout s’arrange !!

    1. Monsieur romain Blachier , créer de nouveau marché c’est bien , mais ce type de concept se trouve face à un problème …

      Il commence à travailler quand c’est l’heure de fermeture du marché …

      Creer des marchés c’est bien , mais déja je pense qu’il faudrait revoir les heures d’ouverture des marchés.

      Pour exemple , sur Lille le samedi et Dimanche ils ont bien compris qu’il n’etait plus necessaire d’arriver à 5 h 30 du matin pour partir à 13 h 30 …. Maintenant les commerçants arrivent à 8 h pour partir vers 15 h …

      sur Lyon ça serait à étudier … les habitudes et les comportements évoluent avec le temps , et les marchés devraient s’adapter …

        1. Bonjour le même problème se pose pour les marchés d’après midi … les commerçants doivent partir à 19 h , et pour un concept qui propose des hamburger , il travail quand c’est l’heure de partir !

          Exemple quai Victor Augagneur fermeture du marché 19 h après les commerçants deviennent verbalisable …

          Et pourtant 19 h c’est à peine l’heure ou le petit creux commence a se présenter !!

          Et pour Le Kitchen Bloggen … le samedi ou dimanche matin sur le quai Saint Antoine c’est pas à 9 heures que nous commençons a travailler , mais 10 h 30 voir 11 heures ….

      1. En effet, le marché dont pare M. Blachier est un marché d’après midi. Mais je suis d’accord; faire mes courses de dimanche sur le marché fais parti des plaisirs dans la vie mais je ne me lève pas à 7h pour y aller et je sais qu’il y a très peu de monde avant 9h.

        1. «  » » @Christophe: Ce n’est pas ce que j’ai dit. Relis mon com. » »

          J’ai relu , et j’ai compris que vous disiez ; «  » faire mes courses de dimanche sur le marché fais parti des plaisirs dans la vie mais je ne me lève pas à 7h pour y aller et je sais qu’il y a très peu de monde avant 9h. » »

          Et de la je vous répondais : c’est pas à 9 heure qu’il y a du monde , … le samedi ou dimanche matin sur le quai Saint Antoine c’est pas à 9 heures que nous commençons a travailler , mais 10 h 30 voir 11 heures ….

          à des fois le lecteur n’interprète pas comme l’auteur …

      2. C’est clair que Lyon, n’est pas en avance sur ce point. Mais d’un autre coté, ily a aussi beaucoup de restaurateurs qui font le marché très tôt (beaucoup plus qu’à Lille). Certes ce n’est pas la majorité de la clientèle mais je pense que ces une catégorie de client qui a besoin que le marché soit ouvert tôt.

        Mais bon 100% Pour que les marchés se termine à 15h.

        1. Ah oui? Tu m’apprends quelque chose la. Connais tu les nom de ces restaurants qui achète directement sur le marché? Jamais vu ça. Je pensé que tout le monde passe par Bail/Clédor provence etc et utilisé le marché en dépannage. .

          1. Tu veux dire que qu’on on nous vend une cuisine de marché, ce n’est pas acheté au marché. On nous aurait menti !!!! 😉

            Un des vendeurs sur le marché que je fréquente m’a dit qu’il dépannait pas mal de restaurateurs le matin et qu’il lui arrivait même d’avoir des listes de courses de restaurateurs pour leur éviter d’aller jusqu’à Corbas.

          2. @Qyrole: « cuisine du marché » veut dire « cuisine de saison ». Ou bien « on fait avec ce qu’il y a en ce moment ». Donc pas de mensonge mais malentendu 😉

            Oui pour le dépannage j’ai vu aussi mais qui sont donc ces restos anonymes qui se fournissent 100% sur le marché? Mystèèèère =)

  7. En vadrouille à Paris hier, j’ai testé le burger du Réfectoire à midi. Du coup la semaine prochaine, je vais courir (à midi pile) pour essayer le burger de The Rolling Cantine et pouvoir comparer 🙂
    Romain, si le 7e accueille un food truck le jeudi aprèm, c’est une bien bonne nouvelle!

      1. Ça y est! J’ai goûté le Satisfaction et il était délicieux. Cuisson très saignante mais je l’aime comme ça. Frites croustillantes… Ce burger je l’ai trouvé meilleur que son cousin parisien!

  8. Très bon moment et très bonne dégustation ce matin Quai Augagneur !
    Des Burgers qui ont de la saveur, un pain délicat et une belle et bonne pièce de viande!
    Les frites EXTRA, on en voudrait plus !

    Je reviendrais a Toi Rolling Cantine !!!

  9. Bonsoir à tous,

    je suis Damien de The Rolling Cantine, la personne qui prend vos commandes. Je lâche un instant mon économe et mes 25kg de bintje pour vous répondre.

    Tout d’abord je vous remercie pour vos commentaires et vos encouragements, ils nous permettent d’avancer et nous réchauffent (surtout quand il se met à neiger, par exemple le premier jeudi Quai Augagneur). I mean it.

    Sans vouloir rentrer dans le détail, Christophe est très pertinent sur les différents points
    qu’il a abordés, il est parfaitement au fait des difficultés rencontrées.

    Le Kitchen Bloggen, je suis désolé si tu as été mal servie, notre portion fait environ 120g de frites et si la taille de la barquette (qui permet de caler le fond du sac) la rend petite, nous pensons que cela est compensé par les 150g du steak et que personne n’a faim après être passé chez nous.

    Ah le steak et sa cuisson, éternel débat 😉 Chez nous on est partisan d’un aller-retour 3 minutes de chaque côté donc un steak saignant voire bleu. Pour les enfants et les femmes enceintes, la viande est systématiquement plus cuite. N’hésitez pas à préciser votre préférence, si j’omets de vous la demander.

    Notre credo aujourd’hui -et à vous de nous dire dans le futur s’il l’est resté- c’est la QUALITE à la portée de tous dans une démarche locavore de produits de saison. Cela explique que parfois nous sommes en rupture de stock. Exemple typique avec le potiron, dont la saison touche à sa fin. Nous souhaitons offrir le même service à x clients. Il n’y a plus rien à manger ? 2 options :

    – pallier le manque avec des sacs de frites précuites, des steak surgelés et des pots de « sauces hamburger de 5kg ». Tout le monde a mangé et nous vendons plus de burgers;

    – s’accrocher à nos convictions, accepter la rareté parce que c’est le gage de notre qualité. Bon OK demain pour notre 2e mardi Place Guichard on essaiera quand même de tenir au-delà de 12h40 !!!

    Un appel pour finir à Romain Blachier, accueillez-nous le jeudi après-midi dans votre marché et nous accourons ! Notre but c’est que tout le monde à Lyon puisse nous goûter une fois par semaine, pas de boucott Delta !;-)

    Encore merci à tous, à bientôt au Black Truck, aujourd’hui c’est la sortie de Comedown Machine, le 5e album des Strokes, donc playlist 100% Strokes mercredi à la Croix-Rousse (demain c’est la zik de nos premières sorties…)

    Bonne soirée à tous

    Damien de The Rolling Cantine

    PS Julien tu nous mets une pression hé-naur-me !;-)

    1. Ahah ! Désolé pour cette pression 🙂

      Dans ma tête food truck rime avec Camion qui fume qui est pour moi une extase culinaire.

      J’ai donc beaucoup d’attente pour le premier food truck lyonnais.

      Je n’ai pas encore eu l’occasion de vous tester mais ça ne saurait tarder 🙂

  10. Bonjour à tous , Damien je relisais ta participation et tu dis

     » Je lâche un instant mon économe et mes 25kg de bintje pour vous répondre.  »

    A cette allure il va falloir investir dans une éplucheuse à PDT sinon tu vas etre de corvée de PDT 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*