Cette semaine, sur Lyon69, on veut du bien à votre porte-monnaie.

En effet, il ne sera pas question, durant les prochains jours de brunch à 50€, de mojitos qui coutent un bras ou d’abonnement à un cours de danse à la mode qui vous oblige à vous endetter pour 5 ans. Non, cette semaine sera dédiée à tous les fauchés de Lyon et à ceux qui refusent de payer plein pot des activités et des sorties qui ne le méritent pas toujours.

En effet on peut être économe tout en se faisant plaisir niveau fringue, en étant un adepte des sorties restos et en  sortant jusqu’au bout de la nuit.

Lyon69, en véritable hybride entre la cigale et la fourmi vous propose donc durant cette semaine les bonnes adresses pour sortir fauchés mais avec éclat.

Faire la fête à moindre coût

Si les tarifs de consommation proposés par les établissements lyonnais sont loin d’atteindre ceux de leurs confrères parisiens, il n’est pourtant pas rare de trouver des bars affichant des prix de cocktails à 2 chiffres. Alors rappelez-vous ces quelques conseils :

  • Sortez nombreux. L’option pichet de bière ou de punch qu’on partage à plusieurs a fait ses preuves en terme de convivialité et revient moins cher au litre. En outre, plus vous êtes nombreux, moins le lieu a de l’importance (c’est vous qui mettrez l’ambiance) : vous pouvez ainsi éviter les endroits à la mode et donc plus chers.
  • Sortez tôt. Happy hours, entrée gratuite avant minuit. Les astuces mises en place par les établissements pour attirer le chaland dès la sortie des bureaux sont nombreuses. Profitez-en !
  • Sortez étudiant. Même si vous avez quitté l’université depuis longtemps, privilégiez les bars proches des facultés (Guillotière en tête) pour dégotter des bars aux tarifs attractifs. Attention cependant au coup de vieux pour les plus âgés d’entre vous.
  • Sortez déjà bourré. L’alcool coutant moins cher en supermarché (même à la supérette du coin !), une petite rasade avant de partir vous fera économiser une première tournée. A consommer avec modération, toussa toussa…

Vive les PMUs

Je ne répéterai jamais assez mon amour pour les bars PMU (attention : ma définition du bar PMU va bien au delà du bistrot proposant de jouer au rapido). Ces bars sont parfaits pour sortir à moindre frais. Demi à 2€, tournée régulière du patron, musique kitch, les PMU sont des places to be ignorées.

L’idéal est de jeter votre dévolu sur l’un d’eux et d’en faire le QG de votre bande de potes. La déco des lieux restera rance, mais l’animation sera assurée par vos amis ( mais aussi un peu par Dédé l’ivrogne du quartier, accoudé au bar un ballon de blanc à la main depuis 8h30 du mat.) et le parton finira par vous laisser passez votre propre musique. Vous en ferrez rapidement un vrai lieu de festivités que vous jalouseront les hipsters.

Attention au retour de hype : le tenancier pourrait augmenter rapidement ses tarifs si vous en faites un lieu trop branché. Adieu verre de rouge à 1,50€ !

Musique gratuite

Si vous préférez remplir vos oreilles plutôt que vos gosiers, le Ninkasi Kafé à Gerland est un bon plan de fauchés. Surveillez la programmation, concerts et DJ Sets sont proposés gratuitement et les tarifs des bières (et oui encore de l’alcool !) et de la nourriture sont  très corrects.

Pour écouter gratuitement de la musique en journée, vous pouvez vous rendre à l’Opéra de Lyon. Tous les midis de 12h30 à 13h15 des spectacles musicaux sont présentés dans l’amphithéâtre. L’entrée est libre.

Surveillez aussi régulièrement la programmation de la Marquise et du Sirius, deux des péniches amarrées sur le Quai Augagneur. Tous les concerts ne sont pas gratuits mais tous sont très abordables. Idem pour les petites salles indépendantes de l’agglomération comme le Marché Gare, le Kraspet Myzik ou Grrrnd Zero.

Sortez en boite !

Bonne nouvelle pour les noctambules lyonnais, la plupart des boîtes de nuits de Lyon ne font pas payer de droit d’entrée. Rassurez-vous les établissement se rattrapent ensuite sur les consommations, mais si vous êtes capable de danser 3h d’affilé sans boire une goutte de liquide, c’est plutôt un bon plan :

  • Le Loft Club: entrée gratuite le vendredi avant 00h30 (7ème arr.)
  • DV1 : entrée gratuit du mercredi au dimanche (1er arr.)
  • La Voile : entrée gratuite du jeudi au samedi  (2ème arr.)
  • L’Ambassade : entrée gratuite du mercredi au samedi (2ème arr.)
  • Le First : entrée gratuite du jeudi au samedi (6ème arr.)

En espérant que ces quelques bons plans vous aideront à dépenser moins, je vous laisse compléter avec vos propres solutions de fauchés dans les commentaires.

RDV demain pour savoir où manger à Lyon quand on est fauché.