TCLTout arrive.

Pour preuve: aujourd’hui, Lyon CityCrunch va dire du bien des TCL.
Il faut dire que nous n’avons jamais été tendres avec la société des Transports en Commun Lyonnais. Un petit tour dans nos archives prouvera qu’à chaque fois que nous avons parlé des TCL, c’était pour en dire du mal.

Mais ça, c’est avant. Depuis, est apparu sur nos smartphones une application qui change la vie… ou du moins qui l’améliore grandement.

Et voici pourquoi en 4 exemples

appli tcl 2

Exemple 1 : l’attente interminable du bus

Avant

Je sortais des locaux de CityCrunch et attendais dans le froid hivernal et le vacarme du cours d’Herbouville qu’un bus C5 viennent s’arrêter à mon arrêt. Avec un bus toutes les 10 minutes, l’attente pouvait paraitre longue dans nos vies de citadins pressés.

Maintenant

Je me gèle plus à attendre sous la pluie. Je reste bien au chaud au bureau l’œil rivé sur l’application TCL. Quand celle-ci indique que mon bus arrive dans 3 min. Je plie ordi et sac et file jusqu’à l’arrêt quelques secondes avant que le bus ne s’y arrête. Je me sens plus malin.

Appli TCL 1Exemple 2 : A quelle heure passe le tram ?

Avant

J’habite près de l’arrêt St-André du T1. Situé sur le parvis d’une église, cet arrêt à la particularité de ne pas posséder d’affichage dans la direction Hôtel de Région. Impossible de savoir quand arrive le tram. Minute de questionnements et d’angoisse. Vais-je rater mon train à Perrache ? Y a-t-il eu un incident voyageur ? Ai-je le temps d’acheter un ticket ou dois-je prendre le tram en fraude (ne le faites pas!) ?

Maintenant

J’arrive sur le quai, je dégaine mon smartphone. Le tram arrive dans 3 minutes. Génial, juste le temps d’acheter des tickets au distributeur et un Coca Zéro à la supérette. Parfait, je ne fraude pas et je relance la consommation.

Appli TCL 1Exemple 3 : WE LOVE VELO’V !

Avant

Il fait beau. Fou que je suis j’ai emprunté un Vélo’v. Arrivé à destination, malheur ! La station Vélo’v est pleine. On a beau m’indiquer d’autres stations, je me perd et erre sans fin dans le quartier à la recherche d’une station non saturée. Mon Vélo’v finit par biper car j’ai dépassé le temps imparti. Les passants me regardent comme si j’étais un kidnapeur de vélo. Dur.

Maitenant

La station est pleine quand j’arrive. No problemo ! L’application m’indique sur un plan le nombre de places qu’il reste dans les stations proches. Et quand je repartirai, je pourrais voir dans quelle station il y a des Vélo’v.

appli tlc 4Exemple 4 : Le plus court chemin

Avant

Quand j’avais un RDV, je planifiais mon trajet quelques jours avant sur le site web des TCL. Le jour J, c’était la panique. Un métro arrêté, un bus en retard et patatra… le parcours idéal virait au cauchemar. J’arrivais en retard ou trop tard. J’avais la réputation de ne jamais être à l’heure.

Maintenant

Je regarde au moment de partir le meilleur trajet sur mon smartphone. L’appli calcule en temps réel en fonction de toutes les données (retard, problème, etc.) le meilleur trajet. Je suis à l’heure voire en avance. J’ai la réputation d’être ponctuel.

En résumé, une appli très chouette qui, même si elle ne protège pas des grèves, ni des désespérés qui se jettent sous le métro, rend quand même bien service. Alors pour une fois, osons le dire :

MERCI LES TCL !

Appli disponible sur iPhone et Android.