Greve-de-TCL

Alala, les sempiternelles grèves des TCL. Pour la rentrée, pour la fête de la musique, pour la fête de Lumières, etc… En ce moment, cerise sur le pompon, nous avons droit à une grève reconductible jusqu’au 1er janvier.

Dans la petite tribu de Lyon69, nous se sommes pas trop affectés. Certains bossent de chez eux, d’autres pas très loin. Certains sont même carrément en vacances (mais nous tairons leurs noms).

Pourtant comme nous avons le sens du service public (héhé^^), nous avons décidé de vous donner quelques clés pour crier au monde entier votre haine du métro qui n’arrive jamais…

À l’heure du WEB2.0, voici comment vous défouler contre les grévistes des TCL :

  • Faire un article sur votre blog. Ne pouvant se limiter à un lapidaire « FAIS CHIER », un peu léger pour un article digne de nom, cet exercice présentera l’avantage de vous obliger à examiner en profondeur votre énervement. Une fine analyse de votre relation vis-à-vis des transports en commun ne peut être que bénéfique en cette période troublée. Rien de tel qu’un peu de prose pour vous apporter à coup sûr un peu de sérénité. De plus, ce genre d’article est souvent riche en réactions.
    Exemple : La grave grève, par Romain.
  • Monter un groupe facebook. Retrouvez-vous entre facebookiens pour dire tout le mal que vous pensez des TCL. Les groupes ne manquent pas ! Le groupe « Fuck TCL » est cash et comporte déjà plus de 4 500 membres (et ça ne fait que grossir !), nous lui préférerons son voisin moins primaire « Les utilisateurs TCL en grève du ticket et de l’abonnement » qui propose tout simplement de ne plus payer pour prendre les transports en commun lyonnais. Ce groupe a déjà converti 2 000 personnes. Vous pourrez ainsi vous défouler sur les murs de ces deux groupes (ou de la dizaine similaire).
    Morceaux choisis : « RAS LE BOL, j’ai envie de les taper avec leur putain de drapeau CGT a la con » ou encore « Le jour où je retrouve un agent des TCL dans mon service, je me mets en grève et il se soignera tout seul… »
  • Twitter. Bien sûr Twitter peut servir à déclarer au monde entier votre désarroi devant un tram qui n’arrive pas. Cependant, là où il s’avère très efficace, c’est pour savoir quelle ligne circule en temps réel. Pour avoir une petite idée de l’état du réseau de transport, il suffit de faire une recherche en utilisant le tag #TCL.
    Exemple : « Bonne nouvelle le T2 en provenance de St.-Priest a fait demi tour à Hôtel de ville Bron, direction l’université. D’autres vont suivre ? #tcl« 

Vous avez maintenant quelques  clés pour un bon défoulement 2.0.

J’espère que ces quelques lignes vous auront permis, au moins, de vous dérider pendant que vous attendez votre bus (en lisant des blogs sur votre iPhone)… à moins que vous n’ayez déjà opté pour la location de voiture. Et sinon il existe aussi des actions possibles IRL (in real life) : Le détournement de tram ou la contre-manifestation.

Bon courage à tous les usagers, tenez bon c’est fini dans 2 mois et demi !