yarn-bombing-lyon1

Un vent léger de poésie coloré s’est emparé du paysage urbain de Lyon. Le courant Yarn Bombing, née en 2005 au États-Unis arrive tout en douceur en France.
Mais, c’est quoi  le Yarn Bombing ? Appelé aussi tricot-graffiti, c’est une forme de street art, qui consiste à habiller de laine tricotée et colorée des éléments du mobilier urbain :  escaliers, rampes, poteaux, arbres, bancs… Bref, tout élément qui passe quotidiennement inaperçu et qui va se retrouver sublimé par le talent et l’humour de tricoteur(ses).
Une belle façon de rendre un lieu public moins impersonnel et plus humain.

C’est après avoir vu circuler sur Facebook les jolies selles de Vélo’v colorées que j’ai eu très très envie d’en savoir un peu plus sur cette idée farfelue et tellement poétique.

Aux manettes de cette collaboration qui a vu le jour en avril dernier, 2 Lyonnaises, 2 Audrey : l’une est artiste tricrochteuse sous le nom de Liberté Yarn Bombing, l’autre, Audrey Chanonat est photographe. L’une tricote et installe, l’autre immortalise en image ce que le temps (ou les passants, ou la municipalité, ou la pollution…) va rapidement détruire.  Tel des Dupond et Dupont, Audrey et Audrey ne se déplacent pas l’une sans l’autre quand elles taquinent l’aiguilles et l’objectif dans les rues de Lyon.

Des selles de vélo’v yarn bombées

Le premier projet qui a pas mal fait parler de lui sur le net lyonnais, c’est ça :

yarn-bombing-lyon3

Peut être que toi aussi lecteur, tu fais partie des rares chanceux à avoir pu utiliser ces jolies selles de vélo’v. Rares, car les créer prends déjà un certain temps,  et puis il faut pas loin de 2 h pour les fixer aux selles. Intervient aussi le choix de la station vélo’v idéale : « bien passante, mais pas trop visible non plus pour qu’on ne nous voit pas les installer. Car notre action reste illégale dans la mesure où elle n’est pas commandée par les pouvoirs publics. Nous savons d’ailleurs que chaque jours, les agents TCL devront déclarer la « dégradation » sur le vélo afin de le « réparer ». Mais ça fait partie du jeux. Quel plaisir de voir des utilisateurs choisir délibérément un vélo’v en fonction de sa couleur, rire de la blague ou nous poser des questions sur le sens de cette action. Certains nous envoient même les photos des vélo’v après les avoir garés à la stations suivante. Une bonne façon de faire voyager notre mise en scène. »

yarn-bombing-lyon4

Ce qui est chouette dans le Yarn Bombing, c’est le décalage et l’humour. Que pensez-vous de La Saône (socle du Louis XIV de la place Bellecour) rhabillée d’un joli soutien-gorge ? Grâce à ce groupe de touristes, elle est partie rejoindre les réseaux sociaux italiens.

yarn-bombing-lyon2

Dernier en date, le pimpage de la Montée du Gourguillon. Très flouer power, non ?

yarn-bombing-lyon5

yarn-bombing-lyon6

D’autres projets sont en cours, alors guettez les rues de Lyon et si vous croisez ces jolies installations pendant vos balades printanières, n’hésitez pas les poster sur la page facebook de Liberté Yarn Bombing.

Crédits photos : Audrey Chanonat