Les jardins partagés, vous connaissez ?
Posés en plein milieu d’un parking ou coincés au fond d’une ruelle,  on voit ces îlots de verdure improbables fleurir, s’animer et s’épanouir au printemps.
Depuis le temps que je passe devant l’un d’entre eux, tout petit, tout mignon, caché entre deux ruelles de mon quartier de St Just-St Irénée. N’osant jamais y rentrer, j’ai enfin franchi le pas l’autre jour. J’ai d’ailleurs été surprise de découvrir que n’importe quel visiteur curieux peut faire de même, à condition qu’un des membres de l’association soit là pour ouvrir, évidemment.

Fleurs des champs, capucines grimpantes, allées de légumes…

Carottes, persil, cornichon, framboisiers… Le tout agencé dans un joyeux bazar un peu fou et poétique. Au fond du jardin, se trouve un espace détente, avec table de récup, chaises en bois, transats, un beau figuier et un cabanon de bricolage au toit végétalisé.

Cécile et Bernard m’accueillent très chaleureusement et me proposent de m’asseoir avec eux. Ils m’expliquent qu’il y a une trentaine d’adhérents à l’association « Le secret d’Irénée » et que, généralement, ce sont souvent les mêmes que l’on retrouve. Mais ce n’est pas grave ! Le jardin partagé ne sert pas qu’à jardiner. Même si la motivation et l’échange font partie des règles de bases du jardin, aucun problème si on y vient aussi pour profiter du calme, cueillir quelques herbes aromatiques ou déposer son compost.
L’adhésion coûte 15€ à l’année et environ une réunion par mois est organisée pour accueillir les nouveaux adhérents et discuter des projets menés.

Alors, franchement… un petit coin de verdure, silencieux, ensoleillé, charmant, qui favorise l’échange et la vie de quartier…

Comment y résister ? Pour finir, mes hôtes m’ont offert un bouquet de persil fraîchement coupé, quelques carottes et l’envie d’y retourner dès le lendemain.

Soyez curieux ! Cherchez près de chez vous les jardins partagés. L’un d’entre eux (« Brin d’Guill »), assez atypique de par ses grands grillages roses, joue un rôle de vecteur social au cœur du quartier de la Guillotière. Enfin, sachez que si vous le souhaitez, l’association « le passe jardins » vous aidera à faire les démarches auprès de votre mairie pour créer, à côté de chez vous, votre propre jardin partagé.

Aide à la création de Jardins partagés

Annuaire des jardins de lyon